1. Quel(s) métier(s) pour Adam, en première STMG ?
Portrait

Quel(s) métier(s) pour Adam, en première STMG ?

Envoyer cet article à un ami
Français, histoire et sport sont les matières préférées d'Adam. // © Gilles Tondini pour L'Étudiant
Français, histoire et sport sont les matières préférées d'Adam. // © Gilles Tondini pour L'Étudiant

Sportif, peu scolaire, tourné vers les autres, Adam a besoin d’action dans ses apprentissages, avec des projets, des stages, des travaux de groupe… Il pourrait se diriger vers les métiers du marketing ou du commerce.

Son parcours scolaire

Après une bonne année de troisième, à 13/20 de moyenne, et avec le brevet décroché avec une mention assez bien, Adam s’est laissé surprendre par la seconde et ses nouvelles exigences. Avec 8/20 de moyenne aux deux premiers trimestres, il a dû se positionner entre un redoublement dans cette classe ou un passage en STMG (sciences et technologies du management et de la gestion). C’est en français, en histoire et en sport, ses matières préférées, qu’il s’en sortait le mieux.

Il était prêt à redoubler sa seconde pour aller en première ES (série économique et sociale), car il s’interrogeait sur les poursuites d’études en filière technologique. Reconnaissant qu’il n’était "pas facile d’assumer le passage en techno vis-à-vis des autres", il a finalement été convaincu des atouts de la voie STMG. Un bon choix puisqu’il est passé de 9/20 de moyenne en fin de seconde à 12,6/20 au premier trimestre de première (une moyenne portée entre autres par le sport et les sciences de la gestion). Son deuxième trimestre est moins bon et sa moyenne n’atteindra pas 10. "J’ai moins travaillé, confie-t-il, mais je compte bien prouver au troisième trimestre que j’ai le niveau pour passer en terminale."

Sa personnalité


Adam aime aller vers les gens. Cette aptitude, combinée à sa nature entreprenante, fait de lui un meneur : "Je crois que je motive facilement les autres", indique-t-il. Ambitieux, il reconnaît vouloir gagner de l’argent et aimer les défis. Il a besoin d’action, et cela se retrouve dans son côté sportif. Après avoir fait du judo, du tennis, du foot, il pratique l’athlétisme en club. Entraînements et compétitions ponctuent son emploi du temps et, pour lui, "le sport, c’est tous les soirs".

Il suit aussi l’actualité : compétitions d’athlétisme, matchs de foot, judo, natation… Et son temps libre, à la maison, il le consacre aux jeux vidéo, sur sa PS3 et en réseau. Sportif, peu scolaire, Adam a besoin d’une pédagogie de l’action, avec des projets, des stages, des travaux de groupe… Il s’intéresse au marketing, au commerce, et se passionne pour le sport, qu’il pratique intensivement.

Adam pourrait se tourner vers les métiers du commerce, du management et du marketing.

Les filières du commerce et du marketing


La sphère des métiers du commerce, du management et du marketing correspond bien aux atouts d’Adam, tourné vers l’action, à l’aise dans le relationnel, capable de détermination, dynamique, aimant motiver et convaincre. Il pourrait s’y former en alternance dans le cadre d’un BTS (brevet de technicien supérieur) ou d’un DUT (diplôme universitaire de technologie) dans le domaine choisi.

- Le DUT techniques de commercialisation.
- Le BTS commerce international.
- Le BTS négociation et relation client.
- Le BTS management des unités commerciales, en ciblant un contrat d’apprentissage sur un poste de vendeur dans un magasin de produits sportifs.
- Les Bachelors généralistes des écoles de commerce tels ceux des huit écoles du concours Atout+3 dont Novancia Paris, avec son cursus en alternance dès la deuxième année.
- Le Bachelor spécialisé commerce international de l’Institut de management Paris-Eiffel du groupe ESCE.

Le management du sport


Éducateur sportif ou futur chef de produit pour une enseigne de produits sportifs ? Adam est passionné de sport, et ce milieu professionnel devrait être épanouissant pour lui. Il pourrait combiner ses atouts pour le commerce et le management avec le sport et cibler des postes de manager de rayon dans les enseignes de produits sportifs, ou travailler pour une structure sportive ou une salle de sport. 

- Les DEUST (diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques) du domaine sportif, comme le DEUST métiers de la forme, proposé à l’UPEC (université Paris-Est-Créteil), Lyon 1, Strasbourg 2, Toulouse 3 et Rennes 2. Le DEUST animation et gestion des activités physiques, sportives et culturelles parcours agent de développement de club sportif, à Lyon 1.
- Les DEJEPS (diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport).
- Le CNPC- École supérieure de commerce du sport avec ses formations de vendeur, de gestionnaire commercial, de commercial promoteur des ventes, ou son Bachelor management du commerce du sport.
- Les filières STAPS (sciences et techniques des activités physiques et sportives) avec leurs parcours vers l’enseignement, le management du sport et le métier d’éducateur sportif.

À consulter
Intéressé(e) par les formations en alternance aux métiers du sport ? Courez voir le site de la Fédération nationale des CFA Sport Animation Tourisme.

 

Faites votre bilan personnalisé et recueillez des conseils grâce à
Coaching Orientation by l'Etudiant