1. Lifestyle
  2. Bourse & Prêts étudiants
  3. Coronavirus : procédure simplifiée pour les aides spécifiques d’urgence
Boîte à outils

Coronavirus : procédure simplifiée pour les aides spécifiques d’urgence

Envoyer cet article à un ami
Pour obtenir les aides spécifiques d’urgence, il suffit d'effectuer une demande auprès du CROUS de son académie. // © Adobe Stock/ s-motive
Pour obtenir les aides spécifiques d’urgence, il suffit d'effectuer une demande auprès du CROUS de son académie. // © Adobe Stock/ s-motive

Pendant l’état d’urgence sanitaire, la procédure pour bénéficier des aides spécifiques du CROUS est simplifiée. Les étudiants, boursiers ou non, qui en font la demande peuvent recevoir un versement anticipé pouvant aller jusqu’à 500 €.

Depuis le 24 avril 2020, en raison de la crise sanitaire, tous les étudiants qui en font la demande peuvent accéder aux aides spécifiques d’urgence de manière simplifiée. C’est ce qu’explique une circulaire du ministère de l’Enseignement supérieur à l’intention des CROUS (centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires) et des recteurs académiques. Concrètement, les étudiants bénéficiaires pourront recevoir un versement anticipé de leur aide d’un montant de 500 € maximum.

Lire aussi : Précarité : les aides spécifiques d'urgence pour les étudiants

Effectuer sa demande auprès du CROUS

L’aide spécifique d’urgence n’est pas une nouveauté. Toute l’année, les étudiants estimant être en difficulté financière peuvent en bénéficier. Il suffit d’être étudiant, boursier ou non, en formation initiale. La demande s’effectue auprès du CROUS de son académie. Une fois votre dossier constitué, une commission se charge d’évaluer le montant de l’aide à attribuer.

C’est justement ce qui change pendant la crise sanitaire. Pour répondre plus rapidement aux étudiants, les CROUS peuvent aménager leur procédure. Au lieu de se réunir en commission une fois par semaine, des assistantes sociales du CROUS examinent votre dossier et s’entretiennent avec vous par téléphone si nécessaire pour pouvoir vous verser une aide anticipée. Ce montant peut s’élever à 500 € maximum, et non plus 200 € comme c’était le cas hors crise sanitaire.

Lire aussi : Coronavirus : 10 millions d'euros supplémentaires pour les étudiants précaires

Toujours les mêmes conditions d’attribution de l’aide

Cette procédure est valable pendant toute la période de confinement et même jusqu’à quatre mois après la fin de l’état d’urgence sanitaire. Selon votre situation, le montant de l’aide peut s’élever à 1.687 €, ce qui correspond au premier échelon des bourses sur critères sociaux.

Cette aide reste cumulable avec les autres aides accordées par le CROUS comme les bourses, des aides à la mobilité internationale ou l’aide au mérite.

Si vous avez des questions pour faire votre demande, un numéro est mis à votre disposition du lundi au vendredi (0 906 000 278).

Lire aussi : Précarité étudiante : quelles solutions s'offrent à vous pendant le confinement ?