1. Étudier à Paris : les avantages selon Élyse
Portrait

Étudier à Paris : les avantages selon Élyse

Envoyer cet article à un ami
À 24 ans, Élyse mêle études et culture. // © Simon Lambert/Haytham pour l'Etudiant
À 24 ans, Élyse mêle études et culture. // © Simon Lambert/Haytham pour l'Etudiant

Parmi les lauréats de notre classement des villes où il fait bon étudier, Paris attire toujours les étudiants épris de culture et de patrimoine. Si les prix des loisirs sont élevés, de nombreuses offres dédiées aux plus jeunes permettent d'y accéder. Élyse nous en dit plus.

En terminale, Élyse choisit la classe préparatoire littéraire du lycée parisien Janson-de-Sailly pour son option histoire des arts.

Quelques années plus tard, on retrouve la jeune femme à l'Hôtel national des Invalides de Paris. Elle est en stage dans le cadre du master 2 histoire et gestion du patrimoine culturel de l'université Panthéon-Sorbonne.

À 24 ans, Élyse a toujours mêlé la culture à ses études. "Beaucoup d'étudiants en art viennent à Paris pour approfondir leurs connaissances, constate-t-elle avant d'ajouter : La culture est toutefois l'affaire de tous. Les employeurs cherchent des candidats ouverts, curieux et cultivés qui vont donner une bonne image de l'entreprise."

L'offre culturelle est plus variée à Paris qu'ailleurs.

Trois à quatre fois par semaine, après une journée de cours ou de stage, Élyse se rend au cinéma, au théâtre ou dans une salle d'exposition en nocturne.

"Quel que soit l'artiste, le thème ou l'époque, je trouve toujours de quoi rassasier ma soif de connaissance. L'offre culturelle est plus variée à Paris qu'ailleurs", remarque la jeune femme qui a vécu un an à Orléans et à Cracovie en Pologne.

Élyse sort beaucoup avec peu d'argent. Son truc : les musées gratuits le premier dimanche de chaque mois et les places de théâtre à 10 € pour les jeunes de moins de 26 ans.

 

Ses endroits ou événements préférés

L'Institut suédois : "Un centre culturel logé dans un hôtel particulier situé en plein quartier du Marais. Je recommande les cours de suédois."

La Sainte-Chapelle : "Je la préfère à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Ses 1.113 vitraux sont d'une beauté à couper le souffle."

Les Arènes de Lutèce : "Ce monument historique de la période gallo-romaine a échappé à la muséification. Certains Parisiens y jouent même au football."

La Philharmonie de Paris : "J'assiste aux concerts de jazz, de musique du monde ou de classique pour la modique somme de 10 €. Une affaire."

Les espaces d'Abraxas : "La banlieue parisienne renferme des trésors. Cet ensemble architectural implanté à Noisy-le-Grand, en Seine-Saint-Denis, a servi de décor au film Hunger Games."

Palmarès des villes

Découvrez notre palmarès interactif des villes où il fait bon étudier