Boîte à outils

La spécialité NSI en un clin d’œil

La spécialité NSI est enseignée quatre heures par semaine en première, et six heures en terminale.
La spécialité NSI est enseignée quatre heures par semaine en première, et six heures en terminale. © DEEPOL by plainpicture
Par Zineb El Mountassir, publié le 15 juillet 2022
3 min

Opter pour la spécialité numérique et sciences informatiques, c'est choisir le système algorithmique, les langages de programmation et la gestion des bases de données. Avec de larges débouchés, comme l’informatique, la santé, la littérature ou encore le développement durable.

La spécialité NSI (numérique et sciences informatiques) s'inscrit dans la continuité des enseignements d’informatique dispensés à l’école primaire, au collège (en mathématiques et en technologie) et en seconde (en enseignement commun de sciences numériques).

Cette spécialité permet de comprendre les bases de la programmation, utilisée par exemple pour élaborer des logiciels, des sites Internet, des applications pour smartphones, etc.

Le programme de la spécialité NSI

Au programme de la spécialité NSI : l’histoire de l’informatique, le traitement des données en tables, les systèmes d’exploitation, l’algorithmique… En parallèle de ces notions, vous allez souvent être confrontés à des défis logiques par le biais des langages de programmation les plus utilisés en informatique. Ce sera principalement Python, mais vous toucherez aussi à du HTML, CSS, Javascript et SQL. Le programme en classe de terminale est une prolongation des apprentissages initiés en en première.

Si vous êtes intéressés par une carrière en informatique pure et dure, sachez que c’est un domaine où on fait beaucoup de mathématiques. Pour suivre cette spécialité sereinement, il est conseillé de choisir aussi la spécialité mathématique en première, et de continuer en terminale avec la spécialité ou bien l’option mathématiques complémentaires.

La spécialité NSI est enseignée quatre heures par semaine en première, et six heures en terminale.

Les épreuves de la spécialité NSI

Si vous décidez d’abandonner la spécialité à la fin de votre première année, vous allez être évalué dans cette matière sur la base du contrôle continu. La spécialité NSI comptera donc coefficient 8 la note finale du bac.

En revanche, si vous décidez de la garder en terminale, vous serez évalué aux épreuves finales du bac : des exercices écrits en 3h30 et un exercice pratique d’une heure, avec coefficient 16. Pour la partie écrite de l’épreuve qui est évaluée sur 12 points, vous allez avoir trois exercices au choix à résoudre. Quant à la partie pratique, évaluée sur 8 points, vous serez amenés à résoudre deux exercices de programmation sur ordinateur.

Les débouchés de la spécialité NSI

Selon vos projets d’études et de vie professionnelle, vous pourrez décider de rallier vos compétences en informatique à un autre domaine de spécialisation, car tous les secteurs d’activité font appel à des experts dont le métier est d’être à la pointe des outils informatiques, notamment dans le secteur de la santé, la communication, le bâtiment ou encore l’industrie.

Plusieurs parcours d’études supérieures préparent spécifiquement à ces métiers : les licences en informatique, les écoles d’ingénieurs post-bac, la classe préparatoire MP2I, mais aussi le BUT ou le BTS informatique.

Mais la spécialité NSI permet également de bénéficier d'une polyvalence utile à de nombreux autres métiers en pleine transition numérique. Ces connaissances en informatiques pourraient être appréciées dans des domaines très vastes, comme l'économie, le journalisme, la communication, ou même le droit !

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !