Informatique : les formations.

Informatique

De bac+2 à bac+5, tous les diplômes en informatique ont le vent en poupe sur le marché de l’emploi. Ces cursus sont plutôt destinés aux esprits scientifiques et aux “bidouilleurs”.

Présente dans tous les ­secteurs, l'informatique génère de nombreux métiers, du technicien à l'ingénieur, qu'il s'agisse de concevoir des applications, développer des programmes, assurer la maintenance d'un parc informatique ou vendre des produits informatiques.
 

Les formations courtes : 2 BTS et 3 DUT au choix

Les BTS systèmes numériques option informatique et réseaux, SIO (services informatiques aux organisations) ou les DUT GEII (génie électrique et informatique industrielle), STID (statistique et informatique décisionnelle), informatique mènent à un diplôme national en 2 ans après le bac. La procédure d'inscription passe par APB pour les établissements publics, sur dossier et parfois entretien dans les établissements privés.
Au programme de ces 2 années : des disciplines scientifiques (maths, physique), des matières plus techniques (architecture des systèmes informatiques, réseaux), mais aussi de l'économie et de la communication.


Ces diplômes attirent des bacheliers d'origine scientifique surtout dans les DUT, avec une bonne part de bacs ES en DUT STID. Les BTS recrutent surtout les bacs technologiques (STI2D et STMG) et quelques candidats issus de filières professionnelles.


Les étudiants de DUT visent la poursuite d'études, souvent jusqu'au bac+5. L'insertion professionnelle semble plus facile pour les titulaires d'un BTS, qui peuvent tout de même poursuivre en licence professionnelle.
 

Les licences générales ou professionnelles

Pour se spécialiser et trouver rapidement un emploi, la licence professionnelle en 1 an, la ­plupart du temps après un BTS ou un DUT, est idéale. Il existe plus de 200 spécialités de licences pro en informatique de gestion, réseaux, statistiques ou télécommunications à l'université aujourd'hui. Il est possible d'envisager des poursuites d'études mais la licence en 3 ans après le bac est plus adaptée.

En effet, une licence d'informatique conduit avant tout à un master en informatique et, pour les meilleurs, à une école d'ingénieurs ou à un master MIAGE (méthodes informatiques appliquées à la gestion des entreprises). Très prisé des recruteurs, ce dernier propose une double compétence en informatique et en gestion des ­entreprises.
 

Les écoles : débouchés garantis

Vous devrez faire un choix : intégrer une école d'ingénieurs après le bac ou après une prépa scientifique – voire après un BTS ou un DUT – pour un cursus plus ou moins généraliste.

Il existe plus d'une centaine de diplômes reconnus par la Commission des titres d'ingénieur dans le domaine, qu'il s'agisse de réseaux et télécommunications ou de bio-informatique.

Du côté des écoles d'informatique, le niveau d'admission et la durée des études sont différentes d'une école à l'autre. Les études sont plus courtes : CQP (certificat de qualification professionnelle) ou titres professionnels en 1 an, spécialisations d'écoles en 1 an après un bac+2, pour ceux qui veulent travailler immédiatement, les cursus en 5 ans existent toutefois (ENSIA à Aix-en-Provence, Lyon, Montpellier et Paris ; EPITECH ; Ingésup ; Supinfo...).

L'Etudiant


Alexis, 21 ans, en école d'infographie à Namur, en Belgique
Ce qu'il voulait faire. “Je voulais travailler dans le monde de l'infographie. Il me fallait un domaine d'activité qui mêle la créativité, la logique et les mathématiques. L'option GSI [gestion des systèmes d'information, NDLR] de la terminale STG était donc la plus adaptée, avec des cours de programmation informatique et l'acquisition des connaissances de base dans la gestion d'entreprise.”
Ce qu'il fait aujourd'hui. “Je suis depuis 3 ans en Belgique. J'étudie dans une école d'infographie, option design Web et multimédia. Je voulais devenir animateur 3D dans les jeux vidéo, mais je m'oriente désormais vers une carrière de développeur Web. Cette filière offre des débouchés à l'international, et j'aimerais travailler aux États-Unis ou au Canada.”

À LIRE AUSSI

TÉMOIGNAGE

Retour aux études par secteur.

Partager l'info
RSS Facebook Myspace Scoopeo Pioche TapeMoi wikio google Live Bookmarks MyYahoo netvibes digg delicious blogmarks Technorati Furl
Revoir nos vidéos

Les études par spécialité

Les écoles à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches

globalExam_300_250

calcul-salaire


Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.

OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site