1. ParcoursPlus : le service dédié à la reprise d'études sur Parcoursup
Boîte à outils

ParcoursPlus : le service dédié à la reprise d'études sur Parcoursup

Envoyer cet article à un ami
Dès le 20 décembre 2019, si vous êtes en reprise d'études vous pouvez consulter le nouvel outil de Parcoursup : ParcoursPlus. // © Monkey Business / Adobe Stock
Dès le 20 décembre 2019, si vous êtes en reprise d'études vous pouvez consulter le nouvel outil de Parcoursup : ParcoursPlus. // © Monkey Business / Adobe Stock

Le dispositif avait déjà été annoncé en septembre dernier par Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation, lors du bilan de Parcoursup 2019. Il est désormais officiel. ParcoursPlus est le nouvel outil de Parcoursup, réservé aux candidats en reprise d’études. Objectif : les accompagner dans leur reconversion.

En mars 2019, 897.956 candidats avaient validé au moins un vœu sur Parcoursup. Parmi eux, les deux tiers étaient des élèves de terminale. Mais force est de constater qu’un nouveau public a fait son apparition sur la plate-forme d’admission post-bac : les candidats en reprise d’études. Cette année, ils étaient 109.224 à s’inscrire et valider un vœu sur Parcoursup, contre 82.698 en 2018. Au total, près de sept de ces candidats sur dix ont reçu au moins une proposition d’admission et 57.388 l’ont acceptée.

Néanmoins, "toutes les demandes des candidats en reprise d’études n’ont pu être satisfaites en 2019", comme le confirme le ministère de l’Enseignement supérieur. Plus de 5.400 candidats ont dû demander un accompagnement supplémentaire à l’association pour l’emploi des cadres (Apec) et 2.000 autres candidats ont été mis en contact avec "les partenaires locaux du rectorat" pour trouver un employeur dans le cadre d’une alternance. Pour éviter les insatisfactions cette année encore, le ministère mise donc sur un nouveau dispositif, entièrement intégré à Parcoursup : ParcoursPlus.

Lire aussi : Parcoursup 2020 : les nouveautés

Mieux identifier les besoins des candidats

Après avoir interrogé plus en détail les candidats en reprise d’études cet été, le ministère a constaté que les formations et métiers de la santé et du social avaient été particulièrement plébiscités. "L’objectif est de pouvoir à la fois mieux prendre en compte ces candidats qui ont trouvé la plate-forme attractive et de leur permettre d’accéder à des formations et services (…) mieux adaptés à leurs profils et leurs expériences." Des formations présentes ou non sur Parcoursup.

Ainsi, dès l’ouverture de Parcoursup, le 20 décembre 2019, un module est mis à disposition des candidats pour expliquer dans les détails ce nouveau service. "En fonction des besoins exprimés par ces candidats lors de leur inscription sur Parcoursup, des solutions pouvant répondre à leurs attentes seront identifiées, comme par exemple l’offre de formation professionnelle continue ou du conseil en évolution professionnelle (service proposé par l’organisme France compétences, NDLR)."

Lire aussi : Cinq étapes pour se repérer sur la phase d’information de Parcoursup 2020

Faciliter les démarches des candidats en reprise d’études

Le dispositif Parcoursplus permettra donc aux candidats d’être mieux identifiés sur Parcoursup pour leur offrir le meilleur accompagnement possible. Pour cela, le ministère de l’Enseignement supérieur collabore avec le ministère du Travail, les régions mais aussi les universités et l’organisme dédié à la formation professionnelle et à l’apprentissage, France compétences. "Ces candidats pourront ainsi consulter des sites sur lesquels ils trouveront des informations pratiques et des contacts utiles à leurs démarches."

ParcoursPlus sera entièrement utilisable à partir du 22 janvier 2020, date de l’ouverture des inscriptions sur Parcoursup. Ce service ne doit d’ailleurs pas empêcher ces candidats en reprise d’études de formuler normalement leurs vœux sur la plate-forme et de postuler comme ils l’entendent aux formations qu’ils souhaitent.

Lire aussi : Parcoursup : 10 infos à lire avant de vous inscrire

Pour aller plus loin : Avant Parcoursup, comment s'inscrivait-on dans l'enseignement supérieur ? / Parcoursup : cinq conseils pour trouver votre voie