Concours post-prépas 2021 : des inscriptions en baisse pour la BCE et Ecricome

Par Agnès Millet, publié le 10 Mars 2021
4 min

Si les inscriptions dans les deux banques d’épreuves - BCE et Ecricome - accusent une légère baisse, elles restent très recherchées par les élèves de prépa. Et l'on voit que Skema confirme cette année sa première place parmi les écoles de management de la BCE (Banque commune d'épreuves), tandis que l’ICN gagne plus de 23% de candidats.

Après une année académique particulière, les écoles de commerce sont fixées sur leur attractivité. Les deux concours post-prépas BCE et Ecricome ont publié les chiffres d’inscription pour la session 2021. Bilan : les études de management ont toujours la cote auprès des élèves de classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE), malgré une baisse des inscriptions.

Lire aussi

Baisse des inscriptions plus important pour la BCE que pour Ecricome

Avec 9.764 participants, la banque commune d’épreuves (BCE) enregistre un recul de 2,5% par rapport à 2020. Le nombre d'inscrits passe sous la barre symbolique des 10.000 candidats. Parmi eux, 8.808 visent la filière économique et 956 la filière littéraire.

Pour la BCE, "les classes préparatoires restent la voie d’accès privilégiée pour les grandes écoles françaises de management qui s’impliquent fortement pour renforcer l’attractivité du continuum CPGE – grande école et mener à bien les évolutions en cours", notamment la refonte de la prépa éco.

Avec ses 20 écoles de management membres et ses trois écoles associées, la BCE représente toujours les trois quarts des places ouvertes au SIGEM.

Quant à Ecricome prépa, 8.398 élèves se sont inscrits au total, soit une très légère baisse de 0,1% par rapport à l'an dernier. Cependant, on peut noter une tendance qui s'inverse puisqu'en 2020, la banque Ecricome enregistrait une hausse de 3% des inscriptions.

Parmi les candidats, 7.808 élèves se présentent à la filière économique et commerciale, un "record historique", qui "traduit la forte attractivité des quatre écoles du concours", selon Delphine Manceau, présidente d’Ecricome et directrice générale de Neoma.

Lire aussi

La prépa EC option scientifique, vivier le plus important de candidats

La part des étudiants issus de CPGE économiques, option scientifique reste prédominante. Pour la filière économique et commerciale de la BCE, ils représentent 45% des postulants. L’option économique et l’option technologique pèsent respectivement 43% et 12% des candidats de la filière.

Pour la filière littéraire de la BCE, le bilan est plus nuancé : si l'on observe une nouvelle augmentation du nombre de candidats de la voie B/L (+2,4%), le nombre d'inscrits à la Banque d'épreuves littéraires (BEL) est en baisse, particulièrement parmi ceux qui présentent le concours de l’ENS Ulm (-33%).

Mêmes volumes pour Ecricome. Dans la filière économique et commerciale, 46,6% sont issus de l’option scientifique, 41% de l’option économique et 12,6% viennent de la voie technologique.

Lire aussi

Skema toujours en tête de la BCE, l’ICN effectue une percée

Pour la deuxième année consécutive, Skema rafle la première place du nombre de candidats à la BCE avec 7.909 inscriptions (+0,7%), suivie d’Audencia (7.331 postulants, soit une des plus fortes baisses avec –6,1%) et de l’Edhec (7.234 inscrits, soit –2,9%).

Avec ses 2.930 candidats, l’ICN enregistre, de loin, la plus forte progression, avec plus de 23,1% d’inscrits et dépasse Excelia qui, avec 2.445 candidats en 2021, accuse la plus forte diminution (-7,5%).

Pour fermer la marche, on retrouve trois écoles sous la barre des 2.000 candidats : l’ESC Clermont (1.841 participants), South Business School of Champagne (1.570 postulants) et Brest Business School (1.566 inscrits).

Avec la légère baisse du nombre d'élèves en CPGE, "le nombre total de candidatures connait un léger tassement", précise la BCE. Mais huit écoles voient leur nombre de candidatures augmenter.

Articles les plus lus

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road