1. Pénurie de manuels scolaires : pourquoi vous n’avez pas vos livres ?

Pénurie de manuels scolaires : pourquoi vous n’avez pas vos livres ?

Envoyer cet article à un ami

Cela fait déjà 2 semaines que vous êtes rentrés et certains d’entre vous n’ont pas encore vos manuels scolaires. Pourquoi ? Contrairement à ceux de seconde, les programmes de première réformée ont été publiés suffisamment tôt dans un Bulletin officiel spécial (daté du 30 septembre 2010). Les éditeurs ont travaillé dans les temps pour livrer en mai-juin  les spécimens envoyés aux enseignants pour qu’ils puissent faire leur choix.

Bref, la machine semblait rouler sans s’emballer… Sauf dans certains établissements. Par exemple, au lycée Marcelin-Berthelot, à Saint-Maur-des-Fossés (94), les élèves de première n’ont pas reçu leurs livres de français et d’histoire à la rentrée 2011.

Il manque 10 000 € dans la caisse

À l’origine, une question de financement. "C’est simple : nous n’avons plus de crédit pour acheter les manuels. Nous avons reçu une dotation de 45.000 € pour tous nos élèves de la part de la région Île-de-France. Un chiffre en baisse puisque nous avions 60.000 € l’an dernier [une année "spéciale" avec la réforme de la seconde, NDLR]. Il nous manque par exemple 10.000 € pour le français. Le lycée a mis la priorité sur les manuels de seconde et ceux de sciences", explique-t-on à l’intendance du lycée.

150 € par élève

Du côté de la région Île-de-France, qui consacre 17,6 millions d’euros de budget aux manuels des lycéens, on rétorque : "notre principe est clair : nous versons 150 € par élève. Cela permet de renouveler entre 6 et 8 livres.  Nous calculons les aides par établissement en fonction des effectifs de l’année précédente et des sommes qui n’ont pas été dépensées. Le lycée de Saint-Maur avait un reliquat non utilisé de 10.000 € en juin 2011. Nous ne savons pas dans quoi cette somme est passée mais, de notre côté, cela explique la baisse de la dotation cette année".


Pour Julien Maraval, le proviseur adjoint du lycée, "chaque année, le lycée doit récupérer et stocker une tonne de manuels. Il y a forcément des pertes". Et d’ajouter que "le reliquat mentionné est de toute façon insuffisant pour renouveler les manuels de français et d’histoire. 30 € par manuel pour 300 élèves, cela fait déjà 9.000 € à dépenser pour un livre".

Vos manuels livrés au plus tard en janvier ?

Le lycée compte donc demander une enveloppe complémentaire à la région. Le cas n’est pas désespéré : les rallonges en cours d’année sont monnaie courante quand les demandes sont justifiées. Si votre lycée est également dans cette situation, vous aurez peut-être vos manuels en octobre, novembre ou au plus tard en janvier. En attendant, vous devrez travailler sur une ancienne édition.

Virginie Bertereau