Concours Advance : suppression des épreuves écrites en 2021

Par Clément Rocher, publié le 13 Octobre 2020 - Mis à jour le 19 Octobre 2020
3 min

En abandonnant les écrits au profit d'une étude approfondie du dossier Parcoursup, le concours Advance modifie ses modalités d'admission à partir de la session 2021. Objectif : permettre à des profils de lycéens plus variés d'intégrer les écoles d'ingénieurs concernées.

Le concours commun Advance est ouvert aux élèves de terminale qui souhaitent intégrer post-bac l'une des quatre écoles d'ingénieurs membres. Lors de cette nouvelle session 2021, le concours va accorder davantage d'importance à la personnalité du candidat.

Suppression des épreuves écrites

C'est la grande nouveauté de la prochaine édition du concours Advance : pour l'année 2021, le concours supprime ses épreuves écrites. "Nous sommes dans une logique d’appréciation de la performance. Nous allons apporter plus d'attention au profil du candidat, mais aussi à la diversité humaine", affirme Fabrice Bardèche, vice-président exécutif de Ionis Education Group.

Cette décision suit la même logique que la réforme du baccalauréat. "Le poids de l'examen terminal a considérablement diminué. Cette réforme a été bâtie pour accroître les chances de réussite d'un plus grand nombre de profils."

Lire aussi

Une étude de dossier plus poussée

Le concours Advance revoit ses modalités d'évaluation et met en place une étude plus approfondie des dossiers Parcoursup. Le concours ambitionne de donner plus d'importance au projet personnel du candidat (lettre de motivation, fiche avenir, engagement…)

Le concours précise qu'un bonus est attribué aux candidat(e)s ayant choisi deux spécialités scientifiques en terminale.

Lire aussi

Une épreuve majeure : l'entretien de motivation

Les oraux se déroulent courant avril-mai 2021 et se composent d'une épreuve de mathématiques (30 min) et d'anglais (30 min). "Il faut garantir un certain niveau dans les matières scientifiques, mais aussi en anglais, qui prend un rôle croissant dans nos écoles. Et pour ce faire, nous avons les oraux. C'est plus approprié, plus judicieux et plus parlant", poursuit Fabrice Bardèche.

Les candidats seront également amenés à passer un entretien de synthèse et de motivation. C'est l'épreuve majeure de ce concours (avec un coefficient de 7), le moment pour les candidats d'exprimer leurs ambitions et d'évoquer leurs réalisations.

"On attend du candidat qu’il connaisse les domaines qui l’intéressent. Il y a aussi une nécessité de cohérence et de franchise dans son discours : les motivations doivent être justifiables." Les grands classés ne passeront pas les épreuves orales de matière, mais seront convoqués à l'entretien de synthèse et de motivation.

Articles les plus lus

A la Une écoles d'ingénieurs

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !