1. Quels métiers pour Emeline, en première ES ?
Coaching

Quels métiers pour Emeline, en première ES ?

Envoyer cet article à un ami
Méthodique et curieuse, Emeline aime creuser les sujets qui l'intéressent. // © Julie Balagué pour l'Étudiant
Méthodique et curieuse, Emeline aime creuser les sujets qui l'intéressent. // © Julie Balagué pour l'Étudiant

Si Emeline est méthodique et organisée, elle a toutefois besoin d’un cadre. D’esprit plutôt scientifique, lectrice et curieuse, elle apprécie l’aspect pluridisciplinaire de la filière ES et pourrait s’orienter vers les métiers du numérique.

Son parcours scolaire

À la fin de la seconde, Emeline a hésité entre les filières S et ES. Mais elle ne s'est pas sentie suffisamment à l'aise avec les sciences et a préféré opter pour le bac économique et social. Elle s'y trouve à sa place et apprécie l'aspect pluridisciplinaire de cette filière : "J'aime l'économie, l'histoire, l'anglais, les maths." Avec 15 de moyenne en seconde dans une très bonne classe option européenne, elle a obtenu ses meilleurs résultats en histoire, physique et anglais. En revanche, son niveau a baissé en maths tout au long de l'année et elle n'était qu'à 11 en SVT.

En première, ses résultats étaient bons, avec 15,5 de moyenne générale, portée par l'histoire (16/20), les SES [sciences économiques et sociales] (17 au premier trimestre et près de 15 au deuxième) et les sciences (presque 20). En maths, elle obtient une moyenne de 13/20. Ses matières préférées sont l'histoire et l'anglais. Les SES l'intéressent.

Sa personnalité

Emeline préfère avoir des consignes ; elle est organisée, aime planifier. Elle est appliquée pour ses cours : "C'est propre et structuré, surtout quand cela concerne les matières que j'aime", illustre-t-elle. La jeune fille estime avoir besoin de cadre et de stabilité. D'esprit technique, elle pratique notamment le montage photo.

Elle dessine et l'art l'intéresse, surtout le street art. Curieuse, elle lit "des articles et des livres scientifiques proposés par [son] grand-père, des romans historiques recommandés par [sa] mère, de la science-fiction et de la fantasy". Emeline n'aime pas "ne pas comprendre", et son esprit investigateur la pousse à aller plus loin quand une matière ou un sujet l'intéresse. Elle veut chercher, apprendre. Désirant être dans la pratique et l'expérience, elle pense opter pour l'alternance pendant ses études, après une première étape généraliste.

Emeline objectif postbac

La gestion des entreprises

Les métiers supports dans les entreprises, comme ceux des ressources humaines ou des systèmes d'information, correspondent bien au profil d'Emeline, méthodique, apte à appliquer des techniques de gestion et à utiliser des outils numériques.

– Les CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) économiques et commerciales, option économique.
– Le DUT (diplôme universitaire de technologie) gestion administrative et commerciale.
– Le DUT gestion des entreprises et des administrations.
– Les écoles de commerce postbac.
– Le Bachelor management et information technologie de Telecom EM.
Les LP (licences professionnelles) spécialisées ressources humaines, comme la LP gestion des systèmes d'information de la paie en apprentissage de l'IAE de Lyon.
Les masters professionnels gestion des ressources humaines comme le master 2 GRH dans les multinationales de l'IAE Gustave-Eiffel de Créteil (94) proposé en apprentissage.
Les masters management et systèmes d'information, proposés au sein des IAE (instituts d'administration des entreprises) de Lyon (69), Grenoble (38), La Rochelle (17), Montpellier (34), Marseille (13), à Dauphine (75) ou à l'École de management de Paris 1-Panthéon-Sorbonne (75) avec le master SIC (systèmes d'information et connaissance) proposé en apprentissage.
– Les IAE (écoles universitaires de management).

Le numérique

Le numérique au sens large constitue une bonne piste pour Emeline, qui allie méthode et goût pour l'informatique. La documentation (gestion de l'information numérique) est également un domaine à explorer : webmestre, veilleuse, professeur documentaliste...


– Le DUT métiers du multimédia et de l'Internet.
– Le DUT information communication option information numérique.
– Le DUT informatique.
– L'INTD (Institut national des techniques de documentation) (75).
– L'ENSSIB (École nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques) (69).
– L'EBD (École de bibliothécaires documentalistes) (75).
Les écoles du numérique et du Web, à l'instar de IIM (Institut de l'Internet et du multimédia) (92), HETIC (75), Sup de Web (06, 13, 31, 67, 75) ou la Web School Factory (75).
Les masters en documentation, par exemple le master DEFI (documents électroniques et flux d'informations) de l'université Paris-Ouest-Nanterre-La-Défense (92).