Emploi : 7 astuces pour réussir son entretien à distance même confiné

Par Etienne Gless, publié le 07 Avril 2020
9 min

Même confiné, vous poursuivez à distance votre recherche de stage, de job d'été ou de contrat d’apprentissage pour la rentrée, bonne idée ! Et en plus, vous avez réussi à décrocher un entretien en visioconférence avec un recruteur ? Voici quelques précautions et conseils pour réussir l'exercice au mieux en période de confinement.

Pour un stage, un contrat d’apprentissage, un job d'été ou un premier emploi, l’entretien de recrutement à distance exige la même préparation mentale que pour un entretien en face à face.

Pas question d’y aller les mains dans les poches et de négliger la préparation de cet exercice. Mais vous devez prendre quelques précautions techniques et préparer un pitch plus court qu’en entretien classique. Voici la marche à suivre.

1. Attention à l'arrière-plan : optez pour un décor sobre ou neutre

Chambre ? Cuisine ? Coin bureau ? Séjour ? Faites attention à la pièce dans laquelle vous vous trouvez confiné : en visio-réunion, le recruteur entre chez vous et s’il voit une pièce en désordre ça ne fait pas très sérieux. L'idéal est de pouvoir s’isoler dans une pièce au calme et rangée. Si votre petite sœur joue à Fortnite ou met la musique à fond, la conversation risque d'être désagréable pour vous et votre interlocuteur : bref éliminez les bruits parasites !

Au moins, évitez de laisser du bazar dans le champ de vision de la webcam de votre ordinateur. Privilégiez un décor neutre. Bon à savoir, surtout si votre chambre est exiguë ou si vous cohabitez à plusieurs dans un petit appartement : certaines applications de réunion à distance (telle Teams, de Microsoft) permettent de flouter l’arrière-plan du sujet. Testez aussi le cadrage pour être à votre avantage avant le début de la réunion. Vérifiez aussi la source de lumière. Pour éviter le contre-jour, ne vous placez pas dos à la lumière. Sinon, votre interlocuteur risque d'avoir une image de vous trop sombre.

Lire aussi

2. Testez les outils techniques avant l'entretien et checkez votre connexion

La réussite de l'entretien tient à vous mais, effectué à distance, sa bonne tenue dépend aussi des technologies utilisées. Rien de plus navrant que de passer à côté d'une opportunité d'emploi parce qu'on a été trahi par la technique ! Avez-vous téléchargé la bonne application pour la visio-réunion ? Désormais, il existe de multiples outils, de l'historique Skype à la récente application Zoom (la plus téléchargée depuis l'entrée dans le confinement) en passant par WhatsApp ou FaceTime… Assurez-vous d'utiliser celle choisie par le recruteur. Vérifiez aussi que vous savez utiliser les fonctionnalités.

Surveillez également la bonne marche de la webcam de votre ordi et, surtout, la connexion internet… Bref, testez toute la technique avant de commencer l’entretien afin de ne pas être trahi par celle-ci. Si plusieurs personnes à la maison travaillent ou étudient à distance et partagent la même connexion : faites un planning et réservez un créneau horaire. Cela vous assurera de bénéficier en priorité de la meilleure connexion possible quand vous passerez votre entretien de recrutement. Faites passer le message au reste de la famille : que personne ne regarde Netflix ou Canal+ le temps de votre entretien d'embauche (comptez 35 à 40 minutes) !

Dernier petit conseil : gardez à portée de main le numéro de téléphone et l’email de votre interlocuteur pour le rappeler en cas d’interruption de connexion pendant l'entretien. Un geste professionnel qui pourra vous faire marquer des points : vous aurez anticipé un possible incident technique.

Lire aussi

3. Soignez votre tenue et présentation

Après 3 ou 4 semaines de confinement, peut-être avez-vous opté pour un certain relâchement vestimentaire, même si vous étudiez ou travaillez à la maison. Ressaisissez-vous ! Comme pour un entretien physique en face à face adoptez une présentation impeccable et mettez-vous à votre avantage. Même à la maison, enfilez la panoplie vestimentaire du parfait candidat ou de la parfaite candidate qui se rend à un entretien de recrutement.

Conservez une attitude professionnelle : le but est de bien vous conditionner. "Si vous ne le faites pas, vous risquez de sous-estimer l’enjeu de l’entretien", rappelle Fouzia Berrabah coordinatrice pédagogique à Sup'de Vente et qui fait passer de nombreux entretiens de recrutement, même en période de confinement.

Mettez-vous dans les conditions réelles de l’entretien : imaginez que la personne que vous avez en visio, est physiquement en face de vous. Donc il vous faut être présentable, sourire, etc. Car votre langage verbal mais aussi non verbal (votre gestuelle) envoient des signaux, même à distance. Même de loin vous êtes scruté ! Autre recommandation : regardez votre interlocuteur dans les yeux, les recruteurs détestent que le regard des candidats soit tourné ailleurs.

Lire aussi

4. Préparez une présentation plus courte

Un entretien en visio va durer moins longtemps qu’un entretien en face à face. D'où la nécessité accrue de bien le préparer en amont du rendez-vous. Avant l'heure H, travaillez bien vos arguments pour décrocher le poste. Vous devez être capable de dérouler votre parcours et vos qualités de manière plus courte que lors d'un entretien physique. Les recruteurs vont vous demander de vous présenter, de parler de votre parcours, de ce que vous avez fait jusqu’à présent, de ce qui vous amène à vous positionner sur une formation ou pour un poste. Il vous faudra savoir argumenter. Ceci ne s’improvise pas.

Sans aller jusqu’à un pitch de 3 minutes chrono, essayez de structurer de manière plus succincte votre présentation, votre projet professionnel ou votre formation. Vous ferez gagner du temps à votre interlocuteur : s'il a toutes les réponses à ses interrogations durant votre présentation, il aura moins à vous questionner. "Comme recruteur, je constate que certains candidats moyennement ou pas préparés obligent le recruteur à poser beaucoup de questions", déplore Fouzia Berrabah. Ce faisant, même si le recruteur ne souhaite pas piéger le candidat, en multipliant les questions, il le stresse, voire le déstabilise, et perd du temps.

Lire aussi

5. Préparez l'explication de votre projet professionnel

Trop de candidats n'ont pas assez réfléchi et ne savent pas expliquer leur projet professionnel. "Trop de candidats se positionnent sur un emploi ou une formation sans avoir une idée de ce qui les attend", déplore Fouzia Berrabah. Quand vous postulez à une formation, renseignez-vous sur les débouchés, les métiers vers lesquels elle vous emmène.

Exemple : vous souhaitez préparer une formation de niveau bac+2/3 en alternance et le recruteur vous demande ce que vous ferez après cette formation ? Ne répondez pas que votre projet c’est de préparer un master. C'est une motivation insuffisante. De même, si on vous demande pourquoi vous postulez à un contrat d'apprentissage, votre réponse ne peut se limiter à dire que vous aimez l'alternance ! Mieux vaut expliquer que vous voulez effectuer un contrat d'apprentissage pour vous former de manière pratique à votre futur métier et acquérir de l'expérience professionnelle.

Lire aussi

6. Posez des questions… même si vous avez déjà les réponses !

Même en entretien de recrutement à distance, évitez de venir les mains vides. Au contraire, venez avec des questions dans votre besace : le rythme de l’alternance dans l'entreprise, des précisions sur les horaires de travail et le contenu des tâches pour le poste, le contenu du programme de formations, etc.

Même si vous avez déjà trouvé beaucoup d'informations sur internet, que vous connaissez la plupart des réponses à vos questions, le but est de montrer votre implication : vous pouvez montrer votre intérêt réel pour un poste ou une formation en demandant une confirmation. Exemple : "Pouvez-vous me confirmer que le rythme de l’alternance est bien une semaine en formation, deux semaines en entreprise ?" ou "Pouvez-vous me confirmer que le poste comporte ce type de tâches et de missions ? ", etc.

7. Après l'entretien, faites un retour au recruteur

À distance comme en rendez-vous physique, le recruteur appréciera que vous preniez des notes quand il répond à vos interrogations et demande des précisions. Si vous notez ses propos, il constate que ce qu'il dit est précieux pour vous et vous marquez des points. Donc n'oubliez pas votre bloc-notes !

"Après le rendez-vous, je suggère aux candidats d'effectuer une synthèse de l’entretien", conseille encore Fouzia Berrabah. "Ce sera aussi l'occasion de confirmer votre intérêt pour le poste et de répéter les arguments qui jouent en faveur de votre candidature : cela prouvera votre réelle motivation". Cela suppose une fois encore d’avoir bien préparé l’entretien et de poser des questions pendant. Une fois de plus à distance ou en face-à-face, les règles de l'entretien de recrutement restent les mêmes !

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !