"Promo 16-18", une nouvelle chance pour les décrocheurs scolaires

Par Etienne Gless, publié le 22 Janvier 2021
4 min

Ce nouveau dispositif pour les jeunes de 16 et 17 ans qui ne sont ni en formation ni en emploi permet de faire le point sur leurs atouts, de reprendre confiance et de découvrir des métiers porteurs.

Treize semaines pour reprendre pied et éviter de basculer dans l’exclusion. C’est l’objectif du nouveau programme pour les décrocheurs scolaires de 16 à 18 ans. Depuis la rentrée 2020, l’obligation de se former pour un jeune a été portée de 16 à 18 ans afin de ne laisser aucune personne sur le bord de la route qui n'est ni en études, ni en formation, ni en emploi. Le dispositif 16–18 a commencé à se mettre en place depuis l'automne. C'est l'Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes (Afpa) qui est chargée de la mise en œuvre de ce programme. 35.000 jeunes décrocheurs devraient en bénéficier d’ici fin 2021.

Un nouveau dispositif de lutte contre le décrochage scolaire

"Dans le cadre de l’obligation de formation, le plan "1 jeune, 1 solution" prévoit un programme de quatre mois porté par l’Afpa à destination des jeunes, qui ont quitté le cadre scolaire, avec l’objectif de leur redonner confiance en eux", explique Elisabeth Borne la ministre du Travail, de l’emploi et de l’insertion qui a inauguré à Châteauroux la première "promo 16–18" le 18 janvier avec Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation nationale, de la jeunesse et des sports

"Ce programme allie un travail sur les compétences, un accompagnement social, sportif et culturel, une découverte de différents métiers ainsi qu’une offre d’hébergement et de restauration", ajoute la ministre. Les jeunes pourront découvrir des opportunités d'emploi dans leur région ou ailleurs, notamment dans des métiers porteurs comme ceux de la transition écologique et du numérique.

Lire aussi

Se remettre en selle et bâtir son projet professionnel

Au cours de ce programme, les jeunes vont aussi découvrir des métiers, apprendre les bases du numérique ou encore passer le code de la route. Surtout, ils sont accompagnés pour reprendre confiance en eux et concrétiser un projet professionnel.

"Il s'agit, avec ce parcours, de lever les obstacles que peuvent rencontrer les jeunes décrocheurs en commençant par la représentation qu'ils se font d'eux-mêmes et du monde qui les entoure", confie Pascale d'Artois, directrice générale de l'Afpa. À l'issue de ce parcours, ils pourront entrer en emploi, en apprentissage, accéder à une formation, effectuer une mission de service civique, rejoindre une école de la deuxième chance (E2C) ou encore reprendre un cursus scolaire "classique".

Lire aussi

La mission locale porte d'entrée dans le programme

Vous pouvez bénéficier de ce parcours si vous êtes âgés de 16 à 17 ans révolus et que vous n’êtes plus scolarisé, ni en formation, ni en emploi ou apprentissage, ni en accompagnement par le service public de l’emploi.

Pour en bénéficier, vous devez vous adresser à la mission locale la plus proche de chez vous. Votre conseiller vous guidera et vous aidera à sécuriser votre parcours quand vous aurez rejoint le dispositif "Promo 16–18" et dans les six mois suivant votre sortie.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !
Human road Human road