1. Bac
  2. Bac pro
  3. Obtenir une mention au bac pro : les trucs des cracks
  4. Joachim, 17,14/20 au bac pro maintenance des véhicules : “Je complétais le cours avec Internet”
Portrait

Joachim, 17,14/20 au bac pro maintenance des véhicules : “Je complétais le cours avec Internet”

Envoyer cet article à un ami
Joachim, 17,14/20 au bac pro maintenance des véhicules : "Je complétais le cours avec Internet" // © JL
Joachim, 17,14/20 au bac pro maintenance des véhicules : "Je complétais le cours avec Internet" // © JL

Joachim, 20 ans, a obtenu en juin 2014 son bac professionnel maintenance des véhicules automobiles option voitures particulières (aujourd’hui bac pro maintenance des véhicules option A voitures particulières) au lycée Sainte-Claire de Sury-le-Comtal (42). Actuellement en BTS, il vous donne ses conseils pour décrocher la mention : beaucoup de travail régulier, un peu de recherche personnelle et surtout le goût d’apprendre.

Sa technique de révisions

"Chaque soir, je relisais les cours de la journée et les matières du lendemain. Je m'accordais juste un répit le jeudi soir. Grâce à ce suivi régulier, j'étais constamment à jour pour les interros. Comme j'apprends assez vite et les cours étaient assez clairs, je n'ai pas eu beaucoup de problèmes pour retenir mes leçons. D'autre part, la plupart des matières étaient passées en CCF (contrôle en cours de formation) durant chaque semestre de terminale. L'avantage : je ne révisais qu'une partie du programme pour chaque contrôle. Je n'ai passé que trois matières en juin : le français, l'histoire-géographie et la technologie. Côté technique, je me contentais de relire le cours. Je n'ai fait des fiches que pour les dates et les événements clés en histoire-géo. Pour les matières professionnelles, je complétais le cours avec un site réalisé par un professeur de mécanique automobile qui me permettait de mieux saisir certaines notions."

Dernière ligne droite

"Comme je suis assez anxieux, le stress montait au fur et à mesure que l'année avançait. Mais je n'ai pas l'impression d'avoir accéléré mes révisions. Mon travail a toujours été assez linéaire. Il est vrai que durant la dernière semaine avant le bac, je dormais un peu plus et j'essayais de mieux gérer mon stress, mais je n'ai pas pour autant modifié mon style de vie."

Ce qui a fait la différence

"Le travail régulier et mon intérêt pour la mécanique m'ont beaucoup aidé car on retient facilement ce qu'on aime. J'ai également apprécié mes cours de français et d'histoire. Mes professeurs conseillaient d'être organisé dans le travail et d'apprendre surtout la structure du cours. Cela permettait notamment d'avoir le plan en tête pour le jour de l'examen."

Le jour des résultats

Vu ses bulletins scolaires, Joachim savait qu'il avait toutes ses chances au bac. Le jeune homme visait la mention "bien", tout en espérant la mention "très bien". Sa principale crainte concernait sa note de français. "Je n'étais pas certain de ma rédaction, j'ai eu peur d'avoir fait un hors-sujet. Mais en expliquant mon plan à mes profs à la sortie de l'examen, ça allait mieux." Pour Joachim, les matières où il a été le plus efficace sont celles vers lesquelles il envisageait de se réorienter après le bac pro : l'économie et l'histoire-géographie.

Les notes au bac de Joachim

Les notes de l'épreuve finale apparaissent en gras quand Joachim a eu une meilleure note à l'examen final et en rouge quand il a eu une meilleure note en contrôle continu.

SES NOTES DANS LES MATIÈRES PROFESSIONNELLES
Matière Moyenne annuelle Note au bac
Maths 17,4 19
Sciences 18,6
Analyse structurelle 15,7 -
Épreuve technologique 15,8 -
Mise en oeuvre 16 -
Sciences physiques et chimiques - 18
Analyse d'un système technique 15
Technologie 16,5
Évaluation en milieu professionnel 15
Intervention sur véhicules 16,5
Intervention sur système de haute technicité 18,5
SES NOTES DANS LES ENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX
Moyenne annuelle Note au bac
Économie - gestion 18 19
Anglais 17,9 18
Prévention Santé Environnement 17,9 17,5
Français 14,8 16
Histoire - géographie 17,9 19
Éducation esthétique - Arts appliqués 15,2 17,5
Éducation physique et sportive 16 15,5

Un bac pro avec mention très bien, et après ?

"La mécanique est un secteur très touché par la crise et je recherchais une autonomie financière. J'ai donc choisi de me réorienter. Intéressé par la fac d'histoire, j'ai finalement postulé à un BTS (brevet de technicien supérieur) technico-commercial options bois et dérivés en alternance à la Maison familiale et rurale du Parc, à Montbrison (42). J'aime échanger avec les gens et c'est ce qui m'a amené vers le commerce. Dans le cadre de mon BTS, je travaille comme apprenti technico-commercial particuliers dans une petite entreprise locale, Plastibaie, rattachée à un grand groupe de menuiserie industrielle, Lorillard. Après mon BTS, je n'exclus pas de faire une licence pro ou un master, tout dépendra des opportunités."

Pour aller plus loin : J'ai raté mon bac pro : des pistes pour réagir / Quelles études après un bac pro ? / Les facs qui prennent les bacs pro... et les autres

Sommaire du dossier
Retour au dossier Joachim, 17,14/20 au bac pro maintenance des véhicules : “Je complétais le cours avec Internet” Maurine, 16/20 au bac pro ASSP : "J'ai misé sur les cartes heuristiques" Rémy, 16,1/20 au bac pro SEN : “J’essayais de bien comprendre le cours et de voir si je pouvais l’expliquer” Quely, 16,1/20 au bac pro SPVL : “J’ai demandé à des profs des cours de soutien en petit comité” Jordan, 16,01/20 au bac pro MEI : “J’étais motivé par ce que j’apprenais” Flavien, 16,04/20 au bac pro ELEEC : "J'ai travaillé avec mon voisin de chambre en internat" Audrey, 16,53/20 au bac pro ARCU (accueil) : “J’ai relu ma dernière fiche sur le parking de mon centre d’examen” Alexis, 17,53/20 au bac pro commerce : “Je regardais des émissions comme Capital ou Zone interdite”