1. Ma rentrée en lycée professionnel : premiers pas dans un nouveau monde
Reportage

Ma rentrée en lycée professionnel : premiers pas dans un nouveau monde

Envoyer cet article à un ami
Au lycée professionnel Philadelphe-de-Gerde, à Pessac, le proviseur met tout de suite les élèves dans l'ambiance. // © Morgane Taquet
Au lycée professionnel Philadelphe-de-Gerde, à Pessac, le proviseur met tout de suite les élèves dans l'ambiance. // © Morgane Taquet

Jeudi 1er septembre, les élèves de seconde professionnelle et CAP découvrent leur nouvel établissement. Formalités administratives, visite des locaux, rencontres avec les professeurs, mais aussi avec d'anciens élèves... Suivez heure par heure leur rentrée.

8 h 45. Le proviseur du lycée professionnel Philadelphe-de-Gerde, à Pessac (Gironde), est déjà dans les starting-blocks. Pour cette première journée de cours, Jean-Luc Andro accueille personnellement les 200 élèves de seconde professionnelle et CAP (certificat d'aptitude professionnelle), ainsi que leurs parents. Un accueil personnalisé mais qui se veut également ferme. Déjà un groupe d'une vingtaine d'élèves a subi un premier rappel à l'ordre pour bavardage. Portable interdit dans l'enceinte du lycée, casquette proscrite, attitude responsable et respectueuse, exigence d'assiduité et de ponctualité, le discours du chef d'établissement se veut inflexible.

9 h 30. C'est l'heure de l'appel. Accompagné de sa mère, Axel entre en seconde pro vente/commerce (MRCU - métiers de la relation aux clients et aux usagers) dans une des sept filières de seconde professionnelle du lycée. À tout juste 15 ans, le jeune garçon originaire d'Arcachon est “content mais un peu stressé”. Et pour cause : il a quitté tous ses camarades de son ancien collège, et sera à partir de ce soir interne au lycée, comme 70 autres élèves. “Il n'y a pas suffisamment de places sur le Bassin dans cette filière, alors nous venons à Bordeaux”, explique sa mère.

Assis sagement dans sa classe, Axel est attentif. Son professeur principal, Patrice Olivier, distribue la fiche de renseignement, un incontournable de la rentrée. Pourtant un certain nombre d'élèves semblent déjà avoir oublié leur numéro de téléphone... Le professeur les taquine avant de distribuer le sésame : le carnet de correspondance. S'enchaînent ensuite les rencontres avec les différents professeurs venus renouveler leurs demandes de matériel. “Sans outils, impossible de travailler”, martèlent-ils, rappelant que le début des cours est prévu pour lundi après-midi.

En cours, première étape : remplir la fiche de renseignements

10 h 30. Direction le hall du lycée. Avec un objectif : constituer le trombinoscope du lycée. Chaque élève passe devant l'objectif avant de retourner en classe. Pour les demi-pensionnaires ou internes, ils doivent passer par la case cantine. Pas encore pour déjeuner, mais pour faire mémoriser leur empreinte digitale. Un processus qui existe depuis trois ans dans l'établissement. “Une manière de contrôler que les élèves viennent bien déjeuner, et qu'ils ne sont pas en dehors du lycée. Et surtout un encadrement qui rassure les parents”, explique Pierre Castedo, le gestionnaire.

11 h 30. Visite surprise du président de région et ancien maire de Pessac, Alain Rousset. L'occasion pour lui de rappeler l'engagement de la région en faveur de l'enseignement professionnel. Le proviseur en profite pour évoquer avec les élèves l'année à venir. “Vous entrez dans une filière professionnelle, vous savez donc que vous aurez 22 semaines de stages à effectuer. Il faut vous y prendre très tôt pour trouver des entreprises qui vous accueilleront.”

12 h 00. C'est l'heure de la pause ! Alors que certains en profitent pour mettre quelques paniers de basket dans la cour, les autres attendent sagement dans la file vers la cantine. “Aujourd'hui, il sont calmes, ils prennent leurs marques. Mais attendez de voir la semaine prochaine”, assure un surveillant. Première rencontre avec les petits plats du self et avec le personnel, qui prodigue, en souriant, quelques consignes.

Les élèves du lycée professionnel Philadelphe de Gerde, à Pessac (Gironde), à l'heure du self.

13 h 30. C'est parti pour le jeu de piste : une nouveauté 2016 à Philadelphe-de-Gerde. Objectif : faire connaître l'établissement et les équipes administratives aux nouveaux entrants. Coachés par Florane Pépin, professeure de PSE (prévention, santé, environnement), les élèves désignent un rapporteur pour chaque groupe. Prix du repas à l'intendance, nom de la proviseure adjointe au secrétariat, horaires de l'infirmerie, les élèves sillonnent les couloirs du lycée, interrogent les équipes, et tentent de collaborer sereinement. Le jeu permet de faire connaissance. Tanguy, 16 ans, et Souleymane, 15 ans, se sont rencontrés ce matin. Souleymane, qui vient de Dordogne, a déjà effectué une année en internat. Tanguy, lui, habite à vingt minutes du lycée et est un peu inquiet à l'idée de rejoindre l'internat. Trente minutes plus tard, c'est déjà la fin du jeu de piste pour les élèves de seconde. Place aux recommandations et au rappel des règles par les deux CPE de l'établissement...

Jeu de piste de rentrée au lycée professionnel Philadelphe de Gerde, à Pessac (Gironde).

16 h 30. C'est la quille ! Mais pour les nouveaux entrants, la rentrée n'est pas tout à fait achevée. Le rendez-vous est pris demain à 9 h 00. Au programme : ateliers de rencontre avec des entreprises, mais aussi ateliers d'aide à la rédaction du CV et lettre de motivation, présentation des instances lycéennes et un quiz sur le règlement intérieur. Ensuite, vendredi 2 septembre, ce sera le week-end… Avant la vraie rentrée et le début des cours lundi après-midi.

Fin de la première journée de rentrée au lycée pro Philadelphe de Gerde !