Prêt étudiant : cinq questions à se poser avant de se lancer

Par Pauline Bluteau, publié le 25 Août 2020
8 min

Un étudiant débourse en moyenne 1.183 euros par mois pour ses dépenses quotidiennes, auxquelles s'ajoutent pour certains d'importants frais de scolarité. Pour faire face, nombre sont ceux qui souscrivent donc un prêt étudiant. Modalités, démarches, montant, remboursement… L’Etudiant a dressé un tableau comparatif des principaux types de prêts proposés par six banques françaises.

Le prêt étudiant est un crédit à la consommation destiné à financer vos années études. Selon votre situation, il peut vous servir à payer vos frais de scolarité, votre voiture, votre césure, vos études à l’étranger mais aussi tous les frais de la vie courante (alimentation, logement, transports…). Si vous n’avez pas besoin de déclarer vos dépenses pour bénéficier d’un prêt étudiant, vous devez tout de même avoir quelques éléments en tête.

1. Quelles sont les conditions à respecter ?

Tout dépend de votre banque. Les conditions restent assez souples mais plusieurs justificatifs peuvent vous être demandés afin de prouver votre nationalité française, votre âge (moins de 28 ou 30 ans) et votre statut d’étudiant par le biais de votre certificat de scolarité.

Le contrat est obligatoirement à votre nom, vous devez donc avoir plus de 18 ans. Si vous êtes mineur, vos parents peuvent contracter le prêt pour vous.

La banque vous demandera aussi un garant en France métropolitaine. Le principe est le même que pour louer un appartement : les garants, qui sont souvent les parents, doivent être capables de rembourser votre prêt en cas de difficulté. C’est aussi à travers leurs revenus qu’est calculé votre taux d’endettement et donc vos mensualités de remboursement.

2. Comment choisir sa banque ?

N’attendez pas le dernier moment pour entamer les démarches : prenez le temps de vous renseigner pour pouvoir monter votre dossier dès que vous recevrez votre certificat de scolarité. Sélectionnez plusieurs banques et demandez un rendez-vous. Cela ne vous engage à rien. Vous pourrez ainsi comparer plus facilement les taux proposés, les tarifs de l’assurance, les frais de dossier, les modalités de remboursement… Vous pouvez aussi solliciter votre école. Certaines d’entre elles ont des partenariats qui peuvent vous donner droit à des avantages.

Enfin, pensez qu’en souscrivant un prêt, vous devrez transférer tous vos comptes dans cette même banque. Renseignez-vous sur le coût de la carte bancaire, les possibilités de prêts pour l’achat d’une voiture…

Lire aussi

3. Emprunter : combien et à quel taux ?

Pour établir le montant de votre prêt, faites un point précis de vos besoins avec votre conseiller. Posez-vous les bonnes questions : quelles sont vos dépenses à couvrir, allez-vous travailler en parallèle de vos études, bénéficiez-vous d’aides financières, vos parents peuvent-ils vous aider… Soyez réaliste et pensez déjà au remboursement. Les montants des prêts peuvent varier de 1.000 euros à 120.000 euros selon les banques. Ne vous engagez pas directement sur une somme trop importante si ce n’est pas nécessaire.

Le taux dépend quant à lui de votre banque. Généralement aux alentours de 1%, il est difficilement négociable. Si vous êtes un étudiant d’Outre-mer, vous pouvez bénéficier d’un prêt d’études bonifié. Ce prêt vient en complément du prêt initial. Vous ne payerez pas d’intérêt sur ce montant.

4. Comment se déroule le remboursement ?

Là encore, la durée de votre remboursement dépend de votre banque mais aussi de votre situation. Il peut s’étaler sur 10 ans. Le remboursement s’établit en deux phases : la phase de différé, pendant vos études puis la phase d’amortissement, à votre entrée dans la vie active.

Pendant vos études, vous pouvez choisir de ne rien rembourser ou de commencer à payer vos intérêts et votre assurance. Cette période de différé s’étale de 2 à 5 ans.

À la fin de vos études et donc à l’entrée dans votre vie active, vous devrez alors rembourser mensuellement l’intégralité de votre prêt ainsi que les intérêts s’ils n’ont pas déjà été déboursés pendant la phase de différé.

Lire aussi

5. Peut-on modifier la durée de son prêt étudiant ?

Vous pouvez procéder au remboursement anticipé de votre prêt, sans pénalités. Pour ce faire, vous devez adresser un courrier manuscrit à votre banque en indiquant si ce remboursement est total ou partiel. Un préavis d’un mois est préférable.

À l’inverse, il est aussi possible de rallonger votre période de différé. Notamment si vous faites une césure ou si vous partez à l’étranger pour vos études. Quoi qu’il en soit, relisez bien attentivement votre contrat avant de le signer et vérifiez toutes les modalités de remboursement.

TABLEAU COMPARATIF DES PRÊTS ÉTUDIANTS PROPOSÉS PAR 6 BANQUES
TAEG Montant Durée total Frais de dossier Montant de l'assurance Spécificités
Caisse d'Epargne – Prêt étudiant
Entre 0,7 et 1,88% De 700 à 45.000 € 10 ans maximum Offerts De 0,300 à 0,324% du capital emprunté. Seule la Caisse d'Epargne Île-de-France propose un prêt jusqu'à 60.000 €. Toutes les Caisses d'Epargne proposent actuellement un prêt étudiant jusqu'à 5.000 € à 0%.
LCL – Solution études
Entre 0,99 et 1,50% De 1.500 à 75.000 € De 1 à 10 ans Offerts 0,228% par an du capital emprunté pour les moins de 30 ans. Les enfants des clients LCL bénéficient de taux préférentiels (0,80 à 1,25%) et d'une offre complémentaire exceptionnelle à 0% (selon certaines conditions, uniquement jusqu'au 31 octobre 2020). LCL propose aussi un crédit "Avance études" de 500 à 1.000 € de 2 à 12 mois au taux TAEG de 0% et frais de dossiers offerts.
Société Générale – Prêt étudiant évolutif
0,89% De 1.000 à 120.000 € De 1 à 10 ans 30 € 0,180% par an en période de différé et 0,528% par an en période d'amortissement. Taux préférentiels pour les étudiants des écoles et universités partenaires.
BRED – Prêt étudiant
De 1 à 1,2% De 1.500 à 35.000 € 12 ans maximum Offerts 0,40% du capital emprunté. Taux préférentiels pour les étudiants des grandes écoles partenaires (le TAEG peut baisser jusqu'à 0,80 %).
BNP Paribas – Prêt étudiant
0,80% jusqu'au 31 octobre 2020 De 760 à 75.000 € 12 ans maximum Offerts 0,70% du capital emprunté. La durée maximale de remboursement est de 8 ans pour les étudiants qui bénéficient de l'offre en vigueur jusqu'au 31 octobre. Taux préférentiels toute l'année avec certaines écoles et universités partenaires.
Banque Postale – Prêt personnel étudiant
0,90% jusqu'au 31 octobre 2020 De 1.000 à 50.000 € De 1 à 12 ans Offerts 0,21% en période de différé et 0,44% en période d'amortissement. La Banque Postale propose une offre valable jusqu'au 31 août 2020 au TAEG de 0,1%. Pour toute souscription d’une assurance habitation pendant la période estivale, la Banque Postale rembourse les deux premiers mois de cotisations pour les jeunes de 18 à 29 ans.
*TAEG : taux pratiqués hors accords spéciaux
Toutes ces données sont fournies à titre indicatif. Les montants peuvent varier selon votre âge et votre situation personnelle. Prenez contact avec les banques pour plus de précisions.

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une bourses et prêts étudiants

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !