Comment s’inscrire à un concours de la fonction publique ?

Par Amélie Petitdemange, publié le 04 Novembre 2019
3 min

Profil, condition de diplôme et de nationalité, nombre de candidatures possible, on vous explique comment vous inscrire à un concours de la fonction publique.

Profil, condition de diplôme et de nationalité, nombre de candidatures possible, quelles sont les conditions et les requis nécessaire à la validation de votre inscription à un concours de la fonction publique ?

Être ressortissant(e) d’un État membre de l’Union européenne ou de la Suisse, de la Norvège, de l’Islande ou du Liechtenstein (certains concours régaliens restant uniquement accessibles aux personnes de nationalité française) ;

être en situation régulière au regard des obligations du code du service national (il faut fournir l’attestation de recensement et l’attestation de participation à la journée d’appel de préparation à la défense) ;
avoir un casier judiciaire vierge.

Un chapitre a également été ajouté dans la loi de transformation de la fonction publique du 6 août 2019 sur les personnes en situation de handicap. Leur accès aux concours et aux postes de la fonction publique doit être facilité.

Lire aussi

Un dossier de candidature en ligne

Si vous correspondez au profil défini pour chaque concours, il vous suffit alors de remplir un dossier de candidature pour le (ou les) concours correspondant(s) à votre niveau d’études. La préinscription se fait en ligne sur le site dédié à votre concours (voir notre article S’informer sur les concours) puis vous enverrez les pièces jutificatives demandées.

Vous serez ensuite convoqué(e) pour la sélection. "Soyez vigilant(e) concernant la date limite : une seule seconde de retard et vous n’êtes pas inscrit(e) ! J’ai rencontré plusieurs personnes dans ma carrière qui ont raté le concours à un jour près, alors qu’ils se préparaient depuis un an", alerte Pierre Gévart, haut fonctionnaire et auteur de l'ouvrage "Tout Savoir sur la fonction publique" (parution le 26 octobre 2019).

Lire aussi

En cas d’échec, vous pourrez recommencer autant de fois que vous le souhaitez (mis à part pour certains concours comme celui de commissaire de police). Par ailleurs, pour multiplier vos chances, il est conseillé de passer plusieurs concours similaires, soit dans différents ministères (tous les concours de laboratoire, par exemple), soit au sein d’une même filière (le concours d’attaché, celui de secrétaire et celui d’adjoint, par exemple).

Pour connaître les différents concours de la fonction publique, visitez notre moteur de recherche.

Articles les plus lus

A la Une fonction publique

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !