Coronavirus : les modalités des stages obligatoires en bac pro et CAP seront aménagées

Par Thibaut Cojean, publié le 01 Decembre 2020
2 min

En raison du deuxième confinement, des dérogations seront accordées aux élèves de lycée professionnel qui n’auraient pas effectué le nombre minimal de semaines de stage requises pour l’obtention de leur diplôme.

Avec le deuxième confinement et la crise économique qui se profile, les stages sont de plus en plus difficiles à décrocher. Pour certains élèves de lycée professionnel, ils ont même déjà été annulés. En conséquence, ceux qui n’auront pas effectué le nombre requis de semaines de période de formation en milieu professionnel (PFMP) pourront "bénéficier de dérogations", selon le ministère de l’Éducation nationale.

À la suite du premier confinement, les règles avaient déjà été assouplies. Aussi, les élèves actuellement en première et en terminale professionnelles devront présenter au minimum 10 semaines de PFMP pour valider leur diplôme. Ceux en deuxième année de CAP, 5 semaines.

En temps normal, les règles sont de 12 à 14 semaines de PFMP en CAP et 22 semaines en bac pro. Ces règles habituelles s’appliquent aujourd’hui aux élèves de seconde professionnelle et de première année de CAP. Le ministère de l’Éducation nationale indique cependant à l’Etudiant qu’une nouvelle durée minimale est actuellement en discussion.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une lycée pro

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !