1. Quel(s) métier(s) pour Charlotte-Claudia, en terminale S ?
Portrait

Quel(s) métier(s) pour Charlotte-Claudia, en terminale S ?

Envoyer cet article à un ami
Charlotte-Claudia aime les animaux et se balader en forêt. // © Gilles Tondini pour L'Étudiant
Charlotte-Claudia aime les animaux et se balader en forêt. // © Gilles Tondini pour L'Étudiant

Curieuse de tout, Charlotte-Claudia, en terminale S, aime apprendre, comprendre, chercher et a beaucoup d’idées. Les spécialistes de l’Etudiant Coaching Orientation se sont penchés sur son cas.

Son parcours scolaire

Charlotte-Claudia a vraiment choisi le bac S ! Bien que trop faible en maths en seconde (avec 4/20 de moyenne) et en physique-chimie (à 11-12 de moyenne), la lycéenne, qui se la coulait douce, fait appel pour passer en première S. Partie de 10/20 de moyenne au premier trimestre, elle progresse pour atteindre 12,5 le trimestre suivant, grâce à "plus de travail". Les SVT (sciences de la vie et de la terre) sont l'un de ses points forts (16/20 de moyenne) et elle a de bonnes notes en français, physique, sport et anglais. Les maths et l'allemand restent faibles cependant. En fin de première, Charlotte-Claudia est déçue par ses notes aux épreuves anticipées du bac : 8/20 à l'écrit et 10/20 à l'oral en français, mais elle a capitalisé 6 petits points d'avance grâce à son 15/20 en TPE (travaux personnels encadrés). Ses matières préférées ? "J'adore l'histoire et la géographie, mais aussi la physique, les SVT, les maths et le français. J'aime aussi l'anglais et le sport...", s'enthousiasme Charlotte-Claudia, curieuse de tout ! Si elle devait choisir, ce sont les SVT, l'histoire-géographie et la physique qui seraient sur le podium.

Sa personnalité

Elle aime "fouiller" pour apprendre : "Si je tombe sur un mot que je ne connais pas, je vais le noter et chercher sa définition" explique-t-elle. S'adosse, à cet esprit scientifique et d'investigation, un côté très créatif, de l'imagination, beaucoup d'idées ! "Je peux avoir cinq idées de scénarios de films dans une journée, parfois je les note », s'exclame-t-elle. Charlotte-Claudia prend aussi du plaisir à dessiner. Elle se voit plus tard sur le terrain et précise : "Je suis très nature, j'aime les animaux, me balader en forêt comme au bord de la mer."

Sa vie, ses hobbies

Son premier centre d'intérêt, ce sont les animaux. Charlotte-Claudia a pratiqué énormément l'équitation. Elle apprécie les documentaires animaliers ou ethnologiques : National Geographic est sa chaîne de prédilection ! Nature et voyages la passionnent. Elle se donne aussi à fond dans le sport et fait de la boxe anglaise cette année. Plutôt solitaire, indépendante, Charlotte-Claudia passe du temps à dessiner et à lire des magazines de mode comme d'histoire, de sociologie.

Ses questions, ses idées

Très intéressée par le journalisme en fin de collège, Charlotte-Claudia a fait un stage chez LCI (chaîne de télévision d'informations en continu) et s'est rendu compte que cela ne l'intéressait pas. Elle pense aux métiers liés aux animaux depuis toujours. La lecture d'un article sur l'éthologie a été une révélation. Après des hésitations, elle pense que devenir biologiste sur le terrain serait l'idéal.
 

Charlotte-Claudia - coaching 1 // © Gilles Tondini pour l'Etudiant
Anthropologie ou éthologie pour Charlotte-Claudia ? // © Gilles Tondini pour l'Etudiant

Les métiers de la recherche dans le domaine du vivant et des animaux

Avide de savoir, curieuse, ouverte, bouillonnante d'idées comme d'envie de découvertes, Charlotte-Claudia possède un profil d'investigatrice qui correspond au besoin de comprendre, au goût d'apprendre et de pouvoir continuer à apprendre dans son métier, d'observer, de chercher, d'analyser... Des capacités liées aux métiers de la recherche. Anthropologue, biologiste, océanographe, zoologiste, botaniste, géologue, climatologue, cartographe sont autant de métiers qui pourraient lui correspondre... Avec son goût pour la biologie et sa passion pour le monde animal, les études dans le domaine de la biologie animale, comme celles en agronomie-agroécologie constituent de bonnes pistes pour elle... Étudier l'organisation familiale chez les chimpanzés ou la sociabilité chez les fourmis : l'éthologie est une perspective.

Des filières qui peuvent l'intéresser

fleche-rouge Une classe préparatoire BCPST (biologie chimie physique sciences de la Terre) pour intégrer ensuite une école d'ingénieurs.
fleche-rouge Les licences de biologie telles celles de sciences de la vie et de la Terre (biologie-environnement) de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, ou de biologie environnement de Bordeaux 1.
fleche-rouge La double licence sciences et histoire, de l'UPMC-Paris-Sorbonne
fleche-rouge Les écoles d'ingénieurs postbac en cinq ans orientées vers l'agronomie, celles regroupées au sein de la Fésia par exemple, ou Lasalle-Beauvais.
fleche-rouge Les spécialisations et masters éthologie comme celui d'éthologie appliquée de Paris 13.
fleche-rouge Le master évolution patrimoine naturel et société du Muséum national d'histoire naturelle, alliant sciences de la nature et de l'homme.

Les métiers de la recherche en sciences humaines et sociales


Charlotte-Claudia va devoir trancher (du moins au départ car l'interdisciplinarité fait aussi partie de la recherche !)... entre la biologie, la nature, les animaux... et son intérêt pour l'histoire, la géographie, l'étude des populations, son attirance pour la sociologie... Là aussi ces domaines de la recherche lui correspondent bien : future ethnologue-anthropologue ? démographe ? archéologue ?

Des filières qui peuvent l'intéresser
fleche-rouge Les licences d'ethnologie, comme la licence sciences humaines et sociales mention anthropologie sociale-ethnologie de Bordeaux ou la licence sciences sociales parcours ethnologie de Strasbourg.
fleche-rouge La licence sciences sociales de Paris 5-Descartes, qui est pluridisciplinaire : sociologie, ethnologie, démographie, économie, philosophie.
fleche-rouge Les licences de géographie, avec, en L3, les spécialités environnement ou géographie et territoires à Paris-Diderot ou la spécialité espaces, territoires, sociétés à Paris 1.
fleche-rouge Le master humanités et sciences, logique, philosophie, histoire, sociologie des sciences de Paris 7-Diderot.
fleche-rouge L'EHESS (École des hautes études en sciences sociales).

À consulter
En savoir plus sur la recherche : le CNRS présente le métier de chercheur(se) dans la rubrique "Bienvenue au CNRS".

Découvrir l'ethnologie : l'Association française des anthropologues apporte un éclairage sur cette discipline (les formations et les métiers), notamment sur l'anthropologie sociale ou l'ethnologie.


Faites votre bilan personnalisé et recueillez des conseils grâce à
Coaching Orientation by l'Etudiant