Autonomie, engagement, initiatives : quel poids dans la fiche Avenir ?

Par Margaux Otter, publié le 10 Juillet 2018 - Mis à jour le 12 Février 2020
3 min

Les "compétences transversales" sont devenues incontournables. En plus de vos notes ou de votre motivation, elles permettent aux formations de mieux cerner votre profil. Mais quel poids ces compétences peuvent avoir dans votre orientation ? L'Etudiant vous aide à y voir plus clair.

Les compétences transversales peuvent être évaluées de différentes manières dans votre dossier. Au sein de la rubrique "Activités et centres d'intérêt", dans votre lettre de motivation mais aussi dans la fameuse fiche Avenir. Autonomie, méthode de travail, capacité d'investissement… Plusieurs éléments sont passés au crible par vos professeurs. Car ce sont eux qui remplissent ce document avant de l'intégrer dans votre dossier.

Lire aussi

Qu’est-ce qu’être "investi, autonome ou engagé" ?

Qu’attend-on de vous quand on parle d’engagement ? Ce sont en réalité toutes vos compétences acquises au lycée mais aussi en-dehors. Participer au CVL (conseil de la vie lycéenne), à la MDL (maison des lycéens), faire un sport avec l’UNSS (Union nationale du sport scolaire) ou encore se présenter aux élections de délégués : tout cela est valorisé par la commission chargée de remplir votre fiche Avenir.

Lire aussi

Chaque établissement est autonome pour donner des appréciations [non démontré, peu satisfaisant, satisfaisant, très satisfaisant] sur ces compétences. Elles se font donc au cas par cas par les lycées. Attention, ce n'est pas pour autant que ces compétences sont discriminantes pour les formations.

Des compétences utiles pour les études

Céline Dorignac, professeure principale de terminales STMG au lycée Montmajour d’Arles (13), a décidé de prendre l’avis de tous les enseignants pour remplir les appréciations de ses élèves : "Chaque prof donne son avis, pour chaque compétence. Si le même avis revient souvent, il est retenu pour la fiche Avenir."

C’est la compétence "engagement" qui pose le plus problème. "On sait que certains élèves sont investis hors du lycée, mais on n’a pas d’infos pour tous. On est donc obligé de se cantonner à l’investissement à l’intérieur même du lycée."

Quel poids dans l'orientation ?

Des notes peuvent parfois être attribuées concernant ces compétences transversales mais elles ne sont pas pour autant décisives. Elles permettent davantage d’avoir une idée de l’attitude de l’élève face à certaines situations de travail, notamment lorsqu’on parle d’autonomie.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !