1. Jobs d'été : 13 bons plans de jobs sur les lieux de vacances
Boîte à outils

Jobs d'été : 13 bons plans de jobs sur les lieux de vacances

Envoyer cet article à un ami
Les vacances d'été constituent une formidable opportunité de jobs pour les étudiants. // © PlainPicture
Les vacances d'été constituent une formidable opportunité de jobs pour les étudiants. // © PlainPicture

Moniteur de sport, animateur de colonie de vacances, guide touristique ou DJ... Le monde du tourisme et des vacances recrute souvent des saisonniers pour trois à six mois. Mais les étudiants peuvent facilement trouver des jobs pour seulement un ou deux mois.

"Nous recrutons 7.000 saisonniers par an. Nous avons des besoins en permanence y compris de dernière minute. Et les étudiants ont toutes leurs chances", confie Aurélie Vermeersch, responsable des ressources humaines de l'UCPA. Cet important organisme associatif de tourisme sportif pour enfants, adolescents et adultes recrute aux deux tiers des jeunes de moins de 25 ans. Comme celui-ci, chaque été, de nombreux organismes de vacances et de tourisme recherchent qui des moniteurs de sport, qui des animateurs, des accompagnateurs de car, des cuisiniers, des personnes chargées de l'accueil ou de l'entretien. Petite revue des jobs encore disponibles au printemps.

1. Animateur de colonie de vacances

Chaque année, 1,3 million d'enfants partent en "colo". Des dizaines d’organismes (à but lucratif ou associatifs) – comme Telligo, un spécialiste des colonies de vacances à thème (scientifique, Harry Potter, Urban Legend…) ou l'UCPA – organisent des séjours de vacances pour jeunes. Et tous recrutent des animateurs. Le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) ou le BAFD (brevet d’aptitude aux fonctions de directeur de colonie de vacances) sont souvent exigés pour exercer. On peut également vous demander un permis de conduire B de trois ans et plus.

Lire aussi : Passer son BAFA, mode d'emploi

Pensez aussi aux bases de loisirs, aux centres aérés, aux mouvements de scoutisme. Les éclaireurs et éclaireuses de France proposent ainsi des postes d'animateur mais aussi, de commis de cuisine. Prospectez aussi du côté des associations proposant des vacances adaptées aux handicapés telle Orloje, Brin de Soleil, Loisirs Culture Vacances ou l'Afeh qui recherchent des étudiants du secteur social et médico-social pour accompagner ou encadrer des personnes en situation de handicap.

2. Animateur sportif

Les hôtels clubs, les campings et les villages clubs recherchent toujours en mai des animateurs sportifs polyvalents. À charge pour vous d’assurer le réveil musculaire du matin, ou l’initiation au tir-à-l’arc, d’organiser le tournoi de beach-volley et d’animer les jeux apéro du midi ou la soirée spectacle en fin de journée. Beaucoup d'employeurs recherchent avant tout des animateurs capables de créer le contact avec le public et de se rendre populaires pour créer une ambiance joyeuse et festive. Il vous sera parfois demandé d’être titulaire d’un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) ou d’une licence STAPS (sciences des activités physiques et sportives).

3. Moniteur de sport/d'activité

Pour ses différents villages à travers le monde, le Club Med a encore des postes de moniteurs de tennis, de kayak, de tir à l'arc, de fitness ou de planche à voile à pourvoir. Quelle que soit l'activité sportive enseignée, la plupart des moniteurs de sport sont titulaires d’un BPJEPS dans la spécialité enseignée. De même, pour encadrer des randonneurs à pied ou à cheval, vous devrez avoir la qualification d’accompagnateur en moyenne montagne ou d’accompagnateur tourisme équestre.

Lire aussi : Les diplômes pour accéder aux métiers du sport

4. Placeur en camping

Le job ? Accueillir les campeurs et les aiguiller vers l’emplacement de leurs rêves. Autres tâches que vous pourrez être amené à effectuer : veiller à la propreté du camping, surveiller les entrées et sorties sur le parking ou encore poser des affiches. La clientèle des campings est fortement internationale. La France reste la première destination touristique du monde : pour accueillir 89 millions de visiteurs étrangers par an, savoir parler anglais ou espagnol est donc indispensable et d'autres langues, comme l'allemand ou le néerlandais, un plus.

5. Vendeur de glaces sur les plages

Pas besoin de diplôme ou d’expérience pour arpenter les plages de la Grande-Motte ou du Touquet ! En revanche, la motivation et le sourire sont essentiels pour convaincre les vacanciers d’acheter glaces, beignets ou chouchous. Vers midi, vous récupérez votre charrette et direction la plage sur le secteur qui vous a été assigné. Tout l’après-midi, vous devrez vendre un maximum de produits (jusqu'à 19 h 00 le plus souvent) avant de retourner au local compter votre caisse. Un job rémunéré au SMIC horaire avec parfois des primes de 10 à 50 € par jour en fonction de la recette. Autre piste : les jobs de serveur et serveuse, toujours pléthoriques.

6. Surveillant de baignade

Les campings, les bases de loisirs, les piscines municipales, les parcs d’attractions pour leurs activités aquatiques… tous recrutent des maîtres-nageurs ou surveillants de baignade. Les offres pullulent mais les candidats manquent à l'appel. Les titulaires du BNSSA (brevet national de sécurité et de sauvetage aquatique) sont très recherchés. C'est le diplôme qui permet de surveiller les plages publiques ou privées ou les parcs aquatiques des campings et clubs de vacances. Vous pouvez alors prétendre à une rémunération de 1.750 € net par mois.

Lire aussi : Découvrez nos offres de jobs d’été ?

7. Guide touristique

Bon en langues et passionné d'histoire ? Le réseau Discoverwalks recherche des étudiants conférenciers natifs de Paris, excellents en anglais, pour faire découvrir les joyaux cachés de la capitale aux touristes. Compter entre 17 et 20 € de l'heure de rémunération. Attention pour les grands musées et monuments historiques (musée du Louvre, château de Versailles…) seuls les titulaires d’une carte professionnelle de guide conférencier peuvent exercer. Vous pouvez par exemple obtenir cette carte après un BTS (brevet de technicien supérieur) tourisme suivi d’une licence professionnelle de guide conférencier.

8. Opérateur d'attraction

Envie de travailler sur un stand de fête foraine ou un manège de parc d’attractions ? Vous devrez accueillir les visiteurs et vérifier la sécurité du manège avant sa mise en route et son animation. Ne prospectez pas uniquement du côté des très grands parcs (Disneyland Paris, Parc Astérix…). Il existe partout en France des dizaines de parcs, depuis le Pal, en Auvergne, jusqu'à OK Corral, parc sur le thème du western dans les Bouches-du-Rhône. Vous trouverez la liste complète sur le site du syndicat professionnel, le SNELAC. Débutants et étudiants peuvent être acceptés pour animer un stand ou une attraction. Mais attention mieux vaut avoir quand même quelques connaissances en électromécanique, en hydraulique et en sécurité pour certains gros manèges comme la grande roue ou le grand huit !

9. Agent d'accueil touristique

Les vedettes de Bréhat pour un tour en mer, le musée de la tannerie et du cuir de Bort-les-Orgues… Beaucoup de sites touristiques et d'organismes de voyages recrutent des agents d’accueil. Les missions peuvent être vastes, de la réception des visiteurs à la tenue de la caisse en passant par l'information sur le parcours de visite, voire l’animation. Dans les grandes structures, votre poste sera plus spécialisé. Par exemple, ParisCityvision, qui organise des excursions pour quelque 800.000 touristes par an, exige des candidats une formation dans le commerce ou le tourisme et d'être au minimum trilingue ! Attention : vous êtes souvent embauché pour la saison ou au minimum deux mois, de début juillet à début septembre.

10. Conseil en séjour touristique

Même si les étudiants de la filière tourisme sont privilégiés, les offices du tourisme acceptent tous types de débutants à bac+2 ou bac+3. Sous la responsabilité du directeur ou de la directrice du bureau d’information, vous accueillez et informez les touristes sur les activités possibles et les lieux à visiter dans les environs. Là encore, la maîtrise d’une ou deux langues étrangères seront décisives pour décrocher le job. Dans certaines régions, vous pouvez être amené à exercer dans deux ou trois lieux différents chaque semaine : le permis de conduire sera donc un plus apprécié. Vous pouvez toucher 1.200 € net par mois.

11. Conducteur de petit train touristique

Le train sillonne la ville de son cœur historique au port… Vous assurez la billetterie et la conduite, mais parfois aussi les commentaires sur les endroits traversés quand ils ne sont pas enregistrés. Attention : le permis B ne suffit pas pour postuler. Il vous faudra être titulaire du permis D (transport de plus de 8 personnes).

Lire aussi : Travailler dans le secteur du tourisme

12. Disc jockey

Indispensable pour ambiancer les soirées ! Vous devrez savoir manier un micro, un ordinateur, le matériel de karaoké et programmer une setlist qui plaise à votre public. Le job de DJ est devenu un vrai métier : il existe ainsi, depuis quatre ans, une certification professionnelle de niveau III reconnue par l’État d’animateur musical et scénique. Après avoir été animateur musical le temps d'un été, vous pourrez peut-être ainsi faire de votre passion votre métier.

13. Un job polyvalent sur les festivals

Jazz à Vienne, Vieilles Charrues de Carhaix, Eurockéennes de Belfort, Hellfest de Clisson… Chaque été refleurissent en France plusieurs centaines de festivals. Sans expérience, vous pouvez postuler comme travailleur à l’accueil, à la pose d’affiches, à la tenue d’un stand ou à la distribution de flyers… Ce job d’été est là-aussi souvent payé au SMIC horaire… quand il est payé ! Nombre d'organisateurs emploient surtout des bénévoles. Si vous n'êtes pas rétribué, il vous restera la satisfaction d’assister gratuitement aux concerts !

Lire aussi : Les métiers du festival Hellfest, paradis des métalleux