1. L’enseignement moral et civique, c’est quoi ?
Décryptage

L’enseignement moral et civique, c’est quoi ?

Envoyer cet article à un ami
L'enseignement moral et civique fait son apparition à la rentrée 2015 pour tous les collégiens. // © PlainPicture
L'enseignement moral et civique fait son apparition à la rentrée 2015 pour tous les collégiens. // © PlainPicture

À partir de la rentrée 2015, l’enseignement moral et civique (EMC) fait son entrée au collège. Mais en quoi consiste cette nouvelle matière ? Quel est l’objectif visé ? Qui va l’enseigner et à quelle fréquence ? Décryptage.

À partir de la rentrée 2015, que vous soyez en 6e ou en 3e, vous réfléchirez, une heure toutes les deux semaines, aux principes qui fondent la République et la démocratie dans le cadre d'une nouvelle discipline : l'enseignement moral et civique (EMC).
  

Les valeurs de la République

L'EMC a vu le jour après les attentats qui ont frappé Paris en janvier 2015 et "a pour but de développer [votre] esprit critique et de [vous] permettre de devenir des citoyens responsables, capables de vivre avec les autres", a rappelé la ministre de l'Éducation nationale, Najat Vallaud-Belkacem à la rentrée.
  

Pas de cours magistraux mais des débats

"Il n'est donc pas question de faire un cours magistral où les élèves se contentent de noter de grands principes qui ne font pas nécessairement sens pour eux", insiste Marie-Noëlle Bacquet, professeure d'histoire-géographie à Chaville (92). L'enseignante compte organiser des débats, des jeux de rôle et encourager ses élèves à s'engager dans la vie du collège, voire à créer un journal. Et d'ajouter : "Les valeurs de la République, il faut les faire vivre !"

Si cette année (2015-2016), il y a de fortes chances que ce soit votre professeur d'histoire-géographie qui se charge de l'EMC, rien n'interdit qu'un enseignant d'une autre discipline s'en occupe, voire même plusieurs, en interdisciplinarité.

Quant à l'évaluation notamment au DNB, pas de gros changements en vue. L'épreuve d'histoire-géographie-éducation civique change simplement de nom et devient l'épreuve d'histoire-géographie-enseignement moral et civique.