Passer son BAFA, mode d’emploi

Par Hélène Brunet-Rivaillon, publié le 12 Novembre 2021
4 min

Gagner un petit salaire en passant ses vacances en colo avec des ados ou en jouant à l’épervier avec des enfants le mercredi, ça fait envie ! Mais pour pouvoir exercer comme animateur, il faut passer son BAFA. À quoi sert ce brevet d’animateur, où le passer, comment le financer ? On vous explique tout !

Le BAFA (Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) est le diplôme qui permet d’encadrer des enfants et des adolescents, à titre non professionnel et de manière ponctuelle, dans des organismes d’accueil collectif de mineurs (centres de loisirs, colonies de vacances, séjours de scoutisme, etc). L'Etudiant vous donne tous les conseils pour le préparer, le réussir et le financer.

Le BAFA, c’est fait pour qui ?

Avant de prendre la décision de passer le BAFA, posez-vous quelques questions comme : "est-ce que je suis sensible au bruit ?" Parce que quarante enfants qui courent et crient dans un même espace, ça n’est pas rien. "Est-ce que je suis patient(e) ?" Car il vous faudra réexpliquer plusieurs fois les règles d’un jeu, et répéter des consignes à l’infini. "Est-ce que j’aime travailler en équipe ?" L’élaboration et la réalisation d’un projet pédagogique nécessitent en effet une bonne cohésion dans le groupe.

Si vous êtes sûr que le job d’animateur est fait pour vous, alors inscrivez-vous sur le site du BAFA, auprès de la direction départementale du ministère de l’Éducation nationale et des Sports la plus proche de votre lieu de résidence. N’oubliez pas de lui fournir une copie de votre pièce d’identité.

Pour candidater, vous devez avoir 17 ans révolus au premier jour de la première session de la formation. Ce qui vous laisse un peu de marge : vous pouvez commencer les démarches d’inscription environ trois mois avant de souffler votre dix-septième bougie.

Comment se déroule la formation ?

La formation au BAFA est courte mais exigeante. Elle se déroule en trois étapes : une session générale théorique de huit jours, puis un stage pratique de quatorze jours dans un établissement d’accueil. Ensuite, les candidats peuvent choisir entre approfondir un aspect de la formation pendant six jours, ou suivre une qualification dans les domaines de la voile, du canoë-kayak, des loisirs motocyclistes ou de la surveillance de baignade pendant huit jours.

À l’issue de la formation, un jury départemental se prononce sur l’assiduité et la capacité à travailler en équipe des candidats.

Combien coûte le BAFA et comment le financer ?

La formation au BAFA est payante (environ 500 à 1.000 euros selon les organismes). De nombreuses aides et bourses, avec et sans conditions de ressources, sont offertes pour le passer. Renseignez-vous auprès de la CAF, de votre mairie, de Pôle emploi, des Conseils régionaux et des comités d’entreprises.

Le gouvernement vient aussi de débloquer une aide de 200 euros, sous condition de ressources pour passer votre BAFA en 2022.

Lire aussi

Quel est le rôle d’un animateur titulaire du BAFA ?

L’animateur encadre des enfants et adolescents. Il assure la sécurité physique et morale des mineurs (faire traverser la route à des bambins pas toujours disciplinés, soigner leurs bobos, être à l’écoute). Votre futur rôle d’animateur consistera aussi à participer à la mise en œuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif d’une équipe (ateliers, sorties, intervenants).

Le BAFA vous prépare encore à encadrer et animer la vie quotidienne et les activités d’un centre d’accueil collectif (les jeux, les bagarres, les emplois du temps, l’organisation). Enfin, une fois votre BAFA en poche vous saurez soutenir les mineurs dans la réalisation de leurs projets. Tout un programme !

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !