1. Comment se déroulent les oraux d’admission en école d'ingénieurs ?
Reportage

Comment se déroulent les oraux d’admission en école d'ingénieurs ?

Envoyer cet article à un ami
Près de 4000 candidats ont passé les oraux afin d'intégrer Art & Métiers ParisTech à la rentrée. // © Clément Rocher
Près de 4000 candidats ont passé les oraux afin d'intégrer Art & Métiers ParisTech à la rentrée. // © Clément Rocher

VIDÉO. L’Etudiant a assisté à quelques épreuves orales au sein de deux prestigieuses écoles : Arts & Métiers et Telecom Paris. Reportage.

La période des oraux d’admissibilité s'est achevée pour bon nombre d’écoles d’ingénieurs de France dont Arts et Métiers ParisTech. Près de 4000 candidats sont venus passer leurs épreuves orales dans l’espoir de rejoindre l’établissement à la rentrée.

Les admisseurs, chargés de prendre en charge les candidats, sont aux petits soins avec les futures recrues de l’école. Ainsi, Aymeric, élève « gad’zarts » [surnom des étudiants d’Arts & Métiers, NDLR] de deuxième année, est en charge de la coordination des admisseurs : "Je leur démontre qu’il est possible de personnaliser leur parcours tout en réussissant à s’épanouir. Les élèves sont généralement attirés par les valeurs que l’on défend ici à Arts et Métiers mais ils ont parfois peur de se diriger vers la mauvaise filière. On a le droit, non pas à l’erreur, mais à plusieurs chances". L’étudiant est très impliqué au sein de la vie associative de l’école et souhaitait contribuer à cette période particulière.

Des oraux d’admission "à l’image de l’école"

L’établissement a souhaité mettre en place un endroit propice à la détente et à l’échange. "Le plus souvent, l’organisation des oraux d’admission est à l’image de l’école", raconte un étudiant venu passer les concours. Les admisseurs partagent volontiers leurs expériences auprès des admissibles. Mais pas seulement. Au cours de l’après-midi, un enseignant-chercheur en biomécanique est venu présenter son projet aux admissibles. Les candidats peuvent ainsi se faire une idée plus concrète des compétences qu’ils vont acquérir en intégrant une école d’ingénieurs.

Les anciens s’impliquent aussi. À l’image de Catherine (promo 1993), venue répondre aux interrogations des candidats. "C’est important d’aller à la rencontre des jeunes et de leur expliquer ce qu’est le métier d’ingénieur. Je les rassure en leur disant qu’il est possible d’évoluer et d’avoir une mobilité internationale", explique-t-elle.

Lire aussi : Écoles de commerce : dans les coulisses des oraux d’admission

Des épreuves multiples

Contrairement aux écoles de commerce, qui accordent une importance particulière au savoir-être, les écoles d’ingénieurs restent assez classiques avec une place majoritaire donnée aux connaissances scientifiques. Prenons l’exemple de l’épreuve de physique qui associe la théorie et l’expérimentation.

Les examinateurs sont généralement autorisés à échanger avec les étudiants au cours des épreuves. "Les sciences sont un domaine très ouvert. Les étudiants veulent faire de belles performances lors des épreuves", acquiesce un examinateur du concours Mines Ponts, présent à l’école d’ingénieur Telecom Paris.

Lire aussi : Écoles d’ingénieurs : les oraux du concours Mines-Ponts comme si vous y étiez

Le jury vous guide si vous vous orientez dans la mauvaise direction. "Le candidat s’en rend compte rapidement. Il prend le temps de la réflexion et nous pouvons lui donner des possibilités pour qu’il contourne les obstacles", soutient l’examinateur.

Les épreuves orales des écoles d’ingénieurs sont multiples, donc pas de panique : échouer à une épreuve est loin d’être éliminatoire. "On oublie cet échec et on se concentre sur la suite des épreuves", rassure Madeleine, étudiante en deuxième année à Telecom Paris.