1. Adieu bacs pro "vente" et "commerce", bonjour bac pro "métiers du commerce et de la vente" !
Décryptage

Adieu bacs pro "vente" et "commerce", bonjour bac pro "métiers du commerce et de la vente" !

Envoyer cet article à un ami
Les bacs pros vente et commerce vont être réunis en 2018. // © PlainPicture
Les bacs pros vente et commerce vont être réunis en 2018. // © PlainPicture

À la rentrée 2018, ils ne feront plus qu'un. Les bacs pro "vente" et "commerce" vont devenir un seul et même bac professionnel. Intitulé "métiers du commerce et de la vente", celui-ci comportera deux options équivalant aux anciennes filières dès l'année de première.

Vous comptiez vous orienter vers un bac pro "vente" ou un bac pro "commerce" ? À la rentrée 2018, ce ne sera plus possible. En effet, la CPC (Commission professionnelle consultative) commercialisation et distribution a voté, mardi 8 novembre 2016, en faveur de la création d’un bac "métiers du commerce et de la vente". La CPC est une commission qui regroupe notamment des professionnels du secteur (employeurs et salariés), des enseignants et les pouvoirs publics. Son vote signifie la suppression des bacs pro "vente" et "commerce".

Choix de l'option en fin de seconde

Désormais, ces deux bacs seront regroupés en un seul qui comportera deux options. La première, qui correspond à l’ancien bac "commerce", sera intitulée "animation et gestion de l’unité commerciale". La seconde option, "prospection et valorisation de l’offre", correspond, elle, à l’ancien bac "vente".

Vous devrez choisir l'une de ces deux options en fin de seconde pour la débuter en première. Autrement dit, l’année de seconde sera une année commune où les enseignements feront partie d’un tronc commun. Un autre changement concerne le passage de l’évaluation de certaines épreuves, dont l’étude de cas, en contrôle continu en lieu et place d’une épreuve finale.

Une année de plus pour choisir

"Cette fusion a du sens puisqu’il y a beaucoup de compétences transversales entre les bacs "vente" et "commerce"", estime Stéphane Depierre, du syndicat de professeurs UNSA. Un des objectifs est également de redynamiser la section "vente", qui a des difficultés à recruter des étudiants. De son côté, Anne-Marie Le Gallo-Piteau, secrétaire nationale à l’enseignement professionnel au SNALC, un autre syndicat enseignant, s’inquiète d’une éventuelle absence de l'une des deux options dans les lycées. La carte des établissements qui les proposeront n'est pas encore dessinée...

Mais "un bac à option en deuxième année permet de donner une année de plus au jeune pour choisir car il est souvent compliqué de se positionner dès la fin de la 3e", explique Caroline Troadec, responsable emploi et formation à la fédération commerce et distribution qui siège à la CPC.

Après trois ans d’études, vous obtiendrez donc un baccalauréat professionnel "métiers du commerce et de la vente", avec en précision l'une des deux options.

D'autres diplômes professionnels rénovés

À l'avenir, plusieurs diplômes seront également modifiés. Leur rénovation a été actée. Il s’agit des BTS MUC (management des unités commerciales) et NRC (négociation et relation client), le bac pro ARCU (accueil relation clients usagers) et les CAP fleuriste et distribution d'objets. Le processus de modification ne fait toutefois que débuter.