Bac général : comment réussir son épreuve de spécialité physique-chimie ?

Par Alexandra Luthereau, publié le 26 Avril 2022
4 min

L’épreuve de spécialité de physique-chimie se tiendra les 11 et 12 mai 2022. Joël Carrasco, professeur de physique-chimie au lycée Marcel Pagnol à Marseille (13) explique comment bien réussir son épreuve.

Pour réussir votre épreuve de spécialité physique-chimie au bac général, "ne révisez pas la veille l'épreuve. Essayez plutôt de passer une bonne soirée, en allant au cinéma par exemple. Par ailleurs, il faut bien dormir. Tout cela favorise le repos du cerveau afin qu’il soit en totale capacité le jour J."

Ces conseils, valables pour toutes les matières, sont ceux de Joël Carrasco, professeur de physique-chimie au lycée Marcel Pagnol à Marseille (13). Comme pour un sportif de haut niveau, il suggère également de bien manger le jour de l’épreuve et d’apporter de quoi se restaurer durant l’examen.

Lire aussi

Bac de physique-chimie : lisez tranquillement les énoncés

Le jour J, il recommande de démarrer "en feuilletant toutes les pages tranquillement et de lire les premières questions des exercices. En surlignant au Stabilo les informations importantes". Et d’assurer : "Ce n’est pas une perte de temps, c’est un gain de points."

Comme les exercices sont indépendants les uns des autres, il n’y a aucune obligation à les traiter dans leur ordre d’apparition, exercice 1 puis exercice 2 etc. "Commencez plutôt par l’exercice qui vous inspire le plus, conseille le professeur de physique-chimie. Et veillez à utiliser une double page dédiée à chaque exercice, ce qui permet de s’arrêter si on est bloqué, de passer à un autre exercice et d’y revenir facilement après? sans avoir à faire des renvois de bas de page."

Car oui, si vous n’arrivez plus à avancer dans votre exercice, que la réponse à la question du problème vous échappe, passez à autre chose pour mieux y revenir ultérieurement. "Il faut rester dans la dynamique. Sinon l’angoisse monte et on risque de rater son épreuve", appuie Joël Carrasco.

Lire aussi

Expliquez votre démarche scientifique sur votre copie

L’épreuve évalue le choix de la démarche parmi toutes les connaissances et la rigueur scientifique. Pensez donc à bien indiquer ce que vous appliquez et à expliquer votre méthodologie.

Par exemple : "J’applique la 2e loi de Newton, dans tel système…" Pour ces exercices en plusieurs étapes, si le raisonnement est correct, que la méthodologie est bien expliquée et que la copie contient tous les éléments de réponses mais que le résultat n’est pas bon, "l’élève aura les trois quarts des points", assure le correcteur. En outre, certains exercices demandent l’application de la formule. Dans ce cas, c’est le bon résultat obtenu qui permettra de gagner des points.

Par ailleurs, pour Joël Carrasco, il est important "de montrer sa valeur à l’examinateur". Il faut donc bien présenter sa copie. Les réponses doivent être claires et bien rédigées, "au moins pour les premières questions, pointe-t-il. Si c’est un peu moins bien fait à la fin par manque de temps, l’examinateur sera plus indulgent car il aura vu ce que vous êtes capable de faire."

Lire aussi

Pour le bac, faites-vous confiance !

Dernier conseil : allez jusqu’au bout de ce que vous pouvez, sans forcément se relire, pour éviter de faire des modifications en ajoutant des erreurs. Un cas classique en situation de stress et d’urgence. "Faites-vous confiance. Si vous en est arrivé là, ce n’est pas par hasard", insiste-t-il.

La spécialité physique-chimie comprend également une épreuve pratique. N’oubliez pas votre blouse !

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !