Quand lancer ses démarches pour une rentrée décalée en école de commerce ?

Par Agnès Millet, publié le 02 Decembre 2022
5 min

De plus en plus d'écoles de commerce proposent des réorientations en cours de parcours par le biais des rentrées décalées. Quand faut-il s'y prendre pour se renseigner ? À quelles dates ont lieu les inscriptions et la sélection ? On vous donne les éléments pour être dans le bon timing.

Après votre bac, vos premiers mois d'études ne vous ont pas convaincu. Vous pouvez décider de vous réorienter sans perdre une année et intégrer une école de commerce en janvier ou février 2023 : c'est la rentrée décalée. Les business schools sont toujours plus nombreuses à proposer cette réorientation en cours de parcours, souvent pour leur bachelor post-bac, en trois ans. D'autres réservent aussi des places dans leur programme Grande école (PGE), en cinq ans. Reste à suivre le calendrier !

Lire aussi

Se renseigner très tôt pour une réorientation en école de commerce

Les étudiants qui souhaitent se réorienter en cours de parcours doivent lancer leurs démarches rapidement. "Vous devez commencer à chercher des informations dès que vous commencez à ressentir que vous n'êtes pas dans la formation qui vous convient", recommande Iliya Komarev, responsable du bachelor de Montpellier BS.

Si vous n'avez pas trouvé la formation que vous souhaitiez sur Parcoursup ou si vous n'appréciez finalement pas la formation – matières, ambiance, encadrement – dans laquelle vous êtes inscrit, c'est le moment de vous interroger sur une réorientation. En octobre et novembre, les salons d'orientation battent leur plein, les établissements ouvrent leurs portes lors de journées portes ouvertes… Les informations sur les programmes accessibles dès janvier ne manquent pas !

Des inscriptions aux concours pour une rentrée décalée dès octobre

Les inscriptions aux concours pour une rentrée décalée en business school ont lieu le plus souvent de début octobre à début décembre. Mais certaines recrutent jusqu'en janvier, comme l'EMLV ou Paris School of business. Dans le détail, chaque programme a son agenda propre.

Pour Léa, aujourd'hui en 2e année à l'Istec, tout s'est passé entre octobre et novembre. Après son bac et trois ans d'expérience professionnelle dans la grande distribution, elle se renseigne pour reprendre ses études et postule à l'Istec pour étudier en alternance dès la première année. "Je me suis renseignée entre fin octobre et début novembre. Deux semaines plus tard, je passais les oraux", explique la jeune femme.

Lire aussi

Une sélection accélérée d'octobre à janvier

Pour intégrer ces parcours, tout s'enchaine vite. Les sélections ont souvent lieu d'octobre à janvier – voire jusqu'en février pour le bachelor de l'ISC -, et peuvent s'étaler sur plusieurs sessions. "Nous ouvrons les inscriptions en novembre. En un mois, nous organisons les tests. Début décembre, les résultats sont publiés et le candidat a deux semaines pour réfléchir et valider son inscription", résume Iliya Komarev.

Les modalités de sélection en rentrée décalée diffèrent d'une école de management à l'autre. Le plus souvent, vous devrez déposer un dossier, assorti d'oraux si votre dossier est retenu.

Pour intégrer une école de commerce en rentrée décalée, misez sur la lettre de motivation et le CV

Mais alors, quand se préparer ? Puisque ces rentrées décalées s'adressent à des profils variés, l'objectif est de repérer les meilleurs potentiels. Il n'y a donc pas de préparation spécifique.

Un conseil toute fois. "Il faut travailler votre CV et votre lettre de motivation. Elle doit expliquer les raisons de votre réorientation : pourquoi le premier choix d'étude n'a pas fonctionné ? En quoi votre cursus répond mieux à vos aspirations ?" complète Christophe Schalck, directeur des programmes de l'Ipag.

C'est ce qu'a fait Léa, qui a particulièrement soigné sa préparation à l'entretien individuel, en réfléchissant à son parcours et en effectuant des recherches sur l'école.

Lire aussi

Une rentrée en janvier 2023 pour un semestre condensé

Une fois admis, les cours débutent entre début janvier et début mars, selon les établissements. Le plus souvent, les petits groupes d'élèves en rentrée décalée suivent un semestre condensé qui concentre tout le programme de première année.

D'autres écoles, comme l'Istec, fonctionnent différemment. "Nous avons commencé par quelques jours d'intégration, avec des cours de rattrapage dans certaines matières, comme le marketing et une journée d'equi-coaching pour travailler notre posture de manager", se rappelle Léa.

Elle a ensuite été plongée dans le grand bain, avec les élèves arrivés en septembre. "Nous avions les supports de cours pour rattraper. Cela demande pas mal de travail personnel mais si l'on est bien organisé, on s'en sort", rassure-t-elle.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une écoles de commerce

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !