À quoi sert un délégué de classe au collège et au lycée ?

Par Camille Jourdan, publié le 05 Octobre 2021
4 min

Chaque année mi-octobre, les élèves de collège et lycée élisent leurs délégués de classe.

Les délégués de classe au collège et au lycée jouent un rôle important. Ils sont élus par leurs camarades pour les représenter. Endosser cette responsabilité leur permet d' être utile pour les autres, d’apprendre sur eux-mêmes et de développer leurs qualités humaines.

Un "intermédiaire entre les élèves et les adultes"

Le délégué joue un "rôle d’intermédiaire et de porte-parole entre les élèves et les adultes de l’établissement", décrit Esther Galland, CPE d’un lycée. C’est lui qui pourra notamment rapporter les plaintes d’une classe – trop de devoirs simultanément, pas assez de temps pour se rendre au restaurant scolaire… – ou les problèmes d’un élève en difficulté.

Il peut relayer ces informations à tout moment, même si le conseil de classe reste un espace de discussion privilégié. Le délégué y assiste chaque trimestre. Il rend compte ensuite des remarques des professeurs à chacun de ses camarades. Il peut aussi être amené à prendre part au conseil de discipline si l’un des élèves de sa classe y est convoqué. Enfin, au lycée, les délégués assistent aux deux ou trois assemblées générales annuelles des délégués.

Lire aussi

Honnêteté, loyauté, tolérance et rigueur

"Un délégué doit être capable de parler à tout le monde, élèves comme adultes", indique Solenne Lévêque, professeure principale au collège. "Pour cela, il ne doit pas être isolé et doit être en mesure de verbaliser ce que lui disent ses camarades. Il apportera un point de vue différent aux adultes", complète-t-elle. Esther Galland parle même d’un côté "leader", "non dans le sens 'populaire' ou 'chef de file', mais au sens 'charismatique'".

Le délégué doit aussi être honnête, loyal, tolérant, rigoureux et organisé. Solenne Lévêque insiste quant à elle sur "le secret" auquel est tenu le délégué : ce que lui confient ses camarades doit être uniquement transmis aux adultes concernés, et les discussions en conseil de classe sur la situation personnelle d’un élève ne doivent pas sortir de ce cadre.

Lire aussi

Agir individuellement dans le collectif

Tout au long de son mandat, le délégué apprendra à oser prendre la parole, à écouter les autres et à synthétiser les informations. Mais être délégué est aussi un "engagement de soi", souligne Solenne Lévêque, "et un engagement auprès des autres. Cela apprend à agir individuellement dans le collectif." Esther Galland confirme : "Ce sont certes des élèves, mais leur parole a clairement une importance pour faire évoluer le monde éducatif dont ils sont acteurs", assure-t-elle.

Au sein de leur classe, en premier lieu, ils peuvent proposer certains projets ou animations. Mais ils peuvent également agir au sein d’autres instances, s’ils y sont élus : conseil d’administration, dans lequel on retrouve le comité d’éducation à la santé et à la citoyenneté ou la commission d’hygiène et de sécurité, mais aussi conseil de vie lycéenne, que ce soit au niveau de l’établissement, au niveau académique ou au niveau national. Pour la CPE, être délégué est ainsi un moyen de "comprendre la société démocratique".

Articles les plus lus

A la Une lycée

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !