1. Étudier dans l’académie de Grenoble
Décryptage

Étudier dans l’académie de Grenoble

Envoyer cet article à un ami
Grenoble est l'une des villes françaises les plus prisées des étudiants. // © Francois HENRY/REA
Grenoble est l'une des villes françaises les plus prisées des étudiants. // © Francois HENRY/REA

Il fait bon vivre dans l’académie de Grenoble (Annecy, Chambéry, Grenoble, Valence…), qui accueille 92.000 étudiants. Sur le podium du palmarès des villes de "l'Etudiant", la capitale iséroise a plus que jamais la cote.

Trouvez la formation qui vous convient

En fonction de la filière que vous choisirez, plusieurs opportunités s'ouvrent à vous dans l'académie.

Dans une école

• En école d'ingénieurs : ITII Dauphiné-Vivarais, ITII 2-Savoies, Polytech Annecy-Chambéry, Polytech Grenoble, les six écoles de Grenoble INP (ENSE3, ESISAR, ENSIMAG, Génie industriel, Pagora, Phelma)...
• En école d'art, de graphisme et de vidéo : Aries (Annecy, Grenoble), École nationale supérieure d'architecture de Grenoble, École supérieure d'art et design de Grenoble, École technique d'arts appliqués de Grenoble, Supcréa Grenoble, Univéria...
• En école de commerce : GEM (Grenoble école de management), IDRAC (campus de Grenoble), INSEEC (campus de Chambéry)...
• En sport : CESNI (Chambéry), IPSO (campus de Grenoble)...

À l’université

Université Grenoble-Alpes (45.000 étudiants).

Université Savoie-Mont-Blanc (13.000 étudiants).

Où sont inscrits les étudiants de l’académie de Grenoble ?

Voici la répartition des étudiants de l'académie de Grenoble dans les principales filières de l'enseignement supérieur public et privé sous contrat.

Ils étudient dans l'académie de Grenoble

Romain24 ans, en master 1 à l’INSEEC Chambéry (73)

Projet réfléchi. "Quitter mes parents est la plus grande décision que j’ai prise. Après une année de droit à l’université de Nanterre [92], j’ai intégré l’INSEEC Chambéry. Si j’ai décidé de m’installer en Savoie, c’est pour vivre près des montagnes et préparer le monitorat de ski."

Si j’ai décidé de m’installer en Savoie, c’est pour vivre près des montagne et profiter de la proximité avec la nature

Ville dynamique. "Chambéry est une petite ville, tout le monde se connaît. Je me rends souvent au Carré Curial. Tout s’y passe, c’est très animé. Et, pour un étudiant, c’est vraiment le bon plan  : des soirées sont organisées le jeudi soir par et pour les jeunes. L’autre avantage de la région : la proximité avec la nature. Je suis en alternance trois jours par semaine à Val-d’Isère [73], ce qui me permet de skier pendant les pauses déjeuner."

Sport à l’honneur. "L’école propose beaucoup d’activités. Des tournois de foot sont programmés fréquemment. On a même droit à des séances de sport gratuites avec un coach, deux fois par semaine. Et en prime, on nous donne la possibilité de faire des barbecues le midi sur le campus !" 

Propos recueillis par Myriam Attaf

Antonina, 18 ans, en licence 1 LLCER à l’université Grenoble-Alpes

Journées d’intégration. "Ma plus grosse inquiétude ? Ma capacité à organiser mon travail personnel. Fini le lycée. À la fac, je dois être autonome. " Antonina a profité des journées d’intégration mises en place par la fac pour préparer sa rentrée. Un cycle d’accueil commun est proposé durant deux semaines. "Nous avons fait une première visite du campus. J’étais un peu angoissée, mais maintenant, c’est bon : je connais le site, je me repère facilement, même si je découvre encore beaucoup de nouveaux endroits, d’activités, voire de formalités à effectuer."

J’ai la chance d’étudier dans de petites salles de cours

Petites salles. L’étudiante en russe intensif confie être rassurée par la taille des salles de cours. "J’ai la chance d’étudier dans des salles de 24 étudiants, pas dans un amphi immense de 900 personnes comme l’amphi Weil ! Je ne suis pas dans une filière de formation en tension comme peuvent l’être les filières de droit, d’histoire ou de STAPS [sciences et techniques des activités physiques et sportives]."

Festif et sportif. "C'est Party" permet aux nouveaux étudiants de se mélanger et de décompresser. Au choix : saut en Airbag, touch rugby, stand tatoo, capoeira… Antonina profitera des food-trucks mis en place par le restau U. "Ce soir, je vais au concert organisé sur la place centrale." Quoi de mieux que la musique pour créer des liens et bien démarrer sa première année de fac ! 

Propos recueillis par Étienne Gless

Être étudiant dans l'académie de Grenoble

Se loger
• 360 € de loyer mensuel pour un studio géré par le CROUS.

• Il existe 35 résidences universitaires réparties dans l'agglomération grenobloise.

Se déplacer
• Le Pass 18-24 ans vous donne accès au réseau de trams et bus. Il coûte 150 € par année. 

• Métrovélo vous propose des vélos à louer pour 3 € par jour ou 72 € /an.

Sortir

• Les salles de spectacle de l’agglomération offrent des tarifs attractifs pour les étudiants : entre 6,5 et 13 € selon les salles et les spectacles. 

• Les musées sont gratuits pour les moins de 26 ans.

• L’École de glisse des universités de Grenoble offre à ses adhérents (la carte U-Glisse coûte 30 €/an) des réductions sur les forfaits dans plusieurs stations de ski, sur les transports, et des cours gratuits.

Bénéficier des aides

• Une bourse mobilité internationale, proposée par la Région, permet de financer (95 € par semaine) des étudiants qui partent en stage ou en formation à l’étranger.

• Le Pass’région donne droit à un an de streaming illimité, des places de cinéma à 1 €, l’accès gratuit aux musées, 30 € pour des concerts ou des spectacles…• La Ville de Grenoble aide les moins de 25 ans à financer une partie de leur BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur).

• Le FIJ (Fonds initiatives jeunesse) de Grenoble propose aux 16-25 ans des bourses (entre 300 et 800 €) pour les aider à financer des projets.