Boîte à outils

Toefl, Toiec, Ielts, Cambridge... Quels tests de langue pour certifier votre niveau en anglais ?

Le Toefl dure trois heures et peut s'effectuer en ligne dans un centre de test ou chez soi.
Le Toefl dure trois heures et peut s'effectuer en ligne dans un centre de test ou chez soi. © Adobe Stock/Александра Симкина
Par Nalini Lepetit-Chella, publié le 06 décembre 2022
5 min

Pour intégrer certaines formations, en France ou à l'étranger, un test du niveau d'anglais est généralement requis. Reste à choisir quelle certification : Toefl, Ielts, Cambridge, PTE, Duolingo, Toeic… Il en existe des dizaines, essentiellement payantes.

Que ce soit pour étudier dans un pays anglophone ou dans une formation en France, mais portée sur l'international, un bon niveau d'anglais pourra être exigé. Et, avant de vous admettre, les établissements pourront vous demander une certification de votre niveau en langue anglaise. Or, il peut être difficile de choisir le bon test tant il en existe... L'Etudiant fait le point.

Une large palette de tests

Les certifications de langue - notamment en anglais - ont pour objectif de montrer, à l'issue d'un test standardisé, votre niveau de langue et certifier que la langue ne sera pas un obstacle à votre réussite académique. Et pour l'anglais, il en existe beaucoup.
Mais toutes les certifications n'ont pas le même objectif. Certaines visent clairement le milieu universitaire. Parmi les plus reconnues, Bart Deygers*, professeur à l'Université de Gand (Belgique) spécialisé dans les tests linguistiques, cite : le Toefl IBT (Test of English as a foreign language), l'Ielts Academic (International English language testing system), PTE Academic (Pearson test of English) et Duolingo English test.
Ce sont les quatre acceptées par le MIT (Massachusetts Institute of Technology), avec les Cambridge English qualifications C1 advanced ou C2 proficiency.

De nombreux autres tests sont possibles. Le Toefl a un cousin "plus orienté vers le monde professionnel", le Toeic, également propriété d’ETS. L’État français propose aussi un diplôme de compétence en langue anglaise (DCL), assez généraliste, ainsi qu'un certificat de compétences en langues de l'enseignement supérieur, le Cles. D’autres sont plus locaux, comme le Canadian academic English language assessment, de Paragon, accepté entre autres par l’université de Toronto.

Et ce ne sont que quelques exemples. "Des centaines de tests sont développés par les universités elles-mêmes", précise Bart Deygers.

Différentes manières de tester votre niveau d'anglais

Ces certifications ont chacune leur manière de tester les candidats, souligne l’universitaire. Or, selon lui, "il est important de choisir un test qui corresponde au mieux à vos atouts" :
• Le Toefl IBT se déroule essentiellement en ligne et "s’efforce de reproduire fidèlement des tâches demandées à l’université, comme des dissertations [essays], en se basant sur le contexte américain". Il dure trois heures et peut s'effectuer dans un centre de test ou chez soi.
• L'Ielts "propose des évaluations plus traditionnelles, généralement sur papier pour l’écrit et en face à face pour l’oral, toujours en lien étroit avec des sujets universitaires." Il dure environ trois heures dans un centre de test.
• PTE Academic est rapide (deux heures) et très différent. Il se déroule sur ordinateur. "Les exercices sont courts et visent à prédire comment vous vous en sortirez à l'université, comme sur une dissertation [essay], en se basant beaucoup sur des corrélations". Il a lieu dans un centre de test.
• Duolingo English test, "le plus récent", s'organise "comme Pearson [dans le PTE], mais de façon plus extrême encore", estime l'enseignant. Il dure une heure et s'effectue uniquement en ligne.

Des tests de langue coûteux et limités dans le temps

Mieux vaut aussi se renseigner sur les prix de ces tests de langue. "Duolingo est clairement le moins cher" des quatre détaillés par Bart Deygers : il coûte 58,80 dollars TTC en France, l'équivalent d'environ 57 euros.
Mais les trois autres valent plus de 200 euros en France. L'Ielts est facturé 240 euros jusqu'à fin 2022 puis 245 euros à partir de 2023. L'éditeur Pearson propose PTE à peu près au même prix : 255 dollars, soit 245 euros. Quant au Toefl IBT, il coûte au moins 265 dollars, donc 255 euros.
Certaines universités françaises permettent à leurs étudiants de bénéficier de réductions. Malgré tout, cela reste un investissement. Et il est souvent limité dans le temps : les quatre tests évoqués ci-dessus ont une validité de deux ans.

Choisir le moment opportun pour passer son test

Il est donc important de choisir le moment opportun pour passer un test de ce type, de le préparer et de déterminer quelle certification convient le mieux à votre projet.
Certains testeurs eux-mêmes publient généralement la liste des établissements (universités, mais aussi entreprises) qui les reconnaissent. C'est le cas notamment de Duolingo, l'Ielts, PTE et le Toefl.
Mais à nouveau, cette liste de certifications n'est pas exhaustive. Le plus important est de vérifier ce qu'indique la formation que vous visez dans ses critères d'admissibilité.
*Bart Deygers est également membre du comité d'examinateurs du Toefl ainsi que de l'Association of language testers in Europe, dont fait notamment partie Cambridge English, un des gestionnaires de l'Ielts.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !