1. Admission postbac : pourquoi l'ordre des vœux est important sur APB
Boîte à outils

Admission postbac : pourquoi l'ordre des vœux est important sur APB

Envoyer cet article à un ami

Nombre de candidatures, ordre des vœux, modalités de sélection… sur ces aspects et de nombreux autres, il vous manque des informations pour bien choisir votre orientation postbac. L'Etudiant vous accompagne tout au long de la période de pré-inscription pour vous donner des réponses concrètes à vos questions et des conseils pratiques pour remplir vos dossiers de candidature.

L’ordre des vœux est-il important sur APB ? Pourquoi ?

Sur Admission-postbac, l'étape du classement des vœux est primordiale. En effet, le système est programmé pour vous faire la meilleure proposition possible parmi vos vœux. Vos souhaits moins bien classés s'effacent alors ! D'où l'importance à accorder à l'ordonnancement de la liste des formations auxquelles vous postulez. Vous devez sélectionnez dans votre dossier candidat les formations qui vous intéressent avant le 20 mars, mais vous avez la possibilité de modifier l'ordre de vos vœux jusqu'au 31 mai.

Pour bien comprendre comment fonctionne APB, imaginons que vous êtes lycéen-ne à Reims et que vous êtes tenté(e) par plusieurs voies :

- une licence en économie et gestion,
- une CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles),
- une école d'architecture,
- une école de commerce postbac.

Ce qui risque d'arriver si vous oubliez de reclasser vos vœux

Si vous souhaitez en priorité faire une école de commerce (parmi celles qui recrutent sur APB), mais que vous avez laissé vos vœux dans l'ordre où vous avez entré vos candidatures sur APB, sans les reclasser par la suite, vous avez donc par exemple cette liste de vœux :

1. Licence en économie et gestion
2. CPGE
3. École d’architecture
4. École de commerce

Lors de la première phase d'admission, APB va vous faire la meilleure proposition possible par rapport à l'ordre de vos vœux, et tous les vœux classés en dessous dans votre liste vont disparaître (vous ne saurez jamais si les formations vous avaient sélectionné(e) ou non). 

Le vœu apparaissant ici en premier est "licence en économie et gestion". Or, dans l'académie de Reims, c'est une formation "libre" (autrement dit, ni sélective ni à capacité limitée). APB va donc pouvoir satisfaire votre premier vœu et va vous proposer une place en licence, tous vos autres vœux, y compris "école de commerce", seront annulés.

Comment bien classer vos vœux

Donc si vous voulez vraiment faire une école de commerce en priorité, il faut que vous classiez ce choix en premier vœu, même si vous pensez que vos chances sont minces (dossier scolaire moyen...) !

Mais comment classer vos vœux restants, si vous ne savez pas encore très bien ce que vous préfèrez entre les autres filières ? Si vous n'avez pas de préférence franche, comme les classes prépa et les écoles d'architecture sont des formations sélectives (qui recrutent sur dossier, entretien, concours...), il est préférable de les classer avant les formations non sélectives. Vous êtes de toute façon obligés de faire au moins une candidature en licence dite "libre" de votre académie (identifiée par une pastille verte sur APB).

C'est à vous de décider si c'est l'architecture ou la prépa commerce qui vous tente le plus. Pour vous décider : allez dans les écoles, aux journées portes ouvertes. C'est le meilleur moyen de sentir l'ambiance et de savoir si vous êtes faite pour cette filière. Prenez aussi en compte les critères géographique, de coût des formations, de possibilité d'internat...

Votre classement devient par exemple : 

1. École de commerce
2. CPGE
3. École d'architecture
4. Licence en économie et gestion

Ainsi, lors de la première phase d'admission (qui commence le 8 juin), APB vous fera la meilleure proposition possible. Si dans cette première phase, vous n'avez aucune proposition dans une formation sélective, vous aurez au moins une proposition en "licence en économie et gestion". 

Face à cette proposition, vous avez le choix entre 4 réponses :
- "Oui définitif" : vous acceptez la formation qui vous est proposée. Plus aucune autre formation ne vous sera soumise. Il ne vous reste plus qu'à vous inscrire auprès de l'établissement.
- "Oui, mais" : vous acceptez la proposition qui vous est faite, mais vous espérez avoir une formation mieux placée dans votre liste de vœux. Si, lors d'une phase ultérieure, une meilleure offre vous est faite, vous perdrez vos droits sur cette proposition initiale et sur toutes les formations moins bien placées.
- "Non, mais" : vous refusez la formation mais maintenez vos demandes pour les vœux mieux placés. Attention, vous ne serez pas sûr d'avoir une autre proposition aux étapes suivantes. Si vous n'en avez pas, vous ne pourrez plus être admis dans la formation que vous aviez refusée, ni dans celles moins bien placées dans votre liste.
- "Démission générale" : vous n'êtes plus candidat à aucune formation (par exemple, si vous êtes accepté dans une formation qui recrute hors APB).

Dans notre exemple, vous répondrez "Oui, mais" à la licence en économie et gestion, et vous attendrez la 2e phase d'admission (à partir du 26 juin).

fleche-rouge 1re phase d'admission

1. École de commerce 
2. CPGE 
3. École d'architecture 
4. Licence en économie et gestion  => Oui, mais.


Peut-être aurez-vous alors une proposition à un vœu mieux placé, par exemple en CPGE. Dans ce cas, vos vœux "licence" et "école d'architecture" vont s'effacer. Vous pourrez là encore répondre "Oui, mais" à la CPGE, en espérant qu'une école de commerce vous fasse une proposition en 3e phase d'admission (à compter du 14 juillet).

fleche-rouge 2e phase d'admission

1. École de commerce 
2. CPGE  => Oui, mais.


Mais vous pouvez aussi décider de répondre un "Oui définitif" à la prépa qui vous a sélectionné(e), auquel cas, vous n'aurez plus aucune proposition d'APB en phase 3, le processus s'arrête. Vous n'aurez plus qu'à vous inscrire dans les délais impartis auprès de l'établissement auquel vous avez dit "oui". 

Bon à savoir : les formations en apprentissage sur APB sont traitées à part.

Lire aussi : Faut-il passer par APB pour s'inscrire dans une formation en apprentissage ?

En résumé
- Mettez en vœu n° 1 la formation où vous souhaitez aller en priorité (qu'elle soit sélective ou non). Pas d'autocensure !
- Si vous hésitez entre des formations sélectives et d'autres non sélectives, classez d'abord les premières (BTS, prépas, écoles d'ingénieurs, de commerce, d'art...) avant les secondes (licences...).
- Pour vous aider à établir vos préférences, allez aux journées portes ouvertes des écoles, rencontrez les étudiants du cursus que vous visez... 

Faites un maximum de candidatures !

Une remarque importante : par souci de simplicité, l'exemple choisi ne comptait qu'une candidature par famille de formations (1 CPGE, 1 école de commerce). En réalité, vous pouvez faire jusqu'à 12 candidatures par famille : n'hésitez pas à classer un maximum de vœux pour multiplier vos chances d'avoir une place. 

Exemple : 

1. École de commerce X 
2. École de commerce Y 
3. École de commerce Z 
4. CPGE lycée A 
5. CPGE lycée B – avec internat 
6. École de commerce O 
7. École de commerce P
8. École de commerce Q
9. CPGE lycée B – sans internat  
10. CPGE lycée C
11. CPGE lycée D
12. École de commerce R
13. École d'architecture AA 
14. École d'architecture BB 
15. École d'architecture CC 
16. École d'architecture DD
17. Licence d'économie 


APB recense plus de 12.000 formations : prenez le temps de réfléchir à toutes les possibilités qui s'offrent à vous et ne vous autocensurez pas !