1. Collège
  2. Les collégiens et lycéens pourraient retourner en cours à partir du 18 mai
En bref

Les collégiens et lycéens pourraient retourner en cours à partir du 18 mai

Envoyer cet article à un ami
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. // © videos.assemblee-nationale.fr
Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer. // © videos.assemblee-nationale.fr

Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a présenté les pistes de travail sur le retour en classe après le confinement. Les élèves de 3e, 6e, première et terminale seront prioritaires, ainsi que certains lycéens de la voie professionnelle.

Le retour en classe après le confinement sera bien progressif, a confirmé ce mardi matin Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, lors d’une audition devant la commission éducation de l’Assemblée nationale.

Si plusieurs points ne sont pas encore connus, on sait cependant que les classes ne compteront pas plus de quinze élèves à partir du mois de mai. Le ministère a déterminé les niveaux scolaires prioritaires, qui rentreront donc avant les autres.

Lire aussi : Les écoles rouvriront progressivement à partir du 11 mai

Le calendrier envisagé de retour en classe

  • Lundi 11 mai : pré-rentrée des professeurs ;
  • Mardi 12 mai : rentrée des élèves des grandes sections de maternelle, de CP et de CM2 ;
  • Lundi 18 mai : rentrée des élèves de 6e, 3e, première, terminale et des lycées professionnels spécialités industrielles ;
  • Lundi 25 mai : rentrée de toutes les classes.

L’école reste obligatoire

"Aucun élève ne sera en dehors de l’obligation scolaire", a indiqué le ministre. Autrement dit, l’école reste obligatoire, mais le retour en classe ne le sera pas forcément pour tous les élèves. Pour ceux qui ne retourneraient pas à l’école, l’enseignement à distance devrait donc être maintenu en mai et juin.

Si la fin de l’année scolaire est toujours programmée au 4 juillet, la priorité ne serait plus forcément de terminer les programmes, mais d’accompagner les élèves qui en ont le plus besoin, notamment les élèves décrocheurs et les élèves en situation de handicap.

Lire aussi : Continuité pédagogique, un plan de 15 millions d'euros pour équiper les élèves des quartiers prioritaires

Alterner classe à l’école et à la maison

Les modalités exactes du retour en classe restent à préciser, notamment en ce qui concerne le nombre d’élèves par classe et les possibilités de faire différents groupes. Jusqu'à la fin de l’année, les élèves pourraient ainsi alterner périodes de présence à l’école et périodes de travail à distance. Pour faire respecter la limite maximum de 15 élèves par classe, les élèves alternativement dans l'une des quatre situation suivantes : en classe, en enseignement à distance, à l'étude ou, si la commune peut le mettre en place, en activité sportive à proximité de l'établissement.

Ces précisions dépendront notamment des réalités locales des communes et des établissements, et de l’évolution de la situation sanitaire. À l’inverse, les décisions sur la sécurité sanitaire (notamment la question des masques) seront prises à l’échelle nationale. Des annonces plus complètes sont encore attendues dans les jours et semaines qui viennent.

Lire aussi : Comment se motiver à travailler en confinement ?