1. Clément a opté pour la simplicité du Havre
Portrait

Clément a opté pour la simplicité du Havre

Envoyer cet article à un ami
Cela fait un an que Clément s'est installé au Havre pour poursuivre ses études d'art. // © Photo fournie par le témoin
Cela fait un an que Clément s'est installé au Havre pour poursuivre ses études d'art. // © Photo fournie par le témoin

Actuellement en master design, Clément, 24 ans, a choisi la cité normande pour finir ses études en toute sérénité dans une ville à taille humaine et abordable.

Découvrez notre palmarès interactif des villes où il fait bon étudier

À 24 ans, Clément a déjà une belle expérience derrière lui. Malgré l’obtention de son baccalauréat STI2D (sciences et technologies de l’industrie et du développement durable) dans l’idée de devenir ingénieur dans le développement durable, ses envies de graphisme vont rapidement le rattraper.

"J’en avais envie depuis le lycée, c’est pourquoi j’ai opté pour une remise à niveau en arts appliqués à l’issue de mon bac", confie-t-il. Après une première année à l’ESAD (école supérieure d'arts et design) d’Amiens, il file en BTS design graphique au lycée Auguste-Renoir à Paris, avant de décrocher une année d’alternance à l’EPSAA (école professionnelle supérieure d’arts graphiques) toujours dans la capitale.

Bien décidé à aller jusqu’au bout de ses ambitions, le voici aujourd’hui en master design et édition à l’école supérieure d’art et de design du Havre qu’il a rejoint en octobre dernier. Un choix mûrement réfléchi. "Cela va me permettre d’être formé plus amplement. J’avais eu différents avis sur Le Havre, j’ai été pris à l’école et un an, après je ne regrette vraiment pas."

"Tout le monde connaît tout le monde"

Il faut dire que Le Havre, avec son aspect atypique pour avoir été reconstruite après la Seconde Guerre mondiale (au patrimoine de l’Unesco depuis 2005), compte de nombreux atouts. À commencer par le coût de la vie au quotidien, que ce soit pour se loger ou sortir boire un verre. "Je suis passé de Paris au Havre donc je peux confirmer que vous divisez les coûts financiers très facilement par deux. En tant qu’étudiant, c’est un vrai plus."

Au fil des mois, Clément, qui s’est installé dans un appartement en centre-ville, a appris à aimer cette cité normande à taille humaine située en bord de mer. "Tout le monde connaît tout le monde donc ça va vite pour faire des liens et s’insérer dans la ville. La ville est divisée en trois. La première partie est un peu froide avec beaucoup d’usines, ensuite on découvre les constructions de l’architecte Auguste Perret, puis, plus vous avancez vers la plage plus ça devient agréable. Il y a de la vie et toujours des gens qui se promènent ou font des activités."

À l’issue de son master, Clément compte intégrer un studio de design graphique à Paris, "pendant au moins trois à cinq ans, histoire d’acquérir de l’expérience". Son rêve ? Fonder son propre studio de designer graphique tout en enseignant en parallèle. Il faudra d’abord valider le master.

Lire aussi : Étudier au Havre : les avantages selon Anaïs

Ses lieux préférés

Les Jardins Suspendus. "C’est un jardin situé dans un ancien fort sur les hauteurs de la ville avec de grandes serres et une vue splendide."
Le Chef de Cô. "C’est un bar avec une super vue sur la mer. C’est un endroit agréable pour boire un verre ou un café."
Le Volcan. "C’est là où se trouve la bibliothèque Oscar Niemeyer, un superbe endroit en plein centre avec des bars et des commerces tout autour."