Les soirées étudiantes interdites partout en France

Par Stéphanie Ouezman, publié le 15 Octobre 2020
2 min

Les soirées étudiantes sont interdites sur l'ensemble du territoire national à compter du samedi 17 octobre, annonce Jean Castex, et pas seulement dans les zones où le couvre-feu de 21h à 6h sera en vigueur.

L'annonce du couvre-feu imposé de 21h à 6h à compter du samedi 17 octobre et pour quatre semaines minimum en Ile-de-France et dans huit autres métropoles où le virus est particulièrement actif (Aix-Marseille, Lyon, Grenoble, Saint-Etienne, Lille, Toulouse, Montpellier, Rouen), laissait penser à la fin des soirées étudiantes dans les zones concernées.

Lire aussi

En réalité, l'état d'urgence sanitaire, rétabli dès ce samedi, impose leur interdiction sur l'ensemble du territoire national. Jean Castex l'a confirmé lors d'une intervention ce jeudi 15 octobre : "Toutes les fêtes privées, comme les mariages ou les soirées étudiantes qui se tiennent dans des salles des fêtes, dans des salles polyvalentes ou tout autre établissement recevant du public seront interdites". Le Premier ministre prenait la parole lors d'une conférence de presse au lendemain de l'interview du président de la République pour préciser les conditions d'application du couvre-feu.

Cette interdiction prend effet dans la nuit du vendredi 16 au samedi 17 octobre, à partir de minuit.

Lire aussi

Articles les plus lus

Nos sélections d'offres de jobs étudiants

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !