IUT : la réussite des étudiants varie selon les spécialités

Par Manon Pellieux, publié le 28 Juin 2021
4 min

Infographies. Après la publication de notre classement des IUT, basé sur la réussite en deux ans dans 61 Instituts universitaires de technologie de France, découvrez les spécialités où les taux de réussite en deux ans sont les meilleurs.

68,4% des étudiants inscrits pour la première fois en DUT* en 2016 ont obtenu leur diplôme en deux ans. Derrière cette moyenne se cachent des différences selon les spécialités que les étudiants ont pu choisir.

DUT Information et communication : la spécialité avec le meilleur taux de réussite

Le meilleur taux de réussite se trouve en DUT Information et communication. Les étudiants inscrits en première année en 2016 sont 86,4% à avoir obtenu leur diplôme en deux ans. À l'inverse, le DUT Génie chimique-génie des procédés enregistre le taux de réussite en deux ans le moins élevé : seulement 56,1% des étudiants décrochent leur diplôme en deux ans.

De manière globale, les étudiants effectuant un DUT dans le secteur des services réussissent plus que ceux inscrits dans le secteur de la production. Alors que 71,9% des jeunes en IUT dans le secteur des services obtiennent leur diplôme en deux ans, ils sont 63,5% de ceux inscrits dans des spécialités liées à la production, soit une différence de presque dix points.

Lire aussi

Quel taux de passage en 2e année d'IUT selon le bac d'origine ?

L'écart constaté pour le passage en seconde année est quasiment le même. Ils sont 77% à passer en seconde année pour le secteur des services, et 69,1% pour les spécialités dans la production.

Le taux de passage en deuxième année reste quant à lui plutôt stable par rapport aux étudiants ayant commencé en 2015. Il est de 81% pour les bacheliers généraux, et 58% pour les bacheliers technologiques. Les chiffres du SIES (Systèmes d’information et des études statistiques) notent une amélioration continue pour les bacheliers professionnels. Alors qu'ils étaient 47% à passer en deuxième année pour la cohorte de 2014, ils ont été 51% pour l'année suivante, et 53% pour ce dernier groupe.

À l'aide du tableau ci-dessous, retrouvez les taux de réussite par spécialités. Si vous cherchez une spécialité bien particulière, n'hésitez pas à utiliser la barre de recherche.

Général, pro ou techno : l'origine des bac varie selon les spécialités de DUT

Depuis 2008, la part des bacheliers professionnels inscrits en DUT a diminué. Ils représentaient 1,6% des effectifs cette année-là, contre 1,2% à la rentrée 2020. À l'inverse, la part des bacheliers technologiques a quelque peu augmenté. Ils représentaient 26,7% des effectifs en IUT en 2008, contre 31,9% en 2020. Du côté des bacheliers généraux, leur part reste stable, ils représentent aujourd'hui 60,6% contre 61,7% en 2008.

Par contre, selon le bac qu'ils obtiennent, les étudiants en IUT ne choisissent pas les mêmes secteurs de formation. Par exemple, 62,7% des étudiants dans le domaine de la production sont issus d'un ancien bac scientifique. Dans le secteur des services, ce sont les bacheliers de l'ancienne série ES (38,7%) et les bacheliers STMG (26,7%) qui sont majoritaires. Le graphique ci-dessous montre également que les bacheliers issus de l'ancienne filière littéraire sont quasiment absents des IUT.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !