1. Métiers
  2. LA COIFFURE EN 3 ATOUTS MAJEURS
Partenariat

LA COIFFURE EN 3 ATOUTS MAJEURS

Envoyer cet article à un ami
 // © Pixabay
// © Pixabay

Vous êtes bosseur(se), passionné(e), attiré(e) par un métier manuel artisanal et vous souhaitez mettre en avant votre sens du contact ? L’avenir de la coiffure pourrait bien s’écrire avec vous, dans l’un des 85000 salons français ou, qui sait, à l’international ? Découvrez quelques-uns des nombreux points forts d’un métier évolutif et exigeant où l’on ne s’ennuie jamais !

• Un secteur en constante évolution

À l’image de la mode, le monde de la beauté, et celui de la coiffure en particulier, ne cessent de se réinventer. Côté bac, les produits de coloration se perfectionnent – de plus en plus écoresponsables, ils nécessitent une grande maîtrise technique et une formation régulièrement actualisée. Non à la routine ! Ciseaux en main, les coupes en vogue demandent une réelle part d’inventivité et de sensibilité artistique, un goût de l’harmonie, en plus d’un savoir-faire impeccablement maîtrisé. Une fois lancé et l’œil exercé, vous pourrez même, en visagiste averti, conseiller au mieux votre clientèle. Carré frangé, lissage ou coloration végétale pour elles ; coupe graphique hyper-urbaine inspirée des stars du football ou mi-long flou avec pattes et nuque longue façon dandy pour eux… quelle sera votre spécialité, celle dans laquelle vous vous épanouirez et qui vous permettra d’évoluer ?

• Un métier ouvert sur les autres

Vous êtes à l’écoute, chaleureux sans en faire trop, vous savez vous adapter à votre interlocuteur, bref, votre sens du contact est excellent ? C’est exactement ce que viennent chercher les client(e)s dans un salon de coiffure ! Un chiffre éloquent : 81 % des femmes confient leur tête à un coiffeur. Cela montre à quel point leur look capillaire est une part importante de leur identité. Parfois, il s’agira de répondre à une demande précise et de l’exécuter avec précision et dextérité ; d’autres client(e)s vous demanderont conseil en faisant appel à votre expertise et à votre sensibilité esthétique voire artistique. Quoi de plus fun que de prendre l’initiative en proposant des solutions/créations adaptées ? Dans tous les cas, votre excellent relationnel vous permettra de tisser des liens de confiance avec votre clientèle et de la fidéliser. Un premier pas important si vous souhaitez un jour diriger votre propre salon… et une façon d’arrondir vos fins de mois en recevant de bons pourboires, fréquents dans cette profession.

• Toute la noblesse de l’artisanat

Quelle que soit la qualification que vous visez – assistant coiffeur, coiffeur mixte, coloriste, permanentiste ou barbier… – les métiers de la coiffure sont l’un des plus puissants moteurs de la grande famille artisanale en France (le deuxième secteur formant des apprentis en CFA). Cette notion essentielle des métiers manuels exigeants revient au goût du jour, dans une époque sursaturée de digital et les deux ne sont pas incompatibles ! L’artisanat est aussi et surtout synonyme de noblesse des gestes, de précision, de savoir-faire, d’excellence et de goût du travail manuel bien fait. À la clé, la satisfaction de laisser s’exprimer vos mains en toute intelligence sera immense. Toutes ces qualités, vous les avez déjà en vous ! Et vous les développerez pendant votre formation, du CAP au Brevet professionnel en passant par le Brevet de maîtrise ou le BTS, selon que vous aurez choisi la voie de l’apprentissage ou la filière scolaire dans un lycée professionnel, avec stages à la clé. La coiffure offre en plus de belles perspectives d’évolution – qui sait, en devenant un jour le chef de votre propre entreprise ? Quand on choisit un métier par passion, on se donne forcément les moyens de l’exercer dans les meilleures conditions !