La beauté franco-allemande de Metz a séduit Maxime, en doctorat

Par Simon Hazout, publié le 22 Septembre 2022
3 min

En 2016, Maxime arrive à Metz pour commencer sa licence de maths. Aujourd'hui âgé de 26 ans, il est actuellement en doctorat, et les six années passées à Metz n'ont fait que renforcer les liens avec sa ville.

"Au départ, je ne savais pas vraiment quoi faire, mais vu que j’étais bon en maths, je me suis lancé dans une licence de maths." Maxime, 26 ans, vit en Moselle. La licence disponible la plus proche étant à Metz, c’est là qu’il décide de s’installer il y a six ans. Les premières impressions sont bonnes : "La ville m’a très vite plu, elle est vraiment agréable. Son côté germanique lui donne un style unique."

Située dans l'ancien quartier impérial allemand, la gare en est un exemple. Construite par Jürgen Kröger, elle est inscrite au titre des monuments historiques depuis 1975. "La gare de Metz a même été élue plus belle gare de France par un concours sur Facebook de la page Gares et connexions !", mentionne celui qui est désormais doctorant.

Lire aussi

Une ville animée

Pour ce qui est des loisirs, on ne s'ennuie pas à Metz : "Place Saint-Louis, il y a pas mal de bars, c’est souvent rempli de gens. Il y a aussi quelques cinémas, dont un qui passe des films moins communs." Le cinéma Klub, situé en plein centre-ville, propose en effet des films d'art et essai avec un tarif réduit pour les étudiants.

Le système de transport fait, selon lui, partie des points positifs de la ville. Il juge Metz bien desservie et décrit un système "bien fait" : "Il y a les bus classiques, mais il y a aussi deux lignes qui ont leur voie dédiée et qui circulent d’est en ouest et du sud au nord en une trentaine de minutes." Pour 250 euros l’année, le jeune homme estime que le prix des transports est abordable.

Au niveau des points négatifs, il estime que Metz fait partie des plus petites des grandes villes. "Il y a un peu tout ce qu’on peut trouver dans une grande ville, mais ce n’est pas extrêmement diversifié non plus." En effet, la ville voisine de Nancy compte deux fois plus d'étudiants.

Malgré tout, Metz conserve quelques avantages, notamment concernant le prix du logement et des transports. "Le coût de la vie me semble correct. On peut trouver des logements aux alentours de 400 euros par mois sans que ce soit délabré."

Les lieux recommandés par Maxime à Metz :

Le Comédie café : "Un bar où tout les étudiants se rassemblent, assez souvent plein mais avec une bonne ambiance."

Le plan d’eau : "Je vais faire du sport là-bas ! C’est un bon endroit pour se balader avec des amis."

La cathédrale de Metz : "Se balader dans le centre-ville, c’est vraiment sympa. La cathédrale est l’une des plus hautes d’Europe donc ça vaut le coup."

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !