Évaluations à la fac : mes notes peuvent-elles se compenser ?

Par Amélie Petitdemange, Eva Talma, mis à jour le 13 Janvier 2023
4 min

Dans certaines universités, un système de compensation permet d'équilibrer bonnes et mauvaises notes entre unités d'enseignement. Cela dépend de votre établissement. Par ailleurs, les ECTS que vous avez acquis le sont définitivement. Vous pourrez les faire valoir en cas de réorientation par exemple.

La compensation semestrielle s'applique dans certaines universités. Cela n’est cependant pas une règle commune à tous les établissements. Jusqu’en 2018, un étudiant pouvait obtenir sa licence en validant trois semestre sur six, et ce dans toutes les universités. Si vous obteniez 9/20 au premier semestre, il vous "suffisait" d’obtenir 11/20 au second pour valider votre année. Désormais, chaque université choisit la manière dont vous pourrez rattraper votre année.

Lire aussi

Compensation ou pas ? Le libre arbitre laissé aux universités

La règle à retenir, c'est que la compensation s’effectue au sein des UE. Dans ce cas de figure, si vous obtenez 9/20 dans une UE au premier semestre, vous ne pourrez la rattraper (et donc obtenir votre année) qu'en obtenant au minimum 11/20 dans cette même UE au second semestre.

Néanmoins, les universités ont la liberté d'organiser la compensation "au sein de regroupements cohérents d’unités d’enseignement, organisés notamment en blocs de connaissances et de compétences", selon un arrêté publié en 2018. Renseignez-vous auprès de votre établissement pour connaître les modalités de compensation.

Lire aussi

Si vous quittez votre licence sans l'avoir validée

Un mécanisme est également dédié à la compensation des résultats des étudiants quittant l’établissement en cours de formation sans avoir validé la licence, précise l'arrêté. Il permet "d’obtenir à divers moments de son parcours un bilan global de ses résultats et la validation correspondante en crédits européens."

Ainsi, un étudiant qui souhaite se réorienter, effectuer une mobilité dans un autre établissement en France ou à l'étranger, suspendre de façon transitoire ses études, peut conserver les crédits ECTS (système européen de transfert et d'accumulation de crédits) qu'ils aura obtenus et les faire valoir ultérieurement.

Lire aussi

Vos crédits ECTS sont acquis pour toujours !

Pour toute UE validée, les crédits qui vont avec sont définitivement acquis et capitalisés. Même chose pour les matières pour lesquelles vous avez obtenu la moyenne, et ce même si vous n'avez pas réussi à valider en globalité l'UE dont elles font partie. Vous devrez donc seulement rattraper les UE que vous n'avez pas validés.

À savoir également : les ECTS vous permettent de poursuivre vos études dans un autre pays européen, en faisant valoir ces crédits obtenus dans une université française.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !