Coronavirus : finalement, pas d’aide d'urgence de 150 euros pour les bénéficiaires des APL

Par Thibaut Cojean, publié le 16 Octobre 2020
2 min

Dès jeudi, le Premier ministre Jean Castex a contredit les annonces faites par Emmanuel Macron la veille. Les bénéficiaires des APL ne toucheront pas les 150 euros promis. De nouvelles annonces sont attendues ce samedi.

Alerte rétropédalage ! Alors qu’Emmanuel Macron avait annoncé, mercredi 14 octobre, la mise en place d’une aide d'urgence de 150 euros aux bénéficiaires des APL, donc une bonne partie des jeunes et étudiants, celle-ci ne sera finalement pas accordée.

La mauvaise nouvelle a été annoncée le lendemain, jeudi 15, par l’entourage du Premier ministre, Jean Castex. Seuls les bénéficiaires du RSA et de l’allocation de solidarité spécifique (ASS) recevront cette aide exceptionnelle. Les bénéficiaires des APL toucheront toutefois une aide exceptionnelle de 100 euros par enfant, comme annoncée mercredi par le chef de l’État, mais cela concerne peu d’étudiants.

"On est particulièrement surpris de voir qu’un jour on nous annonce un coup de pouce et que le lendemain, on nous le retire", a réagi Mélanie Luce, la présidente de l’Unef (union nationale des étudiants de France), ce vendredi sur France Info.

De nouvelles annonces samedi ?

Cette dernière s’est montrée agacée. "On nous parle d’annonces depuis lundi mais nous n’avons pas été contactés pour ça. Des annonces sur les jeunes sans les jeunes, il faut arrêter, c’est une infantilisation des jeunes de continuer d’annoncer des choses sans jamais consulter les organisations de jeunesse." Selon elle, de nombreux étudiants risquent de perdre leur petit boulot de serveur ou de baby-sitter pendant le couvre-feu.

De nouvelles mesures à destination de ces publics pourraient être annoncées ce samedi, à l’occasion de la journée mondiale du refus de la misère.

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une bourses et prêts étudiants

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !