1. Étudier en Nouvelle-Zélande : suivez le guide !
Boîte à outils

Étudier en Nouvelle-Zélande : suivez le guide !

Envoyer cet article à un ami
La Terre du Milieu attire 2.300 étudiants français chaque année (dont 1.600 pour des cours d'anglais). // © Fotolia
La Terre du Milieu attire 2.300 étudiants français chaque année (dont 1.600 pour des cours d'anglais). // © Fotolia

Située aux antipodes, la Nouvelle-Zélande est le paradis des backpackers... mais aussi des étudiants qui sont de plus en plus nombreux à vouloir s'y installer ! Combien un tel séjour coûte-t-il ? Quelles formalités remplir ? Comment préparer son installation à 20.000 km de distance ? Nos conseils, étape par étape.

Connue pour les All Blacks et "Le Seigneur des anneaux", la Nouvelle-Zélande, Aotearoa en maori, attire plus de 2.000 étudiants français chaque année (dont la moitié pour des cours d'anglais). Les accords d'échanges entre ses universités et nos établissements se développent, et le pays se positionne comme une alternative sérieuse à l'Australie.

Nouvelle-Zélande : les questions que vous vous posez

• Comment choisir votre université ?
Avec 8 universités, 16 instituts technologiques et une cinquantaine d'écoles de langue répartis sur son territoire, le pays des Hobbits propose une offre de formation complète. Nos pistes pour vous aider à vous y retrouver.

• Comment financer votre inscription ?
Devrez-vous payer des frais de scolarité supplémentaires ? Êtes-vous éligible à une bourse ? Pouvez-vous travailler sur place ? Le point sur le budget à prévoir pour partir étudier en Nouvelle-Zélande.

• Quelles sont les formalités ?
Visa, santé, test de langue... Tour d'horizon des démarches à anticiper pour partir au bout du monde.

• Comment préparer votre installation ?
Hébergement, transport, téléphone... Pour éviter le stress de la rentrée, préparez votre séjour en Nouvelle-Zélande.

Lire aussi : Les bonnes raisons d'étudier en Nouvelle-Zélande

Ils ont vécu l'expérience "kiwie"

• En deuxième année à l'EPITA, Thibault est parti pour un semestre en Nouvelle-Zélande
Il a traversé le globe pour étudier à l'AUT (Auckland University of Technology). "Je suis parti un jeudi et j'ai atterri un samedi." Au total, il a cumulé 24 heures de vol et 5 heures et demie d'escale. "On a l'impression de voyager dans le temps car il fait nuit tout le temps." En dépit des 12 heures de décalage horaire, il s'est immédiatement mis à l'heure néo-zélandaise !

• Estelle, étudiante à Centrale Nantes, est partie achever son cursus ingénieur à Auckland
Parfaire son anglais et profiter des paysages grandioses, tels étaient les objectifs de l'étudiante en partant en échange payant au bout du monde. "J'apprécie cette destination anglophone magnifique, d'autant plus que j'aime la nature et que je suis sportive." Une expérience authentique.

Lire aussi : Charles en stage en Nouvelle-Zélande : road-trip aux pays des hobbits

Alors, tenté(e) par l'aventure ? Faites le test "Étudier en Nouvelle-Zélande" pour savoir si vous êtes prêt(e) à quitter le cocon familial pour partir aux antipodes.