La Grèce séduit les étudiants étrangers

Par L'Etudiant Fab, publié le 16 Mai 2022
7 min

Destination prisée par les touristes du monde entier, la Grèce déploie des efforts considérables pour attirer les étudiants étrangers. Study in Greece vous fait le récap des nombreuses actions mises en œuvre et présente le témoignage d’Amandine, étudiante en master 1 FLE (Français Langue Étrangère) à l’Université de Patras.

Deux programmes ambitieux pour favoriser les échanges éducatifs internationaux

Afin de devenir une destination privilégiée pour les étudiants étrangers, le système universitaire grec développe constamment ses partenariats à l’international, notamment avec les États-Unis et la Grande-Bretagne.

Focus sur le partenariat entre les universités grecques et américaines

L’International Academic Partnership Program (IAPP) est un partenariat destiné à favoriser la collaboration entre les universités grecques et américaines. Ce programme ambitieux vise à promouvoir…

  • la création de parcours de formation conjoints et de doubles diplômes ;
  • la participation d’étudiants internationaux à des programmes d’été en langues étrangères ;
  • la mobilité internationale des étudiants américains et grecs, mais aussi des professeurs et des chercheurs.

Ce programme a pour objectif de développer à vitesse grand V l’internationalisation, déjà entamée, du système académique grec. D’ailleurs, 29 prestigieuses universités américaines sont impliquées dans la réussite de ce partenariat stratégique.

Un partenariat récent entre les systèmes académiques grec et britannique

Le 21 mars 2021, une conférence tenue conjointement par le Royaume-Uni et la Grèce a témoigné des efforts du système universitaire grec pour encourager le rayonnement international des universités helléniques.

Grâce à ce partenariat impulsé par l’ambassade britannique d’Athènes et le ministère de l’Éducation hellénique, les universités grecques et britanniques sont amenées à créer des cursus universitaires de manière conjointe. Résultat : les étudiants grecs et britanniques pourront obtenir un diplôme dont la valeur sera reconnue dans les deux pays.

Ce partenariat constitue un accord « gagnant-gagnant » du point de vue de la mobilité des étudiants étrangers. D’un côté, les étudiants grecs en partance pour la Grande-Bretagne pourront bénéficier de la qualité du système universitaire britannique. De l’autre, les étudiants britanniques auront la possibilité de suivre tout ou partie de leurs études en Grèce, tout en profitant d’un cadre d’études exceptionnel et d’un coût de la vie moins élevé.

Plus qu’un simple accord formel, le partenariat prend d’ores et déjà un virage prometteur puisque 61 universités britanniques ont manifesté leur intérêt à collaborer avec des universités grecques.

Du côté hellénique, le secrétaire général pour l’enseignement supérieur du ministère de l’Éducation, Apostolos Dimitropoulos, a déclaré que de nombreuses universités grecques souhaitaient étoffer leur offre de formation en créant des parcours intégralement dispensés en anglais. Cette mobilisation entend porter le nombre de licences et masters dispensés en anglais de 140 à 200 d’ici 2024.

Study in Greece : un organisme moteur dans l’internationalisation des universités grecques

Suivre ses études à l’étranger apporte son lot de questionnements . Pour y répondre, la Grèce a mis en place un portail d’information unique qui centralise toutes les informations pertinentes dont chaque étudiant a besoin : Study in Greece (SiG). Tous les aspects de la vie étudiante en Grèce y sont abordés : présentation des parcours de formation, bourses, logements, transports, activités culturelles…

Véritable vecteur de l’internationalisation de la Grèce, le SiG met en lumière la grande richesse des programmes dispensés en anglais. Plus qu’un portail informatif, il s’agit d’une organisation qui multiplie les initiatives afin de créer du lien entre les communautés académiques grecques et internationales, dans tous les domaines d’études. Concrètement, voici quelques exemples d’actions menées par l’organisation Study in Greece :

  • Participation à des forums internationaux sur l’éducation.
  • Organisation de conférences et d’ateliers éducatifs à destination des étudiants, des professeurs et des chercheurs étrangers.

Au-delà des cursus de formation classiques, l’organisation Study in Greece fait preuve d’une grande ingéniosité en mettant en place des programmes courts à destination des étudiants étrangers.

Pour ces derniers, ces cursus centrés sur l’innovation constituent une excellente opportunité d’étoffer leurs connaissances dans de nombreux domaines d’études tout en bénéficiant d’une expérience atypique d’éducation par l’immersion. À titre d’exemple, un séminaire intensif de trois semaines propose aux étudiants étrangers de suivre un archéologue confirmé pour partir à la rencontre de la communauté Rom et de son héritage culturel. Une belle occasion de découvrir la réalité du terrain !

Un partenariat entre les universités de Boston et d’Athènes permet à tous les étudiants de suivre un programme d’été intensif d’un mois. Les participants ont la chance de suivre des cours de langue (en grec) dans des lieux culturels qui font le charme du pays, comme le temple de Poséidon, au cap Sounion, la ville historique de Nafplio ou le site mythique de Delphes.

Avec l’appui de Study in Greece, trois universités grecques (Macédoine, Harokopio et Panteion University of Social and Political Sciences) collaborent avec l’Université Goldsmiths de Londres pour organiser un programme d’été d’une semaine. Les participants, hébergés dans une auberge près de l’Acropole, assisteront à des conférences et des séminaires dispensés par des experts des questions européennes et internationales, à savoir :

  • La crise des réfugiés abordée d’un point de vue humanitaire.
  • Les droits de la personne et de la sécurité nationale.
  • L’impact du populisme sur les valeurs démocratiques européennes (Brexit, Grexit…).

« Oser et foncer » : le témoignage d’Amandine, étudiante en Grèce

Amandine, étudiante en première année de master FLE (Français Langue Étrangère) à l’Université de Patras, capitale du Péloponnèse, nous raconte son expérience de la vie étudiante grecque.

Partie pour un an, elle liste quelques points forts de son expérience : « Les aspects positifs sont de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture, une nouvelle langue… et je dirais même plusieurs cultures, car avec Erasmus+, on rencontre des personnes venues des quatre coins de l’Europe et même au-delà. Les paysages en Grèce sont magnifiques et le pays a une culture riche qui ne demande qu’à être connue. »

Pour ce qui est du coût de la vie, l’Université de Patras fait figure d’exemple, puisque « la cantine universitaire est gratuite, midi et soir, pour tous », précise la jeune femme.

Forte de son expérience, Amandine livre quelques recommandations aux étudiants qui souhaitent se lancer : « N’hésitez plus, osez et foncez ! La Grèce regorge de trésors (les paysages, l’archéologie, la nourriture…). Bien sûr, au début, il y a un certain temps d’adaptation. Le conseil que je pourrais donner concernant l’enseignement sur place est de s’assurer que l’université dans laquelle vous allez étudier dispense bien des cours en anglais, pas uniquement en grec. » Un retour d’expérience pertinent pour étudier dans les meilleures conditions !

S’appuyant sur un héritage culturel immense et un cadre de vie exceptionnel, la Grèce multiplie les actions pour devenir une destination académique majeure. Cette politique volontariste a d’ailleurs déjà porté ses fruits : en 2019, les universités d’Athènes et de Thessalonique ont fait leur apparition dans le classement des meilleures établissements universitaires du monde. Et ce n’est qu’un début…

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !