1. Les épreuves détaillées du concours PASS et celles qui font la différence
Boîte à outils

Les épreuves détaillées du concours PASS et celles qui font la différence

Envoyer cet article à un ami

Le concours PASS s'adresse aux élèves de terminales ES, S, L et STMG, ainsi qu'aux étudiants en première année d'études supérieures. Il permet d'intégrer les BBA EDHEC et INSEEC-ECE.

Depuis 2017, le concours se scinde en deux voies : @Concours et @Profil, dite "admission sur dossier".

L'admission à @Concours se déroule sur une journée. À l'écrit, les exercices sont identiques pour tous les établissements et affectés des mêmes coefficients.

À quel moment, écrit ou oral, la sélection est-elle la plus forte ?

Si le score que le candidat obtient à l’écrit est insuffisant, il est éliminé (la barre d’admissibilité aux épreuves écrites est fixée à 190 points sur 400). Mais il passe quand même les oraux dans la foulée des écrits. Pour être admis, il doit obtenir au moins 270 points sur 600, 330 pour être sur liste principale. Éric Rode, directeur marketing du groupe INSEEC, estime que la sélectivité est équivalente à l’écrit et à l’oral.

Quelles épreuves font la différence ?

Les épreuves de langues (anglais - use of English & listening comprehension test - et LV2) concentrent 200 points sur 600. L’entretien de motivation 125 points sur 600. Ce sont donc les épreuves les plus discriminantes. "L'anglais est indispensable ! insistait l'an passé, Olivier Ogier, alors directeur général de l'EDHEC. Beaucoup de candidats n'ont pas un niveau suffisant et peuvent échouer à cause des langues."

Le détail des épreuves écrites à PASS

"Pour les épreuves écrites, on ne mesure pas tant le niveau de connaissances, mais plutôt la curiosité, la capacité à s'intéresser à des sujets variés", résumait l'an passé Olivier Ogier.

À noter que, dans les épreuves de QCM (questionnaire à choix multiples), seules les réponses exactes sont prises en compte. Vous avez donc tout intérêt à donner une réponse, même si vous n’êtes pas sûr de vous. Vous ne risquez pas de perdre des points, seulement d’en gagner !

Environnement et culture internationale (1 heure)

QCM de 100 questions portant sur la langue française, le vocabulaire et l'expression, les arts, la littérature, la philosophie, l’histoire, la géographie, les sciences et technologies, la culture européenne et l’actualité internationale. "Avec cette épreuve, on mesure le spectre de curiosité et le socle de connaissances du candidat, expliquait alors Olivier Ogier. Il faut lire le journal et s'intéresser à l'actualité en général, aux questions européennes en particulier."

Logique (1 h 30)

QCM portant sur des résolutions de suites logiques, des capacités calculatoires, du raisonnement mathématique et de la compréhension verbale, et de l’analyse de tableaux et graphiques. Les organisateurs du concours précisent que, pour cette épreuve, la gestion du temps est primordiale : vous devez répondre à 60 questions en 1 h 30, ce qui conduit à consacrer 1,5 minute à chaque question en moyenne.

Langues étrangères

- "Use of English" (50 min).
Un QCM de 25 questions et une partie rédactionnelle (essai de 135 à 150 mots sur un thème donné).
- "Listening comprehension test" (40 min). Un QCM de 50 questions : grammaire, expression écrite, vocabulaire des affaires, culture générale et compréhension. "Cette épreuve audio peut se révéler stressante, prévenait l'an passé Éric Rode. Les candidats n’y ont pas du tout été préparés en terminale. Je leur conseille de nous demander les CD et/ou d’utiliser les tests audio en ligne sur le site du concours PASS, afin de s’entraîner."

Test écrit de seconde langue obligatoire (30 min)

QCM de 50 questions : grammaire, expression écrite, vocabulaire des affaires, culture générale et compréhension.

Le détail des épreuves orales à PASS

Entretien d'actualité (préparation 30 min, exposé de 10 min)

Le candidat choisit un grand thème d'actualité parmi trois tirés au sort et dispose de 30 min pour préparer son exposé devant les membres du jury pendant 10 min. Quelques exemples de sujet proposés les années précédentes : "Faut-il lutter contre les extrémismes en démocratie ?" ; "Les commémorations d'événements passés sont-elles importantes ?" ; "Comment comprenez-vous le principe républicain d’égalité ? Est-il valide dans un monde de plus en plus individualiste ? "

En fin de présentation, quelques questions peuvent amener le candidat à donner son avis ou apporter un supplément de connaissance. "Cette épreuve est redoutée par les candidats très jeunes. Dans leur exposé, ils doivent respecter un fil conducteur", indique Éric Rode. Selon lui, cette épreuve permet de tester en peu de temps de nombreuses aptitudes et qualités : la faculté à communiquer, les capacités d’analyse, la rapidité d’esprit, la capacité de décision, la pertinence des choix, la structuration de la pensée, l’esprit de synthèse… "Toutes les qualités pédagogiques", résume-t-il.

Un conseil : bien suivre l’actualité de l’année.

Entretien de motivation (entre 20 et 25 min)

Il suit directement l'entretien d'actualité et se déroule devant le même jury. Attention : certaines questions peuvent être posées dans une langue étrangère.

À noter : il n’y a pas d’épreuve optionnelle dans le concours PASS.

En savoir plus sur les autres concours postbac des écoles de commerce 

Le mode d'emploi pour le concours Accès
Le mode d'emploi pour le concours SESAME
Le mode d'emploi pour le concours TEAM

> Consultez également le banc d'essai interactif des écoles de commerce postbac.

Sommaire du dossier
Retour au dossier Le profil des candidats au concours PASS Quelle est la vraie sélectivité du concours PASS Les épreuves détaillées du concours PASS et celles qui font la différence Bien se préparer au concours PASS pendant l’année de terminale Le budget à prévoir pour passer le concours PASS Le calendrier du concours PASS 2018 Témoignage : Elise a réussi le concours PASS