1. Rentrée 2014 : 9 écoles d’ingénieurs publiques augmentent leurs droits de scolarité
Boîte à outils

Rentrée 2014 : 9 écoles d’ingénieurs publiques augmentent leurs droits de scolarité

Envoyer cet article à un ami
Pour les nouveaux inscrits aux Mines Saint-Étienne, les frais d'inscription s'élèveront à 2.300 €. // © T. Chassepoux / ENSM-SE
Pour les nouveaux inscrits aux Mines Saint-Étienne, les frais d'inscription s'élèveront à 2.300 €. // © T. Chassepoux / ENSM-SE

Télécom ParisTech, Télécom Bretagne, Télécom SudParis mais aussi les écoles des Mines (Paris, Saint-Étienne, Alès, Douai, Nantes et Albi-Carmaux)… Ces neuf écoles d’ingénieurs publiques font passer leurs droits de scolarité de 850 € à 1.850 € dès la rentrée 2014, pour leurs nouveaux étudiants.

Un supplément de 1.000 € pour une année d'études. À partir de la rentrée 2014, les écoles d'ingénieurs publiques dépendant du ministère du Redressement productif verront leurs droits de scolarité passer de 850 € annuels à 1.850 €. Seuls les nouveaux étudiants sont concernés : ceux déjà inscrits conservent les mêmes frais que les années précédentes.

Les écoles à la recherche de nouvelles ressources

La décision, tombée fin décembre 2013 suite à un arrêté ministériel, devrait permettre aux établissements de compenser en partie la stagnation, voire la baisse, des subventions accordées par l'État. "Dans un contexte de budget restreint de l'État, nous avons besoin de ressources supplémentaires pour pouvoir faire évoluer nos prestations, rappelle Jean-Claude Jeanneret, directeur général de l'IMT (l'Institut Mines-Télécom), qui regroupe les écoles concernées. Les droits de scolarité ne couvrent qu'environ 10 % des coûts effectifs de nos formations."

Droits de scolarité + frais de scolarité

D'un point de vue pratique, un jeune – français ou issu d'un pays européen – qui intègrera à la rentrée 2014 l'une des neuf écoles d'ingénieurs publiques devra donc s'acquitter de 1.850 € annuels, auxquels s'ajouteront pour certaines écoles des frais de scolarité, décidés par les conseils d'administration des écoles (voir tableau ci-dessous). Les étudiants non européens verront leurs droits de scolarité fixés à 3.850 €.

Les étudiants pouvant bénéficier d'une bourse sur critères sociaux continueront d'être exonérés des droits de scolarité. Et les établissements réfléchissent à développer leur soutien à des associations et fondations, pour accompagner financièrement les étudiants.

À noter que l'École des mines de Nancy (54) ne fait pas partie de la liste : l'école est sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur.

Droits et frais de scolarité, rentrée 2014

Écoles Droits de scolarité 2014-2015
Frais de scolarité 2014-2015 Montant total de l'inscription
Télécom ParisTech
1.850 €
450 € 2.300 €
Télécom Bretagne 1.850 € 450 € 2.300 €
Télécom SudParis 1.850 € 450 € 2.300 €
Écoles des mines ParisTech
1.850 € 440 € 2.290 €
Écoles des mines (Saint-Étienne) 1.850 € 200 € 2.050 €
Écoles des mines (Alès) 1.850 € 0 € 1.850 €
Écoles des mines (Douai) 1.850 € 0 € 1.850 €
Écoles des mines (Nantes) 1.850 € 380 € 2.230 €
Écoles des mines (Albi) 1.850 € 0 € 1.850 €