5 raisons d’intégrer l’Institut Supérieur d’Audiovisuel

publié le 17 Mars 2022
6 min

L’Institut supérieur d’Audiovisuel (ISA), situé dans le 10e arrondissement de Paris, propose un BTS formant aux métiers de l’audiovisuel. Avis aux passionnés d’audiovisuel à la recherche d’une formation complète en seulement deux ans ! L’ISA vous explique pourquoi.

Bénéficier d’une pédagogie par projets

Les périodes en entreprise et la construction progressive d’un projet professionnel sont au cœur de la pédagogie de l’ISA.

L’école adopte, en effet, une approche transversale afin de proposer une formation complète aux métiers de l’audiovisuel :

  • gestion de production audiovisuelle
  • exercices de montage
  • théorie du son et de l’image
  • cours d’anglais
  • sciences physiques
  • culture audiovisuelle et artistique
  • exercices à la caméra (réalisation)

Les étudiants ont, ainsi, l’opportunité d’acquérir des compétences professionnelles qu’ils mettent d’ailleurs en application : chaque année, l’ISA et ses élèves produisent 50 œuvres audiovisuelles.

Décrocher un diplôme d’État en deux ans

Le « diplôme d’État » désigne un diplôme ou un certificat d’aptitude français, délivré par un ministère et reconnu par l’État. Un diplôme d’État est non seulement nécessaire pour exercer dans certaines professions (comme la santé ou le social), mais il offre également davantage de débouchés qu’un diplôme non reconnu.

Le BTS Métiers de l’audiovisuel de l’ISA délivre un diplôme d’État après deux années d’études.

Au cours de la première année, vous pouvez vous spécialiser en choisissant l’une des quatre options suivantes, chacune avec ses débouchés :

  • Option Montage : assistant monteur, monteur truquiste
  • Option Gestion de production : assistant de production, assistant-régisseur, responsable de plannings, etc.
  • Option Image : technicien lumière, technicien de reportage, etc.
  • Option Son : opérateur de prise de son, monteur son, régisseur son, sound designer, etc.

En relation avec les compétences attendues dans ces métiers, chaque option inclut des matières spécifiques comme la gestion de projet ou la maîtrise de logiciels.

Lors de la deuxième et dernière année, les étudiants préparent les épreuves du BTS Métiers de l’audiovisuel avec des matières communes à toutes les options :

  • Culture Audiovisuelle et Artistique (CAA)
  • Technologie des Équipements et des Supports (TES)
  • Environnement Économique et Juridique (EEJ)
  • Sciences physiques
  • Anglais

Après les examens finaux, un diplôme d’État BTS Métiers de l’audiovisuel avec l’option choisie vous est délivré : Métiers du montage et de la postproduction, Métiers de la gestion de production, Métiers de l’image et Métiers du son.

Avoir le choix de l’alternance

Vous avez la possibilité de réaliser votre BTS Métiers de l’audiovisuel à l’ISA en alternance. Le rythme est alors d’une semaine en cours, et d’une semaine en entreprise. L’alternance peut être réalisée en contrat d’apprentissage. Les études sont alors financées par l’entreprise, les alternants ont un statut de salarié et perçoivent entre 27 % et 100 % du SMIC selon leur âge et leur niveau d’études. L’alternance permet de développer des connaissances et des compétences professionnelles et de profiter d’une immersion dans le monde de l’entreprise.

Par ailleurs, les étudiants peuvent également réaliser des stages longue durée dans le cadre de la convention COSTAL. Celle-ci prévoit que la formation soit partiellement ou totalement financée par l’entreprise. Le stagiaire a un statut étudiant et perçoit une rémunération au moins équivalente à 30 % du SMIC. Les étudiants alternent là aussi entre une semaine de cours et une semaine en entreprise.

Dans cette perspective, l’Institut Supérieur de l’Audiovisuel entretient des relations fortes avec les entreprises du secteur afin de favoriser l’insertion professionnelle de ses étudiants. Durant l’année, il organise des « campus recrutement » durant lesquels les étudiants ont l’opportunité de rencontrer les entreprises partenaires. De plus, depuis l’extranet, les élèves peuvent retrouver toutes les offres de recrutement de ces entreprises.

Enfin, afin d’accompagner ses étudiants dans leur insertion professionnelle, l’ISA organise des ateliers CV et des sessions de « personal branding ».

Apprendre aux côtés d’acteurs issus du monde de l’audiovisuel

Les professeurs du BTS Métiers de l’audiovisuel de l’ISA sont des professionnels du cinéma, de l’audiovisuel et du son. Leurs connaissances et leurs compétences permettent aux étudiants d’avoir une approche à la fois théorique et pratique du secteur.

De plus, l’ISA conclut des partenariats avec des entreprises du secteur de la télévision, du cinéma et de l’audiovisuel, dont des chaînes et des sociétés de production. Objectif : faciliter la recherche de stages et ouvrir des perspectives professionnelles. L’école propose d’ailleurs un accompagnement personnalisé à ses étudiants afin de les aider dans la recherche d’un stage ou d’une alternance, notamment.

Se créer un réseau

Chaque année, l’ISA réalise des master class en collaboration avec des professionnels reconnus et prestigieux de la télévision, du cinéma et de l’audiovisuel.

Sans exhaustivité, y sont notamment venus Jean-Michel Aphatie (chroniqueur politique), Alice Darfeuille (journaliste et présentatrice TV), Bérénice Bejo (actrice césarisée), Richard Berry (réalisateur, acteur et scénariste), etc.

Partir à la rencontre de l’ISA

Plusieurs fois par mois, l’ISA organise des Journées Portes Ouvertes pour découvrir le campus de 1 700 m2, en plein cœur de Paris, et les formations proposées. Au sein des locaux rénovés récemment, il est ainsi possible de visiter les studios d’enregistrement, la salle de montage, les plateaux de tournage et les autres espaces de travail. C’est également l’occasion, pour les futurs étudiants et leurs parents, de rencontrer l’équipe pédagogique.

Pour en savoir plus sur l’ISA et le BTS des Métiers de l’audiovisuel, rendez-vous sur le site de l’école

Articles les plus lus

A la Une écoles d'art et de la création

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !