Service national universel 2022 : ouverture des inscriptions pour 50.000 places offertes

Par Dahvia Ouadia, publié le 19 Novembre 2021
3 min

Les inscriptions pour s'engager dans le SNU sont ouvertes depuis le 8 novembre 2021. Nouveauté de cette édition, trois sessions de séjours de cohésion auront lieu.

Le SNU (service national universel) édition 2022, c’est parti ! Les inscriptions sont ouvertes depuis le 8 novembre pour accéder aux 50.000 places offertes aux jeunes de 15 à 17 ans. Et pour la première année, plusieurs sessions de séjours de cohésion seront organisées en février, en juin et en juillet.

Quels profils pour postuler au SNU 2022 ?

Si vous êtes en seconde, apprenti, jeune travailleur ou non scolarisé, vous pouvez vous inscrire aux différentes sessions du séjour de cohésion 2022 à partir du site snu.gouv.fr. "Les situations scolaires et personnelles des volontaires seront prises en compte dans leur parcours d’inscription et les volontaires reflèteront la diversité de notre société", précise le gouvernement.

Lire aussi

Comment se déroule le SNU ?

Le service national universel se déroule en trois étapes. Vous aurez tout d’abord un séjour de cohésion de deux semaines ; puis une mission d’intérêt général de 84 heures et enfin, si vous le souhaitez, un engagement facultatif à plus long terme.

Les jeunes participant au SNU ont accès à une plateforme dédiée pour les accompagner tout au long de leur parcours. Elle vous permet de compléter votre dossier d’inscription, de connaître votre affectation en centre de séjour de cohésion et d'accéder aux informations pour vous préparer. Ensuite, après le séjour, la plateforme vous permettra de trouver une mission d’intérêt général, voire une mission d’engagement en volontariat ou en bénévolat.

Lire aussi

Nouveau calendrier pour les séjours de cohésion

Cette année, plusieurs sessions de séjours de cohésion sont prévues. 4.000 volontaires pourront l'effectuer en février. Cette session aura lieu pendant les vacances d’hiver de la zone A, et en partie sur le temps scolaire pour les volontaires des zones B et C. Les deux autres sessions auront lieu en juin et en juillet et accueilleront 46.000 volontaires.

La mise en place de ces trois séjours a pour but d'intégrer davantage de volontaires en tenant compte des différentes contraintes des jeunes de 15 à 17 ans. "Cette organisation vise à accompagner la montée en charge du SNU qui a vocation, à terme, à s’articuler avec les parcours des jeunes", précise le gouvernement.

Généraliser le SNU

Après une expérimentation dans 13 départements pilotes en 2019, ce sont 15.000 jeunes volontaires qui ont pu participer à des séjours de cohésions en juin dernier dans 122 centres lors de l’édition 2021. Avec l’ouverture de 50.000 places, le gouvernement souhaite aller plus loin, avec l’idée "à terme" de généraliser le SNU pour qu’il concerne l’ensemble d’une classe d’âge. "La Journée Défense et Citoyenneté (JDC) sera intégrée au séjour de cohésion", précise le gouvernement.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une engagement et vie associative

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !