Le concours Ecricome augmente le nombre de places ouvertes en écoles de commerce

Par Cécile Marchand-Ménard, publié le 18 Octobre 2022
4 min

La banque de concours Ecricome annonce une hausse du nombre de places proposées aux candidats de prépas économiques et littéraires ainsi qu'une hausse des frais d’inscription. Et fait le point sur l'adaptation des épreuves aux nouveaux élèves des prépas ECG.

Si les écoles de commerce de la banque de concours Ecricome font le plein en 2022, elles enregistrent une baisse du nombre de candidats. Ainsi, 15.398 candidates et candidats ont passé les différents concours d'Ecricome en 2022, soit environ 500 de moins que l’année précédent, pour 5.900 places disponibles, que ce soit en accès post-bac, post-prépa ou en admissions parallèles.

Baisse des candidats AST mais hausse des prépationnaires

Une baisse notamment due à la baisse du nombre de candidats aux concours Tremplin 1 et 2, nuancée par "la qualité des dossiers et la motivation des candidats".

En revanche, le concours Ecricome prépa reste attractif auprès des préparationnaires. Il a, en 2022, enregistré une hausse de 2% des candidatures par rapport à 2021, soit 8.569 candidats. "Nous sommes la banque d’épreuves qui attire le plus de candidats issus de l’ensemble des CPGE", se félicite Alexandre de Navailles, président d'Ecricome.

Du côté des prépas littéraires (prépas A/L B/L et ENS), ils étaient 605 à se présenter en 2022, soit une hausse de 3%. "Nous croyons beaucoup aux profils littéraires, explique Delphine Manceau, directrice générale de la Neoma BS. Ils apportent énormément à la diversité intellectuelle de nos écoles."

Lire aussi

Légère hausse du nombre de places ouvertes aux concours Ecricome

Pour 2023, les cinq écoles de management membres d'Ecricome – EM Strasbourg BS, Kedge BS, Neoma BS, Rennes school of business et Montpellier BS – souhaitent stabiliser et consolider leur collaboration. La banque d'épreuves avait accueilli Montpellier BS en 2022.

En 2023, Ecricome propose 5.955 places dans ses différents concours, soit une augmentation de 55 places. Ainsi, l'année prochaine, la banque d'épreuves prévoit 2.050 places pour les candidats de prépas EC et réserve 190 places, soit 20 de plus qu’en 2022, aux préparationnaires littéraires, dont les cinq épreuves directement héritées de celles des ENS demeureront, elles, inchangées. En AST, Tremplin 1 et 2 ouvrent 2.515 places aux candidats aux admissions parallèles.

La banque de concours annonce aussi une légère hausse des frais d’inscription relevés de 15 euros pour tous les concours, mais inchangés pour les boursiers (30 euros).

Les épreuves écrites et orales évoluent pour les candidats de prépa ECG

En 2023, le concours Ecricome prépa accueillera la première promotion d’élèves des prépas ECG (économique et commerciale voie générale), fruit de la fusion des filières ECE et ECS, à la suite de la réforme du baccalauréat. Dans ce concours, ce sont 2.050 places qui seront ouvertes aux prépas EC.

Les candidats devront ainsi préparer les six épreuves écrites – qui se tiendront dans l’un des cinquante centres déployés sur le territoire du 17 au 19 avril 2023 – et trois épreuves orales, adaptées aux nouveaux programmes. "Nous proposons des ressources en ligne et allons publier d’ici novembre des sujets zéro. L’idée est de ne pas surprendre nos candidats, qu’ils puissent se préparer", précise Thomas Froehlicher, directeur général de la Rennes school of business.

Lire aussi

Un choix entre deux options de maths

Les candidats devront opter entre deux options de mathématiques appliquées ou mathématiques approfondies, intégrant le langage Python. L’épreuve d’économie-sociologie-histoire, adaptée aux nouveaux programmes, se déclinera sous la forme d’une dissertation au choix entre deux sujets. De même pour l’épreuve de lettres et philosophie.

Les élèves devront opter entre une dissertation autour d’éléments statistiques ou une carte pour l’épreuve d’histoire, géographie et géopolitique du monde contemporain. Finalement, les épreuves de langues vivantes A et B prendront la forme de deux traductions et un essai.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !