Reconfinement : Pôle emploi, l’Apec et les missions locales restent ouvertes aux jeunes

Par Etienne Gless, publié le 04 Novembre 2020
4 min

Pendant le nouveau confinement, Pôle emploi, l’Apec et les missions locales restent ouvertes et renforcent leur accompagnement auprès des jeunes. Voici les services, gratuits, que proposent ces organismes pour vous aider à trouver du travail dans cette période difficile.

En période de confinement et de crise économique, votre moral peut être fortement en berne si vous êtes un jeune demandeur d'emploi. Ne désespérez pas. Persévérez dans vos démarches et votre recherche et surtout, faites-vous accompagner par le service public de l'emploi.

Pôle emploi, l'Apec (pour les jeunes diplômés du supérieur), et les missions locales renforcent leurs moyens en faveur des jeunes publics. Voici les différents accompagnements dont vous pouvez bénéficier.

L'agence Pôle emploi : pour un accompagnement intensif des moins de 30 ans

Contrairement au premier confinement, durant lequel elles avaient d’abord été fermées, les agences Pôle emploi restent cette fois ouvertes pour les demandeurs d’emploi. Même si des formalités comme l’actualisation mensuelle de votre situation peuvent se faire à distance par téléphone ou internet via messervices.poleemploi.fr, il est important pour votre moral de pouvoir avoir ce contact humain.

Si vous avez moins de 30 ans et êtes très motivé, Pôle emploi peut vous proposer un accompagnement intensif jeunes (AIJ). Au menu : des entretiens et contacts très fréquents avec un conseiller entièrement dédié à cette activité. Ce dernier vous donnera des clés pour vous aider à retrouver un emploi plus rapidement : sous forme de club, en collectif, ou en entretien individuel, vous apprendrez à mettre en avant vos points forts, comprendre les attentes des recruteurs et à maitriser les techniques de recherche d‘emploi.

Le plan "1 jeune 1 solution" prévoit d’accompagner 70.000 jeunes en 2020 et 140.000 en 2021. 1.300 conseillers dédiés à l’accompagnement intensif des jeunes ont déjà été recrutés par l'organisme chargé de l'emploi en France.

Lire aussi

Le centre Apec : pour les jeunes diplômés en quête de leur premier emploi

L’Agence pour l’emploi des cadres (Apec) s’adresse plus particulièrement aux demandeurs d’emploi de niveau cadre (bac+3 et plus) y compris les jeunes. Comme Pôle emploi, l'Apec a recruté en CDD des conseillers supplémentaires pour accompagner les jeunes.

Depuis le mois d’octobre elle propose aux jeunes diplômés en recherche d'emploi de s’inscrire à un atelier "Objectif 1er emploi". Durant 4 heures, avec d’autres futurs cadres (12 maximum), vous travaillez sur votre projet et participez à des exercices de mise en situation. À la fin de l’atelier vous repartez avec un plan d’action personnalisé pour trouver votre premier emploi. À noter que si vous devez encore gagner en autonomie ou en confiance, le conseiller peut continuer de vous accompagner.

La formule est proposée en présentiel mais aussi en version à distance depuis mi-octobre. Utilisez l'outil de localisation de l'Apec pour trouver le centre le plus proche de votre domicile.

Lire aussi

La mission locale : pour bénéficier de la Garantie jeunes

Dernière porte où frapper : la mission locale la plus proche de votre domicile. Elle peut vous proposer de bénéficier de la Garantie jeunes. Cette aide vous permet de bénéficier d'une mise en situation professionnelle, d'ateliers collectifs avec d'autres jeunes, de conseils et de toucher une allocation pendant douze mois. Le gouvernement augmente de 50% le nombre de places en Garantie jeunes, qui passeront de 100.000 cette année à 150.000 en 2021.

De même, la mission locale peut vous faire signer, si vous le désirez, un PACEA (parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie). Il s'agit également d'un accompagnement individualisé vers l'emploi et plus largement l'autonomie pour les jeunes de 16 à 25 ans qui peut durer deux ans. Avec le PACEA, vous bénéficierez de formations, d'une mise en situation professionnelle et d'un accompagnement social en fonction de vos besoins et parfois d'un coup de pouce financier ponctuel. Là encore, le gouvernement augmente le nombre de places disponibles : 80.000 places supplémentaires en plus des 340.000 initialement programmées.

Lire aussi

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !