1. Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour l'Allemagne ?
Décryptage

Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour l'Allemagne ?

Envoyer cet article à un ami
Bourse, job… les solutions ne manquent pas pour financer votre séjour d'études en Allemagne. // © Nicolas TAVERNIER/ REA
Bourse, job… les solutions ne manquent pas pour financer votre séjour d'études en Allemagne. // © Nicolas TAVERNIER/ REA

SI vous visez l'Allemagne, passer par Erasmus+ sera une évidence. Même si d'autres options, plus coûteuses, existent. Quel est le montant de la bourse d'échange Erasmus+ ? Devrez-vous payer des frais de scolarité supplémentaires ? Pouvez-vous travailler sur place ? Le point sur le budget à prévoir pour partir étudier outre-Rhin.

L'Allemagne, une destination appréciée des étudiants français. Ils étaient près de 5.000 à poser leurs cartons outre-Rhin en 2014-2015 (derniers chiffres disponibles), dans le cadre d'un échange Erasmus. Ce programme européen, avantageux sur le plan financier, englobe le gros de la mobilité.

Erasmus+, le bon plan

Le principe est simple. Vous partez étudier, pendant un ou deux semestres, dans une université partenaire de votre établissement d'origine, et vous payez uniquement les frais de scolarité en France. Deuxième avantage : vous bénéficiez d'une bourse Erasmus+ qui vous aide à couvrir vos dépenses. Les étudiants français touchent en moyenne entre 150 et 250 € par mois en Allemagne. En outre, beaucoup de collectivités territoriales (conseil régional, conseil départemental, mairie) abondent cette bourse. À vous de fouiller leurs sites Internet pour connaître les aides proposées.

À noter : si vous êtes boursier sur critères sociaux, vous continuez de percevoir les versements de votre bourse et bénéficiez d'une aide complémentaire de 400 € par mois. Vous auriez tort de vous en priver !

Lire aussi : Erasmus+, 1001 façons de partir

En solo : inscription gratuite (ou presque) 

Vous souhaitez vous inscrire directement en Allemagne, en dehors d'un programme d'échange universitaire ? C'est possible. L'inscription est gratuite, ou presque, dans les universités allemandes. Vous payez une petite taxe administrative, qui varie de 50 à 200 €, en fonction des services inclus (gratuité des transports, par exemple).

Notez que les "Länder" (provinces) du Sud sont plus chers que les régions du Nord et de l'Est. Pour étudier à Munich ou Francfort, votre budget devra être plus élevé qu'à Dresde ou Leipzig. Les villes universitaires du bassin de la Ruhr, ancienne région ouvrière, sont également abordables. Quant à Berlin, très prisée des étudiants français, elle ne figure plus parmi les destinations bon marché. Le coût de la vie y a augmenter ces dernières années. La rançon du succès !

À la pêche aux bourses

Quelques bourses sont accessibles aux étudiants souhaitant étudier en Allemagne. Pour connaître celles auxquelles vous pouvez prétendre, renseignez-vous à l'OFAJ (Office franco-allemand pour la jeunesse), au DAAD (Office allemand d'échanges universitaires) ou encore directement auprès de l'université que vous ciblez.

Lire aussi : Étudier en Allemagne : comment choisir son université ?

Autre piste : les collectivités territoriales. Le réseau de jumelage entre la France et l'Allemagne est le plus fort au monde, avec 2.500 accords. Votre ville, votre département ou votre région proposent peut-être des aides aux étudiants. Menez l'enquête : il serait dommage de passer à côté d'un coup de pouce appréciable.

Un “mini-job” étudiant

En complément des bourses, vous pouvez aussi chercher un "mini-job" pour financer vos études. Créé en Allemagne pour contrer le chômage, cet emploi à temps partiel, payé 400 € par mois, est ouvert à tous, y compris aux étudiants. Pas besoin de visa ou de permis de travail, votre pièce d'identité suffit. Il n'y a pas un nombre d'heure maximal mais le salaire ne peut excéder 400 €.

Les petits contrats ne manquent pas, tous secteurs confondus, mais les places les plus confortables se trouvent dans les universités. Bibliothèques ou administrations recrutent beaucoup d'étudiants. Les annonces sont publiées directement sur les sites des facs.

Autre stratégie : approcher directement les professeurs, qui emploient des étudiants pour différentes tâches, plus ou moins qualifiées. Ce qui peut vous paraître saugrenu en tant que Français est une pratique très courante en Allemagne !

Étudier en Allemagne : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Allemagne. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Allemagne ?
Comment choisir son université en Allemagne ?
Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Allemagne ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Allemagne