Pourquoi choisir la Grèce pour effectuer ses études ?

Par L'Etudiant Fab, publié le 16 Mai 2022
6 min

Offrant un cadre idyllique et un système universitaire de haut niveau, la Grèce attire de plus en plus d’étudiants étrangers. Study in Greece propose un zoom sur les principales raisons de cette attractivité grandissante.

La Grèce, berceau de la civilisation occidentale

Parce qu’elle bénéficie d’un héritage académique exceptionnel, la Grèce fait partie des destinations prisées par les étudiants étrangers.

Aux Vᵉ et IVᵉ siècles avant notre ère, la Grèce a connu une révolution intellectuelle de premier ordre. Grâce à des dramaturges comme Sophocle et Euripide ou des philosophes comme Aristote, Socrate et Platon, de nombreux courants de pensée ont vu le jour dans la Grèce Antique. Thalès et Pythagore, célèbres mathématiciens grecs, ont eu un tel impact sur les sciences qu’ils sont, 2 500 ans après, encore largement étudiés à l’école.

Au-delà de la philosophie et des mathématiques, la Grèce antique est réputée pour être le berceau de la démocratie contemporaine. Ainsi, suivre tout ou partie de ses études en Grèce est, par exemple, un excellent moyen de mieux comprendre l’histoire de la construction de l’Europe jusqu’à aujourd’hui.

De plus, il existe une profusion de sites culturels d’exception à visiter, faisant de la Grèce un véritable musée à ciel ouvert. Pour preuve, 16 lieux, disséminés sur l’ensemble du territoire grec, sont classés au patrimoine de l’Unesco, parmi lesquels :

  • L’acropole d’Athènes
  • Le temple de Poséidon, à Sounion
  • Les sites archéologiques d’Olympie et de Delphes
  • La vieille ville de Corfou
  • Le temple d’Apollon Épikourios, à Bassae

Fortement impactée par la crise des subprimes, la Grèce a connu des années de récession économique à partir de 2011. Toutefois, des efforts d’investissement majeurs ont contribué à son rayonnement. Elle est aujourd’hui pourvue de centres de recherche reconnus dans des domaines très variés. Parmi ceux-ci, on peut citer l’archéologie, la médecine, la biologie et l’informatique.

À titre d’exemple, Athènes accueille le plus grand centre de recherche du pays : Demokritos. Près de 1 000 scientifiques et chercheurs talentueux y exercent dans des domaines à la pointe de l’innovation, comme la nanotechnologie, l’intelligence artificielle et la physique nucléaire.

Un cadre exceptionnel pour étudier

Vous souhaitez suivre vos études à l’étranger dans un endroit où il fait bon vivre ? La Grèce est un choix judicieux, aussi bien pour le dépaysement que pour le coût de la vie.

La Grèce jouit d’un climat typiquement méditerranéen. Les hivers y sont doux (10 °C en moyenne au mois de décembre) et les étés chauds et secs (30 °C en moyenne en juillet-août). De plus, mis à part les mois de décembre et de janvier où les jours pluvieux peuvent se succéder, la Grèce profite de 300 jours d’ensoleillement par an. De quoi éviter les coups de blues pour étudier en toute sérénité !

En plus de son climat extrêmement favorable, la Grèce offre un panorama de paysages très distincts. Avec deux tiers du territoire occupés par des montagnes, il s’agit du sixième pays le plus montagneux d’Europe.

Vous ne parvenez pas à choisir entre mer et montagne ? Sachez que peu importe la localisation de votre lieu d’étude, la distance qui vous séparera de la côte sera de 100 kilomètres au maximum. Bordée par des plages paradisiaques de l’ouest à l’est en passant par le sud, la Grèce fait profiter ses étudiants d’un cadre de vie à couper le souffle.

En outre, contrairement à certaines destinations académiques réputées, les frais de scolarité sont peu élevés. Étudier dans une université publique coûte entre 2 000 et 12 000 euros par an.

Globalement, le coût de la vie en Grèce est 15 % moins élevé qu’en France. Par exemple, pour se loger en plein cœur d’Athènes, il faudra prévoir un budget mensuel compris entre 250 et 350 euros pour un studio, et 400 à 500 euros pour un appartement de 50 m² avec une chambre.

Des parcours universitaires ouverts à l’international

Jadis retranchés à l’intérieur des frontières nationales, les parcours universitaires proposés par les instituts d’enseignement grecs disposent aujourd’hui d’un véritable rayonnement international.

Pour preuve, sur l’ensemble du territoire, plus de 140 parcours de formation initiale sont dispensés en anglais dans près de 24 universités et 50 villes étudiantes. Ces formations couvrent tous les domaines d’études, de l’archéologie à la médecine en passant par l’informatique, la finance et la biologie.

L’Université d’Athènes, une des meilleures du pays, fait figure de pionnière, puisqu’elle a développé près de 900 partenariats avec des institutions académiques étrangères dans plus de 62 pays.

En collaboration avec le ministère de l’Éducation hellénique, les universités grecques déploient des efforts considérables pour attirer de plus en plus d’étudiants étrangers. D’ici à 2024, 60 formations universitaires anglophones seront ajoutées à ce panorama académique déjà bien fourni.

Cet effort constant d’internationalisation a fait naître un nouveau partenariat entre les universités grecques et britanniques. L’objectif principal ? Développer des programmes universitaires de manière conjointe afin de favoriser :

  • les systèmes d’équivalence entre les deux États ;
  • les échanges d’étudiants ;
  • l’atmosphère cosmopolite sur les bancs des universités helléniques.

D’autres partenariats avec des universités européennes, chinoises et américaines ont également vu le jour, toujours dans le souci d’accorder une dimension internationale aux parcours de formation.

Une destination universitaire plébiscitée par les étudiants étrangers

Vous l’aurez compris : la Grèce n’est pas uniquement une destination touristique. Grâce à une volonté politique forte, les universités grecques orientent leur regard vers l’international et proposent des parcours de formation de haut niveau dispensés en anglais.

Vous souhaitez en savoir plus ? Jetez un œil sur le site Study in Greece, une organisation gouvernementale qui centralise toutes les informations pratiques à destination des étudiants étrangers.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !