Médecin régulateur

Médical
Niveau d'études nécessaire
bac+10
Salaire moyen
plus de 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Médical
Niveau d’études minimal Bac+10
Bac conseillé S
Alternance Non
Sélectivité des études Forte
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant Plus de 2.500 €

L’outil de travail du médecin régulateur est le téléphone. Salarié des sociétés d’assistance, il reçoit les appels d’adhérents en détresse, où qu’ils se trouvent : à la campagne, en ville, en France, à l’étranger... En quelques échanges, il doit pouvoir apprécier la situation et établir un diagnostic : déprime, accident grave, blessure sans conséquence, malaise, crise cardiaque, maladie contagieuse… Simples propos rassurants ou intervention médicale ? Rapatriement ou non ? De sa décision dépend la logistique à mettre en œuvre.

On trouve aussi des médecins régulateurs dans des services médicaux d’urgence (SAMU, SMUR…), il s'agit alors de médecins généralistes assurant régulièrement des consultations dans leur cabinet.

Ses compétences

Écouter, analyser, décider.

Sa formation

Un diplôme de médecin généraliste ne suffit pas. Mieux vaut le compléter avec un DESC (diplôme d’études spécialisées complémentaires) de médecine d’urgence, en 2 ans (la première année s'effectue durant la dernière année d'internat).

À noter : il est possible, dans 10 universités, d’intégrer la deuxième année de médecine sans passer par la PACES et son concours ultrasélectif.

 

Autres témoignages