Newsletter

"Quand les étudiants du Havre se prêtent au jeu de l'écriture" au programme de Grantanfi sur France Culture


Publié le
Envoyer cet article à un ami
Université du Havre - © C.Stromboni - mai 2011
Université du Havre - © C.Stromboni - mai 2011

Pour sa deuxième saison, l'émission de France Culture Grantanfi, dont EducPros est partenaire, a adopté un rythme quotidien, avec une diffusion du lundi au vendredi de 10h50 à 11h00. Cinq épisodes qui dressent chaque semaine le portrait d'un campus.

Grantanfi 08En amont du Salon du livre de Paris, Grantanfi se rend à l'université et l'école d'art du Havre, à la rencontre d'apprentis écrivains, étudiants du master de création littéraire.

Au programme :

 

Episode 1 / lundi 17 mars

"Le Havre était gai et ensoleillé, l'air, fortifiant", comme dans Tropique du Cancer d'Henry Miller. Et les étudiants avec qui j'avais rendez-vous ce matin-là partageaient le même but que notre Américain jadis venu ici en paquebot : écrire. Sauf qu'au lieu de faire leurs classes dans les cafés interlopes et les bordels de la cité portuaire, ils suivaient le cursus universitaire du nouveau master de création littéraire, chapeauté par la plasticienne Élise Parré...

Episode 2 / mardi 18 mars

Pauline a écrit une nouvelle gourmande jusqu'à la boulimie dans le cadre de l'atelier dédié à l'indocilité animé par l'éditrice et écrivaine Laure Limongi. Intervenante au sein du Master de création littéraire de l'université et de l'école d'art du Havre, Laure Limongi joue ainsi les piqueurs : elle mène la meute des étudiants-écrivains partis en chasse sur la page blanche...

Episode 3 / mercredi 19 mars

France et ses camarades du master de création littéraire du Havre font, sûrement, le désespoir de leurs parents... Ils fument présentement des roulées et éclusent des cafés, accoudés au bastingage de la terrasse suspendue de l'école d'art, à proximité de leur salle de cours... Mais peut-être auraient-ils pu encore plus mal tourner ?

Episode 4 / jeudi 20 mars

Chloé jette une lumière crue sur le quartier rupin de Ste Adresse. C'est que revisiter Le Havre et faire craquer ses coutures est le but de l'atelier d'écriture animé par Arno Bertina. Mais, sur le parquet flottant de sa salle de cours, au sein du master de création littéraire de cette ville qu'il a d'abord arpentée sur son versant imaginaire en lisant la Nausée, notre auteur ne semble pas avoir le mal de mer...

Episode 5 / vendredi 21 mars

François a inventé un artiste pour les besoins d'un exercice d'écriture. Mais, pas plus que les artistes, les écrivains n'existent. Il faut donc, eux aussi, les inventer - et c'est ce que s'attachent à faire les étudiants du master de création littéraire du Havre. Pourtant la tâche n'est pas aisée...


| Publié le

Vos commentaires (0)

Nouveau commentaire
Annuler
* Informations obligatoires